Salon de l’agriculture : hué, Hollande accueilli au son de « démission »

RichardFrancisFrancois-Hollande14.11.13
C'est par des sifflets que François Hollande a été accueilli ce samedi au Salon de l'agriculture. Des agriculteurs, revêtus pour certains de t-shirts noirs marqués "Je suis éleveur je meurs", ont également scandé "Démission". "C'est l'état d'urgence pour l'élevage !", lance l'un d'eux. "Bon à rien", "on n'est pas des migrants", "connard", "fumier" et autres insultes ont fusé tandis que le président progressait au milieu d'une haie hostile d'éleveurs

Suite

15 commentaires

  1. Posté par Elsaesser le

    Des sifflets et des quolibets avaient ponctué le dernier discours de Ceaucescu à Bucarest. Peu après il était renversé, jugé, exécuté. L histoire pourrait se répéter avec un soulèvement brutal des agriculteurs afin de débarrasser la France de ce gros lard qui n’est à l Elysée que par un concours de circonstances particulièrement heureux ( pour lui et toute sa suite de traîtres calamiteux ). Rappelons quand même qu’à quelques minutes prés, un avion décollait de New York avec Strauss Kahn dedans. S’il avait décollé, un dépravé sexuel socialo devenait président à la place de la nullité actuelle, dit  » l’ Audacieux » ! Comment qu elle le qualifiait déjà la mairesse de Lille qui semble sortie du « purgatoire » ? Ah! Oui  » .ouilles molles  » !

  2. Posté par Aude le

    Les agriculteurs l’ont hué…..comment peut-il en être autrement?
    A mon avis, ils auraient pu le foutre dehors….
    Incroyable bêtise de ce gouvernement de pacotille….Il laisse les agriculteurs dans la pauvreté la plus crasse mais planque les envahisseurs dans des *****
    Il écoute…trois petits tours et puis s’en va….Il se goinfre sur la peau du peuple….
    Décidément ce type me répugne….
    Allez quand on est incapable de gouverner….qu’on joue au toutou à Tintin…..là ça va.
    Bon sang…encore une année à tirer …et tu ramasses les français à la cuillère…..
    Qui plus est…tous ceux qui ont mis le bordel…on juste le gros culot…de se représenter pour 2017…
    Français envoyez-les tous sur les roses…et votez pour un homme, une femme qui vous défend…
    et remet la France sur les rails….Ils existent ces hommes et ces femmes…mais absents de ces baiseurs de médias publiques….

  3. Posté par Jean-Francois Morf le

    Les spéculateurs à la hausse avaient provoqué la guerre en Syrie, et maintenant, en spéculant à la baisse, ils tuent les paysans. Dans les 2 cas, c’est Genève qui a provoqué les morts en Syrie, puis les suicides paysans. Lorsque tous les paysans seront mort, ils spéculeront à nouveau à la hausse! Les milliards gagnés par Genève ne tombent jamais du ciel…

  4. Posté par laurent le

    Nos agriculteurs sont en train de crever à cause de bruxelles. 2 enseignes alimentaires (intermarché et leclerc) acceptent d’acheter le porc à un prix minimum pour redresser la situation et ces salopards de bruxelles s’y opposent pour entrave à la concurrence. Pendant ce temps Merkel casse les prix avec ses élevages industriels scandaleux avec des porcs élevés sans voir le jour et gavés de farine, abattus dans des conditions douteuses et une main d’œuvre étrangère exploitée à très bas coût payée 600€ par mois (soit moins de 3€ de l’heure). C’est Auschwitz 2. Et si le TAFTA passe , ce sont des centaines de milliers de viande bovine bourrée d’OGM venant des multinationales américaines qui vont affluer sur la marché français avec à la clef la faillite assurée de toutes les exploitations bovines françaises et un bon petit cancer et de l’obésité pour les consommateurs et donc une explosion du budget de la sécurité sociale. Le malheur des uns faisant néanmoins le bonheur des autres, les grands gagnants seront l’industrie pharmaceutique et les pompes funèbres. Ainsi va l’europe, la fille du IIIème Reich comme l’appelait le pape jean XXIII qui veut conduire les peuples à l’esclavage et à la dépopulation http://www.sudouest.fr/2016/02/27/crise-de-l-elevage-intermarche-accepte-d-acheter-plus-cher-l-europe-refuse-2285874-4720.php

  5. Posté par marchal le

    Ce gros tas de saindoux n’a que ce qu’il mérite.
    Il n’en a rien à f… des paysans ou des ouvriers et même des Français…
    Il aura profité un max pendant cinq ans, bouffe, baise, voyages etc…
    Honte sur lui pour son absence à Verdun pour les commémos…
    Pauvre France, risée du Monde.

