Entretien avec Camille Carron

Camille-Carron

Une jeune étudiante valaisanne de 19 ans, Camille Carron, a suscité l’intérêt des médias romands après avoir publié une vidéo où elle exprimait son indignation de façon humoristique par rapport à un tract de l’UDC qui appelle à voter pour l’initiative de mise en oeuvre. Jointe par Facebook, nous avons pu lui poser trois petites questions.

 

Alimuddin Usmani : Comment expliquez-vous que votre vidéo ait autant fait le buzz?

Camille Carron : Je pense que le buzz est dû au fait que les votations approchent et que le résultat ne se joue qu’a quelques voix. De plus, plusieurs personnes ont dû se sentir visées et touchées par ce slogan.

AU : Ne pensez-vous pas que cette vidéo a également fait le buzz pour de mauvaises raisons, à savoir que ce n’est pas grâce à votre réflexion de fond mais plutôt en raison d’un mécanisme similaire à celui du buzz provoqué par Nabilla?

CC : Ahahah honnêtement je ne sais pas, c’est possible. Mais sans vouloir vous offenser, je ne sais pas si j’ai la force de répondre encore à des questions. Cependant, ce que je peux vous dire, c’est que je ne m’attendais pas à ce buzz. À la base, c’était juste un peu d’humour pour montrer tout de même mon indignation devant le slogan de l’UDC. Beaucoup de gens m’ont alors parlé des agressions à Cologne. Cependant, ce n’était pas le thème de ma vidéo. Je voulais parler du statut et de l’image de la femme au sein de l’UDC et non pas de la votation elle-même. Je tiens aussi à dire que je ne suis pas anti-UDC, je pense qu’il y a du bon partout. je vote les idées pas les partis.

AU : Les gens vous parlent des agressions sexuelles de Cologne car il est évident que l’UDC, dans l’affiche que vous brandissez au début de la vidéo, fait une allusion à l’actualité qui s’invite dans cette votation qui vise à expulser les criminels étrangers. Que pensez-vous de ce qui s’est passé à Cologne?

CC : Voilà, écoutez je vous ai dit ce que j’avais à dire. Je ne m’attendais pas à ça. J’assume tout à fait mais j’ai une vie d’étudiante à côté et je ne voudrais pas que tout ça perturbe trop mes études. Mais merci de votre intérêt.

 

Source La Pravda.ch

11 commentaires

  1. Posté par C. Donal le

    Quelle est l’excuse des journalistes « vertueux » ayant profité de cette jeune femme, en mal de reconnaissance mais prise au piège de son insignifiance, pour vendre leur propagande en vue des votations ?

  2. Posté par Franz le

    La débilité populaire !

  3. Posté par Tommy le

    Durant ses vacances estudiantines, je lui conseille d’aller s’engager comme veilleuse de nuit dans un centre pour  » migrants » . Elle en reviendrait métamorphosée .

  4. Posté par aline le

    Un ange passe. Que cette pauvre gamine écervelée retourne à l’école pour apprendre l’histoire suisse.

  5. Posté par Margo le

    Même pas les moyens de ses ambitions…. Faut avoir du courage pour défendre ses opinions et aller jusqu’au bout de ses convictions… sinon on se le coince et on se fait discrète…. sinon ça fait vraiment « pauvre fille qui s’assume pas »…. Dommage.

  6. Posté par Aude le

    Le jeu n’en vaut pas la chandelle..AMEN

  7. Posté par Jean-Claude le

    Ah ! On botte en touche quand il s’agit des viols de masse du dernier nouvel-an. C’est vrai qu’une vie d’étudiant bien tranquille au chaud chez ses parents, ça ne permet pas de voir la réalité de ce monde. Je suis sûr que c’est une brave gamine influencée peut-être par ses camarades de classe qui, ensemble, après des années de lavage de cerveau par des profs gauchistes ou avec des parents qui sont dans le même monde ou « tout le monde il est gentil « , ne peuvent pas se rendre compte de ce qu’il se passe vraiment. Ou pour l’instant ne veulent pas le voir. Elle n’a que 19 ans. Laissons-la goûter à l’innocence de la fin de l’adolescence. Le réveil dans le monde des adultes est parfois très brutal. Pour moi il l’a été à 16 lors d’une agression gratuite d’un nouvel arrivant. Le comble étant moi-même d’origine étrangère.
    Qu’elle vive dans son monde de Disney, je rêve tous les jours d’y revenir. Mais c’est trop tard.

  8. Posté par Christian Hofer le

    Vous remarquerez: dès que La Pravda.ch évoque les vrais sujets, c’est-à-dire les agressions sexuelles en Allemagne, la petite pécore s’enfuit car elle sait PARFAITEMENT qu’elle n’a aucun argument à faire valoir et que sa vidéo ne vaut rien face à la réalité. Elle n’assume aucunement ses propos, c’est une lâche. De plus, elle demande qu’on la laisse gentiment retourner dans son petit univers confortable: il ne faudrait surtout pas qu’on lui demande des comptes sur la violence de ces étrangers voyez-vous… Elle veut donner des leçons à autrui et souiller l’UDC comme le font les petits bobos immatures mais être obligée de parler de l’actualité qui donne raison à l’UDC: Ah ça non, pas question!

    Cela démontre que le buzz artificiel et relayé par les médias (même Le Temps le publie, c’est cela le journal de « référence »?) n’a rien à voir avec la réalité et qu’ils essaient de bâtir un contre-feu artificiel avec les propos stupides de cette fille. Ils vivent dans leur monde parallèle, bien-pensant, surprotégé. Ce qui ne les empêche pas de venir donner des leçons sur la sécurité du simple pékin avec une arrogance monstrueuse.

  9. Posté par aldo le

    J’espère que les migrants criminels ont bien retenu cette adresse, à faire suivre aux bonnes adresses du nouveau Routard spécialisé migrants. Ses parents vont pouvoir rentabiliser leur dettes hypothécaires en faisant de la sous-location. Que pensent-ils d’un arrivage de 50 migrants prêts à baiser, même des vaches. Un arrivage inespéré pour planquer cette indigente des neurones dans un futur harem. Les autorités du syndicat de la bonne conscience pourront institutionnaliser ainsi ce nouveau havre de paix sous le vocable centre d’asile pour réfugiés en voie d’expulsion. C’est la nouvelle pommade pour entubé les citoyens, … en voie d’expulsion. Vu le peu d’enthousiasme à les dégager, ils seront chez cette rigolotte à vie, comme ceux qui occupent une église à Lausanne et ailleurs.

  10. Posté par bigjames le

    Cette pauvre fille doit se sentir tellement ridicule qu’elle ne demande qu’à ce qu’on l’oublie.

  11. Posté par coocool le

    Beaucoup de bruit pour rien…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.