Sarkozy : La France est « en guerre » et doit « exterminer » les auteurs d’actes terroristes

Sarkozy_air_serieux

Dans une interview, Nicolas Sarkozy, le patron du parti Les Républicains, livre son sentiment sur la situation de la France. De sa politique extérieure, à la guerre interne menée contre le terrorisme.

« Si on dit que la Turquie est un pays européen, c’est qu’on veut la mort de l’Europe.«

Nicolas Sarkozy était interrogé vendredi à Abidjan par des journalistes de la chaîne iTELE sur la manière de répliquer aux attaques terroristes.

Sarkozy a répondu:

« D’abord en considérant qu’on est en guerre et qu’on doit les exterminer. Les mots ont un sens: nous devons les exterminer ».

« On n’a pas choisi cette guerre. Est-ce que c’est une guerre contre la France? Je ne crois pas. C’est une guerre contre la civilisation, contre la culture, contre les valeurs humaines. C’est une guerre contre ce tout ce qui n’est pas barbare », a estimé l’ex-chef de l’État, qui s’est rendu vendredi à Grand-Bassam pour rendre hommage aux dix-neuf victimes de l’attentat de dimanche.

« Quelques milliers de barbares fanatisés qui dévoient la religion à laquelle ils prétendent se référer ont décidé de terroriser et d’assassiner. Nous ne pouvons pas nous laisser faire », a-t-il souligné. « Ce n’est pas parce que nous sommes des démocraties que nous devons être faibles. »

Fdesouche - Le Parisien - YouTube

6 commentaires

  1. Posté par Elsaesser le

    Il ne manque pas d’air ce nain adepte de la takkia et marionnette d’obama , qui a vendu son âme à l’islam .

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    Y-a-t-il vraiment une dichotomie entre islam et islamisme?

    Il faut lire les réflexions d’Olaf de Paris sur le site Poste de veille.

    http://www.postedeveille.ca/2012/05/reflexions-autour-de-l-islamisme-vrai-visate-de-l-islam-d-hamiid-zanaz.html

    Il semble bien que l’islam est l’islamisme au repos.

    « Quelques milliers de barbares fanatisés qui dévoient la religion à laquelle ils prétendent se référer ont décidé de terroriser et d’assassiner. Nous ne pouvons pas nous laisser faire », a-t-il souligné. « Ce n’est pas parce que nous sommes des démocraties que nous devons être faibles. »

    Non! Nabot 1er! Ils ne dévoient pas l’islam, ils représentent l’islam et d’ailleurs utilisent les textes reconnus par la très grande majorité des « savants » de la religion d’amour (sic), de tolérance (resic) et de paix (reresic).

    http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/11/21/il-faut-cesser-de-dire-que-letat-islamique-daesh-ce-nest-pas-lislam-2/

    ce qui est écrit ici pour l’Etat islamique (Daech) est valable pour al qaïda, aqmi et tous ces mouvements islamiques.

  3. Posté par Hérodote le

    Sarko l’Américain nous a offert la Libye djihadiste d’aujourd’hui et vendu la France à l’Otan, pour ne mentionner que deux des crimes commis par ce margoulin. Faut arrêter de se foutre de la gueule du monde!

  4. Posté par Vautrin le

    Bla… Bla… Quand on prend soin d’établir une dichotomie entre islamisme et islam, c’est que l’on est adepte du « padamalgam ». De toute façon, ce personnage n’aurait pas davantage de volonté virile que le squatter élyséen actuel. Quand on est inscrit sur le rôle financier du Qatar, on ne peut pas défendre la France. Donc pur discours électoraliste.
    À méditer : même si l’on a les moyens techniques de faire la guerre, on la perd si l’on n’a pas les moyens moraux.

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    Nabot 1er! mais n’est-ce pas celui qui voulait karchériser les zones de non droit en Rance voisine?

    Il n’a que de la gueule!

  6. Posté par Nicolas le

    Paroles, paroles… Relayées par une chaîne de désinformation qui se garde bien de rappeler que ce ripou a léché les babouches d’un terroriste notoire pour qu’il finance sa campagne électorale.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.