  6. Posté par Chouette le

    Le président récolte ce qu’il a semé!

  7. Posté par Franz le

    @Aude (ci-dessous), votre analyse est très pertinente. Les gouvernants « déconnent » mais, en plus, trahissent leurs peuples. A genoux devant le néo-stalinisme bruxellois (entre 1917 et 1989 ce fût Moscou), ces gouvernants sont en totale panique. Au lieu de se taire, ils veulent étouffer toute voix s’élevant pour dénoncer les vrais injustices, car toute autre tête qui dépasse est poursuivie pour délit d’opinion. Ce « brejnevisme » des années 70, flicard à la kgb, nécessitera l’ouverture de centres de rééducation. La Corée du Nord se dessine à l’horizon. La civilisation occidentale a déjà été souillée par le Mariage pour tous, le multiculturalisme et actuellement par la dominance islamique. Proche est le moment où la charia déploiera ses effets. Avec la connivence de ces mêmes gouvernants félons.
    Trois agriculteurs se suicident chaque semaine, en France. Allez dans les grands centres de distribution et vous constaterez la misère crasse régnant chez nos voisins français : récupération des détritus, pères / mère pourtant travailleurs et très honnêtes devant voler – oui, voler – pour survivre. Voilà, en l’occurrence, le bilan de « Moi, Président », cette anaphore tragique d’un socialiste bo-bo, bourgeois bien nourri, en 2012.
    L’obsession antisémite fait taire toute analyse. Les slogans à la « Je suis Charlie » abrutissent un peuple de plus en plus grégaire, muselé. Le « Mariage pour tous » salit la Famille et donne libre cours au merchandising humain. C’est le socialisme dans sa splendeur, un système vivant volontairement de la pauvreté de 6 millions de chômeurs, 10 millions de pauvres.
    Alors ces faits ne justifient pas la violence. Mais, dans le désarroi, qu’ont-ils à perdre des agriculteurs français ? Rien.

  8. Posté par Franz le

    Aude (ci-dessous), votre analyse est très pertinente. Les gouvernants « déconnent » mais, en plus, trahissent leurs peuples. A genoux devant le néo-stalinisme bruxellois (entre 1917 et 1989 ce fût Moscou), ces gouvernants sont en totale panique. Au lieu de se taire, ils veulent étouffer toute voix s’élevant pour dénoncer les vrais injustices, car toute autre tête qui dépasse est poursuivie pour délit d’opinion. Ce « brejnevisme » des années 70, flicard à la kgb, nécessitera l’ouverture de centres de rééducation. La Corée du Nord se dessine à l’horizon. La civilisation occidentale a déjà été souillée par le Mariage pour tous, le multiculturalisme et actuellement par la dominance islamique. Proche est le moment où la charia déploiera ses effets. Avec la connivence de ces mêmes gouvernants félons.
    Trois agriculteurs se suicident chaque semaine, en France. Allez dans les grands centres de distribution et vous constaterez la misère crasse régnant chez nos voisins français : récupération des détritus, pères / mère pourtant travailleurs et très honnêtes devant voler – oui, voler – pour survivre. Voilà, en l’occurrence, le bilan de « Moi, Président », cette anaphore tragique d’un socialiste bo-bo, bourgeois bien nourri, en 2012.
    L’obsession antisémite fait taire toute analyse. Les slogans à la « Je suis Charlie » abrutissent un peuple de plus en plus grégaire, muselé. Le « Mariage pour tous » salit la Famille et donne libre cours au merchandising humain. C’est le socialisme dans sa splendeur, un système vivant volontairement de la pauvreté de 6 millions de chômeurs, 10 millions de pauvres.
    Alors ces faits ne justifient pas la violence. Mais, dans le désarroi, qu’ont-ils à perdre des agriculteurs français ? Rien.

