L’évêque de Bâle critique les relations Berne-Arabie Saoudite: «Là-bas, les chrétiens ne peuvent pas porter de croix, il n’y a pas de liberté, ce qui devrait interpeller notre gouvernement »

topelement

Interrogé par l'hebdomadaire Schweizer Illustrierte, l'évêque critique tant l'Arabie saoudite que les relations entre la Suisse et le royaume conservateur sunnite.

L'Arabie saoudite est «un Etat comme on n'en veut pas», martèle-t-il dans l'édition du journal alémanique parue vendredi. «Là-bas, les chrétiens ne peuvent pas porter de croix ou louer le Seigneur, il n'y a pas de liberté religieuse, ce qui devrait interpeller notre gouvernement sur le plan diplomatique», dénonce l'évêque.

Felix Gmür estime «grave» que la Suisse «fasse des affaires avec ce genre de pays, comme si de rien n'était». Les grands patrons et les conseillers fédéraux devraient selon lui montrer davantage de fermeté. Autre critique de l'évêque de Bâle: l'Arabie saoudite n'accepte «aucun réfugié, et surtout pas des chrétiens», bien qu'ayant suffisamment de place et d'argent pour le faire.

Source

7 commentaires

  1. Posté par blum le

    L’évêque de Bâle: Félix Gmür, pose, avec courage, une question fondamentale: comment une démocratie (Suisse, France,Belgique, ou tout autre) peut-elle faire des AFFAIRES avec un pays esclavagiste, raciste et qui persécute les Chrétiens ( sans compter son soutien actif du terrorisme) ?
    Je ne suis pas sûre qu’il puisse postuler, dans les années à venir, à la fonction que libérera, un de ces jours, François, au Saint Siège.

  2. Posté par Pierrot le

    Qui est l’évêque de Bâle et quel rôle joue-t-il et à quelle chapelle…pardon église appartient-il?
    Est-il utile? Nous avons déjà en la personne de Simonetta Sommaruga dite SS, soit Sœur Supérieure, une personne à la moralité socialiste exemplaire et Lausanne peut s’enorgueillir de la présence d’un nouvel évêque, soit: Monseigneur Patrick Aebischer, constructeur des nouvelles cathédrales du « savoir »
    Les lecteurs de ce média en ligne sont décidément rétrogrades et bouchés à l’émeri!

  3. Posté par Tommy le

    Ce qui m’étonne, c’est le nombre de courriers que je reçois dans ma boîte aux lettres, me priant de soutenir des bonnes œuvres en Afrique et en Asie, ce qui revient en fait à sponsoriser des peuplades qui, bien que non- reconnaissantes pour l’aide que nous leur apportons, continueront à persécuter des Chrétiens dans leur pays. Je ne suis pas radin et je soutiens chaque mois des fondations œuvrant en Europe de l’Est, ainsi que la SPA du canton de Vaud. Je préfère donner mes sous aux pauvres chats qu’aux musulmans qui ne songent qu’à nous éliminer de la planète. L’autre jour, j’ai reçu une demande de dons en faveur de la diminution de la mortalité infantile en Afrique, pour changer. C’est totalement contre-productif. Si ces primitifs veulent diminuer cette mortalité, alors qu’ils arrêtent de forniquer sans cesse. Et qu’ils ASSUMENT enfin eux-mêmes les conséquences de leurs « traditions ».

  4. Posté par Bilou le

    Courageuse déclaration ! Depuis, ça chauffe du côté gauche, en citant par exemple Manuel Tornare du PS qui vient d’inviter par mots dérivés à la radio, l’Evêque de Bâle à se mêler de ses affaires… Ceci n’étant certainement que la 1ère d’une future longue série de réactions outragées de la bienpensance supérieure, vite ! un plat de pop-corn et se caler confortablement pour assister au show !

  5. Posté par Oliver le

    Vous atterrissez en Arabie saoudite : si vous portez un pendentif avec une croix, emportez une bible ou tout objet chrétien, comme étranger vous serez calmement mais fermement avisé que ces signes sont interdits. Dans ce pays, le nombre de mosquée croît exponentiellement, tandis que les églises diminuent par destruction, incendie. TELLE EST LA REALITE.
    A Dubaï, pas de problème dans le cercle strictement d’affaires où quasiment tout est permis, à condition d’avoir quelques sous (…) déposés là-bas ou si vous êtes touriste. Quittez Dubaï et retrouvez-vous à environ 50 km du centre. La police religieuse et des moeurs vous arrêtera et vous chicanera administrativement en tant qu’étranger. Pour les locaux, c’est le fouet.
    Quant au Qatar, près de 500 ouvriers-esclaves philippins, népalais, pakistanais, sont déjà morts sur les chantiers de la coupe mondiale de foot signée Sepp Blatter.
    Ces apostats, ces mécréants d’Européens ! Fouettent-ils les femmes ne portant pas les bas réglementaires prévues par la charia ? Les musulmans se réfèrent à l’islam et les islamistes (radicaux) sont tous terroristes.
    Dans leur petite tête, les gouvernants occidentaux n’ont pas encore compris que le coran est un écrit « incréé », c’est-à-dire émanant de Dieu Mahomet. Ce même Dieu qui incite à tuer, égorger. Point barre. A El Ryad, on décapite en public. Un jeune « rebelle » au système, âgé d’à peine 20 ans a été condamné à 1’000 coups de fouet puis à la décapitation, enfin à la crucifixion. Voilà le programme. TRAITRES AUX NATIONS OCCIDENTALES, REPRENEZ-VOUS, SECOUEZ-VOUS. ARRETEZ VOTRE MASOCHISME IDEOLOGIQUE.

  6. Posté par heidi le

    Enfin un évêque qui ose dire ce qu’il pense, il est plus courageux que le pape.

  7. Posté par aline le

    Malheureusement notre CF n’écoutera pas cet homme d’église courageux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.