9 commentaires

  1. Posté par Vivi le

    Problemes sociaux, économiques, sanitaires et religieux …. Le continent européen est en train de sombrer avec tout le monde à bord …

  2. Posté par Christian Hofer le

    Les commentaires hallucinants sur Le Matin, preuves du dérangement mental de notre population. Ce ne sont pas les migrants qui deviennent coupables mais… le personnel soignant:

    Michel Favre
    Tout à fait Margareth, les anti vaccins sont tout aussi responsables. Et ceux qui refusent le vaccin en travaillant dans le milieu médical mériteraient une mise à pied.

    *********
    Anne Giroud
    Tu parles ici du post de Michel Favre je suppose? Il a parfaitement raison.T’apprendrai-je quelque chose si je te dis que les migrants viennent justement de pays où, outre les guerres et la misère, il n’y a pas de politique de la santé? Raison de plus pour que les gens d’ici se vaccinent à commencer par les soignants, afin d’éviter une résurgence de maladies dont on s’était presque débarrassés.

  3. Posté par C. Donal le

    …polio, méningite, hépatite, bilharziose,typhus, HIV. En Allemagne 90 % des communes hébergeant des réfugiés n’en font aucun cas (ridicules images trompeuses de sauveteurs en mer en combinaisons protectrices blanches).
    Une aubaine pour l’industrie de l’asile et les pharmaceutiques.
    Peut-être vous rappelez-vous de cet Allemand de la rue raillé par toute la caste des doctes personnages « refugees welcome », il y a plus d’une année, lorsqu’il avait émis une inquiétude plein de bon sens au sujet des maladies importées.

  4. Posté par Christian Hofer le

    *Même constat pour la tuberculose, qui a pourtant quasi disparu de Suisse. Si quelques Suisses âgés en souffrent encore pour avoir été infectés à une époque où la maladie était encore courante dans le pays, ce sont désormais et surtout de jeunes migrants qui apportent la pathologie en Suisse, comme l’explique le Tages-Anzeiger dans son édition du 10 mars.

    Pas directement contagieuses

    Ces cas ont indubitablement augmenté, confirme Gerhard Eich, infectiologue au Triemlispital à Zürich. Des politiciens ont donc demandé aux pouvoirs publics s’ils prévoyaient des campagnes de vaccination. Une inquiétude relayée par les autorités cantonales qui craignent de voir débarquer des migrants infectés lors de la répartition.

    La fièvre dengue et la malaria ne sont pas contagieuses. Elles sont transmises par des moustiques et relèvent principalement des réfugiés en provenance d’Erythrée, explique Daniel Koch, directeur des maladies transmissibles à l’OFSP. Quant à la tuberculose, elle nécessite un long contact avec un malade.*

    Que tous ceux qui sont touchés par une quelconque maladie demande des comptes à Sommaruga et aux extrémistes de gauche.

    J’apprécie aussi énormément l’hypocrisie de Chung-Yol Lee, ancien président de l’Association des médecins cantonaux de Suisse, qui prétend que «les réfugiés ne représentent aucun danger sanitaire» mais qui estime que la vaccination doit être adaptée en fonction de la provenance des migrants. On continue à s’enfoncer dans le déni et les mensonges.

  5. Posté par mac'oest le

    Oui… et dans cet article on y lit que  » l’une ou l’autre de ces maladies exotiques s’attrapera en vacances » … que « les réfugiés ne comportent aucun danger sanitaire…. mais que bon, certaines mesures devraient être prises… » Et bien entendu « c’est les migrants qu’il faut protéger par des vaccinations: oreillons, varicelle, rougeole.. » Tiens? les oreillons chez l’adulte mâle ne provoque pas une infertilité? Pourquoi les vacciner, alors?

  6. Posté par Pascal le

    Vaccination obligatoire à l’entrée du pays. Et ceux qui refusent, retour à l’envoyeur.

  7. Posté par Marcassin le

    Bilou, tout est dit.
    Hélas!

  8. Posté par Jack Palance le

    Si le torchon orange écrit ça, c’est que ça doit être bien plus grave que se qu’ils disent !…mais pas de soucis, les péronnelles Sommaruga,Amarelle, Mara , Schick & Co vont s’empresser d’hurler au racisme, padamalgammes etc….

  9. Posté par Bilou le

    Louable audace du Matin pour la parution de cet article, qui va toutefois éventuellement disparaître en cours de journée… Concernant le questionnaire de santé systématique, je vois d’ici le personnel médical posant poliment des questions sur leur état de santé à des gens dont une forte proportion ment sur son âge, sa nationalité et les raisons de sa venue chez nous. Et en cas de refus de se faire vacciner pour des questions de religion, gageons que nous respecterons tout aussi poliment leur décision. Pathétique, mais couru d’avance !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.