Quatre sœurs des Missionnaires de la Charité – fondées par Mère Térésa – assassinées par les islamistes au Yemen

aden_misisonnaires_charite

 

Quatre religieuses des Missionnaires de la Charité, ordre fondée par Mère Térésa, ont été assassinées au Yemen dans l’attaque d’un hospice à Aden. Elles étaient infirmières dans cet hospice pour handicapés. Cette attaque menées par quatre hommes armés a fait seize morts.

mère TheresaSi MPI a pu une fois ou l’autre souligner la théologie erronée de cette congrégation imprégnée des erreurs du concile Vatican II, ce drame est l’occasion aussi de rappeler qu’au delà de la terrible crise qui secoue l’Eglise catholique, le sang des martyrs continue d’inonder la terre, donnant un beau témoignage d’attachement au Christ et de dévouement au prochain.

«Sa Sainteté le pape François a été choquée et profondément attristée d’apprendre l’assassinat de quatre missionnaires de la charité et de douze autres personnes dans un hospice à Aden», a déclaré Pietro Parolin, le secrétaire d’Etat du Vatican.

L’attaque est attribuée à l’Etat Islamique, qui rappelons-le, est soutenu financièrement et militairement par l’Arabie Saoudite et le Qatar, grands amis des présidents Sarkozy et Hollande…

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Franz le

    Arabie saoudite, Qatar : puissances génocidaires à faire comparaître au TPI, ainsi que leurs alliés vendus au fric.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.