« Les Suisses chrétiens ne doivent pas être convertis mais décapités »

suisse-chrétien

Le principal accusé du procès qui s'est tenu hier au Tribunal pénal fédéral de Bellinzone contre quatre Irakiens accusés d'être des membres ou des soutien d'Isis continue d'éluder les questions du juge et à contester le bien fondé des accusations. Celles-ci sont basées essentiellement sur des extraits de communications via internet.

Pendant les débats qui se tiennent en allemand et sont traduits en arabe, cet homme de 29 ans en chaise roulante suspecté d'avoir planifié un attentat terroriste a de nouveau éludé les accusations fondées sur des protocoles de tchats. Il aurait échangé des messages avec Abu Hajer, un homme suspecté de soutenir l'Etat Islamique et aurait continué d'avoir des contacts avec lui depuis son arrivée en Suisse. [Précisons que l'individu a fait une demande d'asile en Suisse en 2010]

[...]

Dans des extraits de l'acte d'accusation, cet homme avait qualifié les Suisse de "chiens", mais lui parle d'un malentendu. Il a expliqué qu'il avait vu à la télévision des soldats tuant des talibans et avoir cru que c'était des soldats suisses, puisque le reportage passait sur la télévision suisse alémanique....

[...]

Dans une sentence du TPF publiée le 18 mai 2015 [...] il été rapporté que l'homme avait fait des déclarations choquantes quand il habitait dans le canton de Schaffhouse. Parlant des Suisses de confession chrétienne il aurait déclaré :

"Oui, par Allah, on doit les décapiter et non les convertir"

 

Article complet en italien (trad. partielle D. Borer)

11 commentaires

  1. Posté par Sancenay le

    Comment des cerveaux lessivés quand ce n’est pas corrompus par propagande et prébendes systémiques pourraient avoir seulement l’idée de se priver du concours de tels saints hommes ?

  2. Posté par blum le

    Le coup du faux-cul en chaise roulante, c’est imparable, pour apitoyer les boulets acquis à l’islam.
    Ayant lu le coran, je puis vous assurer qu’il n’y est QUESTION QUE DE TUER LES MECREANTS dont vous êtes, dont je suis, ainsi que ce qui est encore majoritairement judéo-chrétien ( pour combien de temps ?) en Europe, et partout où l’islam n’est pas encore maître. Il n’y a nulle équivoque.
    J’ai proposé, il y a deux ans, lors d’un café politique où l’on faisait des grâces à un Irakien (peut-être était-ce qqn de bien ? je l’ignore.), que l’on adapte enfin le coran à nos pays et moeurs modernes. J’ offrais mes services à toute personne qui trouverait judicieuse cette initiative. Je recueillis, pour toute réponse, un silence consterné, réprobateur.

  3. Posté par Charles Alexis le

    À chaque article concernant le principal accusé, il est mentionné qu’il est en fauteuil roulant. Quel est le rapport avec la choucroute, mis à part que cette dernière ne soit pas hallal ?
    Idem dans le torchon gratuit d’aujourd’hui, ou l’on met en couverture femmes et enfants gazés au lacrymogènes.
    Veut on nous ramollir, nous culpabiliser, nous faire pleurer, ou tout simplement que nous nous repentions d’être plus de 40% de salauds à vouloir expulser ces Chances.

  4. Posté par Anne le

    Dans cet article, une chose me dérange profondément, c’est le syntagme suivant : « parlant des Suisses de confession chrétienne »… Cette façon de parler présuppose que l’on parle d’une minorité. C’est déjà un langage de dhimmis.

  5. Posté par conrad.Hausmann le

    Demain le TSR va s’apitoyer sur les taulards qui sortent de leur détention, la semaine suivante notre télé va certainement s’apitoyer sur des djihadistes!

  6. Posté par Hotch le

    Dans leur livre « sacré » on doit bien y avoir un truc du style « coupez-leur la tête à tous et ceux qui se relèveront seront reconnus innocents ». Et si on ne trouve pas rien ne nous empêche d’essayer.

  7. Posté par Pehem Veyh le

    Mais le plus important, pour tous les abrutis qui ont bien voté ce dimanche, c’est de ne pas l’expulser. Vous vous rendez compte comme ce serait inhumain…

  8. Posté par Bilou le

    Waouh ! Voilà qui mériterait éventuellement quelques jours-amendes… allez, soyons durs, on se risquerait presque à envisager le verdict sans sursis, ce qui nous laisserait un délai avant de finir sabrés comme des bouteille de champagne…

  9. Posté par Simon Cussonet le

    Mais aucunes craintes voyons…..ils obtiendront du sursis !….pourquoi ?…parce que d’une part nos juges sont des lâches et d’autre part, les politiques ont bien trop peur qu’une fois ces déchets en tôle, leur « camarades » fomentent des attentats ou des prises d’otage pour exiger leur libération !….imaginez si ca arrivait ???…..quelles excuses devraient encore trouver nos gaucho-nazi !?…de toute façon, on les gardera chez nous à nos frais puisque le « peuple » en a décidé ainsi !

  10. Posté par Tommy le

    Et dire que ces […] ont encore droit à un procès  » équitable » . On croit rêver lorsqu’on pense aux droits des chrétiens dans leur pays. Mais plus rien ne m’étonne.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.