8 commentaires

  1. Posté par Arthur Schaller le

    A l’attention de ceux qui mettent TOUS les iraniens dans le même sac: Maryam Mirzakhani, première femme à recevoir la prestigieuse médaille Fields est précisément issue de l’une des deux écoles avec lesquelles l’EPFL a signé un partenariat.

  2. Posté par Jean Ducas le

    Pendant ce temps l’Epfl pavoise fièrement de deux accords passés « avec les deux meilleures écoles d’ingénierie d’Iran ». En cherchant loin, elles doivent être dans le top 5000

  3. Posté par Franz le

    … Et dire que notre Conseiller fédéral en chef a tout récemment reçu les honneurs militaires d’une nation voyou. Mais bon …business is business. C’est beau la morale, cette morale.

  4. Posté par Dufour R. le

    Quelle est belle cette soi-disant religion de paix et d’amour si chère aux socialo-mondialistes-francs-maçons !

  5. Posté par Thierry le

    Voyez comme ils sont rancuniers !
    Ça fait 30 ans bientôt que Rushdie a publié son livre et les islamistes le haïssent toujours et encore. L’islam religion de paix et d’amour…

  6. Posté par pierre frankenhauser le

    Manon des sources préfère bombarder les citoyens de newsletters dénonçant « l’affreuse et inhumaine » initiative UDC de mise en application du renvoi des criminels gentils organisateurs étrangers. Je ne m’étais pourtant pas inscrit sur site.

  7. Posté par Pehem Veyh le

    L’Iran ? Le nouveau démon mondial. Mais au fait, que risque-t-on à voir ce pays pouvoir entrer au concert des nations ?

  8. Posté par Pierre H. le

    Manon Schick a d’autres chats à fouetter !!! Les honnêtes citoyens !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.