Allemagne: Bagarre massive dans le camp de migrants

Migrants-3

Selon la police, un différend est survenu entre 40 à 50 demandeurs d'asile vers les 2 heures 30 du matin.

Un Irakien de 20 ans a actionné l'alarme d'incendie dans le gymnase. Pour cette raison, les pompiers volontaires de la ville de Poing ont été  alarmés. Selon la police, le danger d'incendie n'existait donc pas. Un court instant plus tard, 20 Afghans se sont rués sur l'Irakien. 10 à 20 de ses compatriotes sont venus à son aide. Dans la lutte, l'homme qui avait déclenché l'alarme a subi des égratignures au visage et une plaie à la tête.

Trois autres résidents ont été légèrement blessés avant que la police ne calme les groupes.

Source Traduction Christian Hofer pour Les Observateurs.ch

2 commentaires

  1. Posté par sophie edouard le

    maintenant que la macédoine, sauveuse de l’Europe a stoppé l’afflux de migrants, on nous rebassine de reportages nous montrant un enfant pleurant aux frontières pour rentrer plus en avant dans l’europe et on se dit, mais s’ils fuyaient la guerre ils ne devraient pas pleurer, la Grèce est hors zone de guerre, ou alors ce n’est pas ça??? .110’000 nouveaux migrants en europe depuis début 2016???? dehors. Stop à cette invasion.

  2. Posté par aline le

    Mais la grosse Bertha veut encore d’avantage de cette racaille. Elle refuse des quotas pour l’Allemagne, alors les pays autour vont établir des limites quotidiennes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.