Autriche : Un père de famille hospitalisé après avoir été battu par la « police de la Charia »

939853Autriche

Il semble que des patrouilles auto-proclamées « police de la Charia » vérifient les bars et les clubs de Vienne afin de vérifier que les femmes tchétchènes sont convenablement habillées et se comportent correctement.

Un Autrichien qui tentait d’empêcher une « patrouille » de harceler sa femme et sa fille, d’origine tchétchène, a été violemment pris à partie et a dû être hospitalisé. […]

On observe également de plus en plus de bagarres entre des groupes de demandeurs d’asile de pays différents. Ce week-end, une bagarre a impliqué plus de 50 afghans et tchétchènes, avec battes et barres de fer. 2 blessés sont en soins intensifs, et leur état est jugé critique. [...]

Ce genre de bagarres violentes se produit de plus en plus en Autriche, à Linz, Graz, Sankt Polten et Salzburg.

Dailymail

4 commentaires

  1. Posté par Isabelle le

    Il me semble que des irakiens, musulmans modérés, demandent à leurs épouses de se voiler en présence d’ hommes afin de leur éviter d’ être importunées par ces radicaux, comme je le constate ici en Autriche. C’ est scandaleux, que les réfugiés et même les étrangers implantés depuis longtemps, soient à ce point traqués. Oui, il faut renvoyer ces personnes, dont le but semble clair: islamiser et terroriser l’ Europe.

  2. Posté par Lesage le

    C’est la vraie police qui DOIT intervenir et ses gugusses en chasuble, leur interdire de se balader avec la mention police dans le dos. Et s’ils ne sont pas d’accord, retour pays d’origine !

  3. Posté par Vautrin le

    Lorsque la police ne fait pas son travail -puisque les politiques lui interdisent de le faire – c’est aux citoyens d’appréhender les nervis de la charia et de les rosser d’importance.

  4. Posté par Andrea le

    Et que fait la police, tout court?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.