La Slovénie stoppe net le transit des migrants

Carte_slovenie_1.thumb

Dès mercredi, seuls ceux qui veulent demander l'asile dans le pays pourront franchir la frontière. Et la Serbie va s'aligner à cette décision.

La Slovénie a annoncé mardi qu'elle ne laisserait plus, sauf exceptions «humanitaires», transiter de migrants par son territoire à partir de minuit, avec pour finalité de fermer la route des Balkans.

L'accès à la Slovénie ne sera plus autorisé qu'aux «étrangers remplissant les conditions pour entrer dans le pays», à ceux souhaitant y demander l'asile, ainsi qu'à des migrants sélectionnés «au cas par cas, en fonction de motifs humanitaires et en accord avec les règles de l'espace Schengen», a indiqué un communiqué du ministère slovène de l'Intérieur.

 

 

Source

3 commentaires

  1. Posté par Elsaesser le

    Bientôt un nouveau Mur pour séparer les pays de l’est épris de liberté de ceux liberticides et immigrationnistes de l’ouest ? C’est à souhaiter.

  2. Posté par John Simpson le

    Comme quoi quand on veut on peut, les immigrationnistes n’arrêtent pas de nous sortir des arguments de fatalité….

  3. Posté par S. Dumont le

    Comme le plan A, puis B, puis C de l’UE ne donnent aucun résultat, il y a donc urgence de fermer les frontières et les slovaques, serbes, hongrois, autrichiens, etc… l’ont compris bien avant l’UE.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.