Des clandestins manifestent à Cagliari : ils refusent d’être identifiés…[vidéo]

clandestins-manif

Malgré l'hôtel, la nourriture, etc.. gratis, payés par le peuple italien, ces clandestins protestent et bloquent le trafic à Cagliari parce qu'ils ne veulent pas qu'on leur prenne les empreintes digitales.

Clandestins, ils exigent d'avoir une liberté totale de déplacement.

Source 1 vidéo

Source 2 il Giornale.it

12 commentaires

  1. Posté par Hérodote le

    Cette vermine ne comprend qu’une chose: la violence. Donc…

  2. Posté par Lucie le

    Ras le bol de voir ces gens prendre tout ce qu’on leur offre pour acquis. Ici on travaille pour manger et se loger, pour payer nos assurances et nos impôts. Tout nous est pas dû. On n’est pas en Afrique ici, on ne fait pas la guerre dans la rue comme ils font chez eux. De par le sens qu’elles portent, je trouve leurs revendications chargées de violence et de non respect envers nous. Les pays européens fonctionnent parce qu’il y a des règles, une structure, et parce que nous travaillons fort. On leur offre la paix et ils viennent foutre le bordel. Ceci ne doit pas être toléré, que devenons nous??

  3. Posté par Le Taz le

    Il s’agit très visiblement de libyens, de syriens et d’irakiens…
    Il faudrait peut-être que la marine italienne arrête d’aller les chercher à la limite des eaux territoriales libyennes pour commencer. Que les italiens les enregistrent et qu’ils les gardent puisqu’ils ne sont pas capables de protéger les frontières de l’Europe! Bruxelles prend vraiment les peuples européens pour des cons !!! Il y en a marre !!! On en a gros ;-)
    En ce qui nous concerne, que le conseil fédéral prenne ses responsabilités et protège efficacement notre frontière tessinoise, n’en déplaise à notre traitresse nationale Simonetta, il me semble que les règles sont claires dans les accords de Dublin!!!

  4. Posté par Aude le

    Arriver dans un pays…recevoir nourriture et logis….et refuser de décliner son identité….?
    Cela s’appelle ENVAHISSEURS….
    Et dans ce cas….aucune obligation de les accueillir….
    Mais on se fout de la tête du monde…tout de même….Et combien de jihadistes par là?

  5. Posté par Hérodote le

    Et dire qu’on veut nous faire croire que cette racaille mondialisée et endoctrinée par les agents de Soros est constituée de réfugiés! C’est une horde d’envahisseurs abrutis envoyée pour semer le chaos en Europe.

  6. Posté par aline le

    Retour à la nage, cette racaille n’a rien a revendiquer.

  7. Posté par Margo le

    Ces clandestins n’ont rien de réfugiés politiques… Ce sont des sangsues économiques et sociales qui imaginent se faire entretenir à vie, ainsi que leur nombreuse descendance, par les nations « infectées »… de leur pseudo « doctrine salafiste ».. STOP A L’INVASION üüüü

  8. Posté par Bilou le

    Si ils exigent…il y aura bien des âmes compatissantes et compréhensives pour satisfaire à leur demande. D’ailleurs, le moindre argument justifiant le contraire serait faire preuve de mesure de rétorsion, de racisme primaire. Passez braves gens ! Les bras ouverts des Esprits Supérieurs vous ouvrent les bras et les portes. Rendez-vous d’ici peu pour de nouvelles revendications.

  9. Posté par sophie edouard le

    Mais bien sûr… même quand on va en vacances aux USA on doit donner ses empreintes même avec un passeport biométrique et eux, illégaux, sur le sol européen ils protestent, mais bon sang tous dehors… ces autorités sont pitoyables… Nous les brisent sec avec leur syriens, ils sont tous noirs et armés de barres de fer… ici c’est la même chose, les sans-papiers du centre de réfugiés sont turcs, camerounais, pakistanais et erythréens, pas vu un seul syrien????

  10. Posté par Myrisa Jones le

    Pas difficile de comprendre les différentes raisons.
    N’avez-vous pas remarqué sur les innombrables images des flots de réfugiés que nous voyons depuis 2015, le nombre d’hommes qui ont le visage masqué par des foulards et des capuchons ???
    Nous comprenons aussi pour quoi des dizaines de milliers d’entre eux se sont proprement évanouis dans l’espace Schengen.

    Dortmund (All.) : De nombreux Nord-Africains se font passer pour Syriens

    Beaucoup de réfugiés venant d’Afrique du Nord se déclarent sous plusieurs noms. C’est précisément ce groupe de personnes qui se fait souvent remarquer dans les foyers pour mauvais comportement.
    Après une descente de police de grande envergure dans deux foyers de réfugiés à Ahlen (Westphalie), les soupçons se précisent selon lesquels de nombreux demandeurs d’asile nord-africains ont donné aux autorités de Rhénanie-du-Nord-Westphalie de fausses ou de multiples identités. Sur les 150 Marocains et Tunisiens contrôlés à Ahlen, la moitié était en possession de plusieurs documents les enregistrant comme demandeurs d’asile.

    Le problème pourrait avoir des dimensions qu’on n’imaginait pas jusqu’à présent. Diane Jägers (CDU), conseillère de Dortmund en charge des affaires juridiques, nous a déclaré : » Nous présumons que la majorité de ceux qui depuis l’été se sont fait enregistrer comme Syriens dans nos centres de premier accueil de Dortmund, ne sont pas du tout des Syriens « […]

    http://www.fdesouche.com/713129-dortmund-de-nombreux-nord-africains-se-font-passer-pour-syriens

  11. Posté par Le pragmatique le

    Liberté de déplacement comme les singes dans les lianes ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.