Nos lecteurs nous informent : Les coûts de l’asile doubleront d’ici 2018

ImmigrationMasse9.2.2014Affiche

Le budget 2015 s’élevait à 1,2 milliard de francs. Selon Serge Gaillard, directeur de l’Administration fédérale des finances, un montant de 2,4 milliards est prévu pour 2018.

Source Blick

Vous avez ici l’article en français:

Le budget de l’asile va doubler d’ici 2018

« Berne prévoit près de 2,4 milliards de francs pour le domaine de la migration, alors que le budget n’en comptait que 1,2 milliard en 2015.

À cause de la crise des réfugiés, les coûts de l’asile devraient doubler en Suisse ces prochaines années. La Confédération prévoit près de 2,4 milliards de francs pour le domaine de la migration en 2018.

«Nous avions prévu un budget de 1,2 milliard de francs pour 2015. Actuellement, nous envisageons le double pour 2018: presque 2,4 milliards», a déclaré jeudi à l’émission de la SRF «HeuteMorgen» Serge Gaillard, directeur de l’Administration fédérale des finances.

«Dans la situation d’incertitude actuelle», la Confédération table à nouveau sur 40’000 requérants d’asile pour l’année 2016. «Chaque demandeur coûte environ 20’000 francs par année, et cela pendant cinq à sept ans», a expliqué M. Gaillard. Ainsi «les coûts ne diminueront que lentement, même lorsque la crise se calmera».

Jusqu’à la mi-février, le Conseil fédéral pensait encore que les coûts de l’asile pour les années 2017 à 2019 dépasseraient de 450 millions de francs le budget planifié. (ats/nxp) »

http://www.tdg.ch/suisse/budget-asile-doubler-dici-2018/story/12632026

Christian Hofer : Que dire à part que la gauche veut notre mort?

Et ce n’est que le début: après vous avez les frais engendrés par toute la famille, les regroupements familiaux, les frais scolaires, les assurances qui vont EXPLOSER dans les années à venir car tous ces requérants vont se régaler de notre système de santé, et après il faudra leur payer un VERITABLE logement. Ici on ne parle que du premier échelon, les centres pour requérants.

etc. etc.

Les Suisses sont en train de se faire voler par les socialistes tout en voyant leurs prestations se réduire (éducation, subsides, sécurité, caisse maladie…). Il faut arrêter Sommaruga si nous ne voulons pas que notre pays retourne comme il y a 100 ans dans la pauvreté,

Nous sommes clairement devenus les esclaves de ces requérants et du droit d’asile!!!

 

 

 

17 commentaires

  1. Posté par Dominique Marie le

    Cour martiale !

  2. Posté par Baettig Dominique le

    L’UDC veut juste freiner l’immigration ( réduire le flux annuel de 80000 à 40000) en choisissant les bons migrants qui contribuent au dumping salarial et économique, laissant les autres comme clientèle électorale pour les rose/vert….

  3. Posté par matthieu le

    Merci pour vos réponse.

    J’espère que vous dites vrai et qu’il existe vraiment une majorité silencieuse qui commence à en avoir assez. Cependant les dernières élections communales à Lausanne et en romandie me font penser le contraire.

    De là où je travaille j’ai une vue plongeante sur le centre ville, et je dirais qu’un bon 20% des gens qui passent semblent tout droit débarqué en suisse. Je ne parle pas du reste bien sur.

    Le pire c’est qu’il ne semble avoir aucune échappatoire à ce cauchemar qui arrive. Les européens sont tellement lobotomisés et féminisés qu’ils ne peuvent rien faire contre la violence autochtone.

    Comment la population tolèrent-ils le fait que nous allons prendre en charge ces gens et leurs enfants pour des décennies. Les biens pensant osent comparer ça avec l’immigration portugaise, italienne et espagnole, mais ces gens là sont venu pour travailler et n’ont, à ce que je sache, jamais été autant dépendant du système.

    Pendant ce temps là nous autres Suisse et secondos sont juste bon pour travailler, payer des amendes routières et fermer notre gueule. C’est insupportable.

    Comment les gens ont-ils pu être convaincu de refuser le renvois des criminels étrangers?
    Comment va on financer ces arrivées dans un contexte local et international de plus en plus instable (délocalisation, chômage, pression sur les ressources etc.)?
    Pourquoi personne ne pointe-t-il du doigt la fécondité beaucoup trop importante de certaines populations qui n’assument pas et que nous prenons malgré nous en charge?
    Comment la confédération peut-elle sans autre doubler le financement de l’asile et pourquoi n’a t-on pas entendu l’UDC sur le sujet?
    Qui finance et organise la migration de ces gens? Pourquoi sont-ils transportés en autocar et train des frontières de l’Europe directement jusqu’à l’Allemagne/suède/suisse etc?
    Qu’est-ce que ces gens vont apporter à notre société à part de la main d’œuvre à bas coût et du chômage?

