Pour Robert Kennedy, ils font la guerre à Assad à cause de son refus de l’oléoduc qatari-saoudien

post_thumb_default

 

Dans un article paru le 20 février ici à RR, nous avons mis en lumière le projet de l’oléoduc censé avoir comme point de départ les puits pétroliers de l’Arabie Saoudite et du Qatar et ensuite parcourir la Syrie et la Turquie pour alimenter l’Europe en la rendant beaucoup moins dépendante des ressources russes. Nous avons […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par laurent le

    Sur les intérêts stratégiques et économiques derrière la guerre en syrie, tout est expliqué en 7mn dans cette vidéo de l’émission récente un œil sur la planète ( pétrole et gaz, changement de trajectoire du gazoduc, mécontentement des saouds, contrat avec la russie pour extraction du pétrole dans la mer, emprise par israel du plateau du Golan et souhait d’élargir ses frontières) http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/un-oeil-sur-la-planete/video-un-oeil-sur-la-planete-les-dessous-d-un-conflit_1320537.html

  2. Posté par Anne Lauwaert le

    et en Afghanistan pour un oleoduc du Turkmenistan vers Karachi – digitez UNOCAL sur google tout y est expliqué

  3. Posté par lucie le

    et bien oui les raisons de la guerre ne sont qu’économiques et dans un but de servir les intérêts de quelques gras du bide et du porte-monnaie…………….

    pour le reste n’importe quelle forme de manipulation est bonne même s’il faut en arriver à soumettre l’humanité entière…
    il y a toujours au départ une intention et à l’arrivée un but entre deux tout est permis

  4. Posté par Pierre H. le

    Et bien oui, depuis le début ! Les opposants à l’oligarchie mondialiste doivent tous partir ! Saddam Hussein, Bachar El Assad, Slobodan Milosevic, Anouar el Sadate, Nasser, etc.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.