  9. Posté par Marc le

    Il est quand même courageux le pustuleux! Il y en a qui n’ont plus rien à perdre à proximité!

  10. Posté par pierre frankenhauser le

    Une fois ressorti de l’arène Oh, l’andouille ! aura vite fait d’oublier les belles paroles réconfortantes qu’il aura distillé à ces agriculteurs révoltés. Au prochain défilé de (dé)tracteurs sur la voie publique, cet autiste n’hésitera pas à envoyer les robocops. Cela ne résoudra absolument rien à cette situation dramatique, des paysans continueront de se suicider, des exploitations continueront de fermer, et l’Europe continuera d’importer de plus en plus d’aliments bourrés de pesticides cancérogènes en provenance d’autres continents. Ces pourris d’Anglo-Saxons ont réussi à bousiller l’agriculture européenne, avec leur saloperie de libre-échangisme érigé en dogme. Ah, si De Gaulle était aujourd’hui président…

  11. Posté par Aude le

    1ème mesure : lever les sanctions avec la Russie…
    Les paysans français passent avant les faucons USA
    2ème mesure: stopper l’entretien des envahisseurs qui eux se nourrissent sur ceux qui périssent. Les vrais réfugiés oui…les envahisseurs non. On entretient pas ceux qui violent, qui volent et qui agressent…la raison doit l’emporter ….
    3éme Arrêter l’état providence…à gogo
    Hollande est incapable de prendre les vraies mesures qui s’imposent et les coûts sociaux sont entrain d’exploser..
    D’ailleurs en Suisse le topo commence aussi à ressembler à cela…Les caisses d’état se vident et Dame Sommaruga continue son prêchi-prêcha…
    Et ciel….on s’étonne que les pays européens ferment l’un après l’autre les frontières aux migrants.
    Si vous avez votre famille en détresse vous allez d’abord vous occuper des autres où vous donnez priorité à votre famille?
    LES PEUPLES RAISONNENT —–LES GOUVERNEMENTS DECONNENT…..

  12. Posté par Vautrin le

    « Les cris de détresse, je les entends (…) La colère, je préfère qu’elle s’exprime à l’occasion de ce Salon qu’à l’extérieur », et « c’est une demande très forte qui est exprimée » a déclaré Mollusque 1er. Il avait sorti à peu près les mêmes choses lors de la fermeture d’Arcélor et en bien d’autres occasions. Et il n’a RIEN fait. En réalité, il entend (au sens latin de « audio ») mais n’est pas en mesure de les comprendre (au sens de « intellego »). Admirons l’acrobate : si ça se passe au salon de l’agriculture, c’est en champ clos, donc pas de danger pour moi. Si on bloque une autoroute… aïe ! Et il utilise le pathos habituel des socialistes : une demande très FORTE (comme on aime, rue de Solférino, envoyer des signaux « très forts » vers le vide sidéral).
    En réalité, il s’en moque complètement. S’il voulait réellement faire quelque chose pour les agriculteurs, il n’obéirait pas à la bureaucratie euro-atlantiste de Bruxelles : ne tiendrait pas compte des directives ubuesques de la commission, ne suivrait pas comme un caniche le blocus contre la Russie, qui a privé notre agriculture de débouchés. Il diminuerait les charges pesant sur l’agriculture, il lutterait contre la concurrence déshonnête, il dénoncerait les magouilles du TAFTA. Autrement dit : il ferait une politique nationale. Mais ce n’est ni dans son « agenda » ni dans son ADN de fachocialiste. Il ne fera rien, et laissera mourir l’agriculture française, jadis la première d’Europe.
    Mollusque 1er se moque bien de la France et des français : seul l’intéresse le pouvoir, et il ne pense qu’à manœuvrer pour sa réélection.
    J’espère qu’à la prochaine manifestation des agriculteurs, les tracteurs fonceront fourches baissées sur les sbires de Cazeneuve !

  13. Posté par Le pragmatique le

    Cet effroyable retour de bâton. Ce bâton qui ne cesse de faire corps à corps avec le guignol de l’Elysée.

  14. Posté par graf henry le

    rien de plus naturel en somme…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.