    Finalement, pourquoi les « journalistes » ne soulèvent-ils pas ces questions? (ça on connait déjà tous la réponse)

  4. Posté par Simon Cussonet le

    @Matthieu : T’es surtout pas seul !…t’inquiètes pas !…plein de gens autour de moi pensent la même chose et SURTOUT de plus en plus de jeunes de ton âge !…Lausanne ainsi que quasi toutes les villes de Suisses sont gangrénée par le purin gauchiste habitée en majorité par des veaux et des lobotomisés, je côtoie aussi pas mal d’autruche qui ne veulent rien savoir…surtout des femmes…. mais il y a le reste….et il grandi de plus en plus !

  5. Posté par REALrecognizeREAL le

    @Matthieu
    Tu n’es pas isolé! Nous avons 2 points en commun (voir 3 si tu es suisse « d’origine »). La majorité des gens sont fatalistes et ne veulent voir que ce qui les arrangent.

  6. Posté par matthieu le

    J’ai de moins en moins confiance dans notre gouvernement, UDC comprise. Les 7 « sages » je n’en parle même pas. J’ai 28 ans et je suis très inquiet pour l’avenir. Vivant à Lausanne, je me sens complétement isolé dans ma façon de penser qui me semble pourtant tout à fait saine.

    Les gens ne voient pas, n’analysent pas la situation plus loin qu’une semaine à l’avance. On dirait qu’ils ne se rendent pas compte des changements profonds qui sont en train de se mettre en place en Suisse et en Europe. Le plan de nos dirigeant est pourtant clair. Bref on se s’en seul. Le simple fait d’en parler te fait automatiquement passer pour un raciste.

  7. Posté par Chouette le

    Il serait grand temps que la majorité UDC du Parlement prouve à ses électeurs sa capacité d’action et non pas de figuration car au vu de l’actualité sa crédibilité est bien entachée.

  8. Posté par Bilou le

    Les manières sournoises et les mensonges chroniques issus de la Coupole me dégoûtent de plus en plus. Ma perte de confiance envers ces élus surpayés pour mépriser les avis d’une grande partie de la population qui ne veut pas voir son pays envahi par l’islam est totale et sans doute définitive. Je n’attends plus rien des politiques qui n’ont de cesse de baisser leurs culottes pour plaire hors frontière. Je ne voterai plus jamais, car ces gens ne font que détourner, remanier, désavouer les résultats qui ne leur plaisent pas. La gauche mènera notre pays à sa perte d’identité, les autres ne font que se taire ou mouliner des bras sans grand effet.
    Dégoût et déception. Et peur aussi… peur pour l’avenir de mes enfants, de tous nos enfants.

  9. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Est-ce que ces estimations tiennent également compte du fait que du moment où les migrants sont régularisés, ils font tout de suite venir toute leur tribu, qu’il faudrait aussi prendre en charge?

    Où est l’UDC? Au secours!!

  10. Posté par Franz le

    C’est la priorité aux migrants, au détriment des pauvres, suisses, contributeurs.

    Merde à la fin pour ces faux réfugiés qui viennent profiter scandaleusement de notre générosité, en s’invitant comme des malotrus exigeants et importateurs de la merde islamique : excision, avilissement de le Femme, polygamie, cruauté, haine, totalitarisme.

    Envahisseurs, allez uniquement chez Mme Merkel.

  11. Posté par Franz le

    Scandaleux, éhonté, spoliateur,voyoucrate,

    Voilà les qualificatifs pour cette situation, alors que des dizaines de milliers de Suisses crèvent dans la pauvreté. Voilà le socialisme pourri, corrompu, traître à la nation , à l’oeuvre.

    Priorité à une invasion islamique.

  12. Posté par Derek Doppler le

    Parce que vous croyez encore un seul mot de ce que déblatère un fonctionnaire fédéral? (Hors Swisstopo, Météosuisse -et encore, faut qu’ils se calment avec le réchauffisme anthropique- et quelques rares autres)

  13. Posté par C. Donal le

    J’aimerais rajouter à mon précédent commentaire : à moins évidemment que le CF ait prévu la Re-migration à la 8ème année…. (fin du sarcasme).

  14. Posté par C. Donal le

    D’où sort ce chiffre de 20‘000 francs par année sur 5 à 7 ans ? Selon Pr. Sinn en Allemagne, chacun des illégaux coûterait à vie 450’000 euros. Au minimum dit-il, ce qui laisse sous-entendre que les Allemands vont droit au mur. D’où le bobard à propos du futur travailleur pour le rentabiliser le plus vite possible tout en réalisant que ça ne sera pas possible, ni dans un moyen terme, ni probablement dans un long terme. Une étude a été faite sur les formations entreprises par les illégaux. Elles ont été abandonnées à 70 % en cours de route. Frais annexes passés par pertes et profits ?
    http://www.news.de/politik/855633127/top-oekonom-ifo-chef-hans-werner-sinn-warnt-vor-fluechtlingen-fluechtlingskrise-jeder-fluechtling-kostet-deutschland-450-000/1/
    http://www.welt.de/wirtschaft/article147608982/Sieben-von-zehn-Fluechtlingen-brechen-Ausbildung-ab.html

  15. Posté par aline le

    Le peuple suisse doit se réveiller et s’opposer à cette folie parce que c’est le citoyen suisse qui doit passer à la caisse. On aide d’abord les citoyens suisses qui sont dans le besoin avant de jeter l’argent par la fenêtre pour les envahisseurs.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.