L’Appel désespéré d’un évêque en Syrie

Michel Garroté
Politologue, blogueur
EI-2

Syrie-Mgr-Jeanbart

   
Lettre de Mgr Jeanbart, archevêque d’Alep en Syrie : Il n’avait que treize ans, notre pauvre Fouad Banna, cet enfant que nous avons enseveli cette après-midi, sa jeune sœur Rosy, les proches de la famille et moi-même. Ses deux parents, tous deux gravement blessés, n’étaient pas présents à ses tristes funérailles, ils sont eux-mêmes entre la vie et la mort, souffrants aux soins intensifs. Ils étaient tous trois dans leur appartement avant-hier soir quand leur maison s’était effondrée détruite par l’un des nombreux projectiles lancés du côté des rebelles sur nos quartiers chrétiens de la ville d’Alep. De la famille Banna, Il n’y avait aux condoléances que la pauvre Rosy, une jeune étudiante de 17 ans. Quand je lui ai demandé si de quelque façon je pouvais l’aider, elle me donne pour toute réponse : « Père, je vous en prie, demandez au Seigneur de guérir mes deux parents ».
-
Rosy est restée terriblement seule. Elle, aussi bien que de nombreux autres chrétiens sont en deuil à l’heure où j’écris. Ils sont atterrés suite à cette énième tragédie que subissent nos innocentes familles dans cette ville meurtrie par les bombardements continus et sauvages des Djihadistes qui, après avoir détruit tout ce que nous avions, terrorisent quotidiennement la population et font tout pour empêcher nos citoyens, pacifiques et innocents, de vivre chez eux, allant parfois jusqu’à chercher à les éliminer s’ils restaient dans le pays. Ils étaient cinq du quartier chrétiens qui, avec Fouad avaient été massacrés par les bombardements ce jour-là. Que de souffrances et de malheurs nous font subir, depuis plus de 4 ans, ces assaillants sauvages et sans pitié ! Ils veulent dominer le monde et prétendent obéir à Dieu en cherchant à imposer, par la force et la violence, à tous les humains de la terre leur mode de vie vétuste et leur lois archaïques. Vous êtes encore là, me demandent des amis, qu’est-ce que vous attendez pour partir ?
-
Notre résistance nous chrétiens, malgré tout ce qui nous arrive, trouve sa raison profonde dans l’histoire de notre Eglise qui est celle des premiers chrétiens. Nous sommes là, en Syrie, depuis le retour de nos frères de la première heure de Jérusalem, ils y avaient été Baptisés par les Apôtres eux-mêmes, comme nous le rapporte le livre des Actes des Apôtres. Nous étions de ces Juifs de la diaspora qui faisaient leur pèlerinage traditionnel à Jérusalem, pour la fête de la Pentecôte chaque année. Paul avait été baptisé, confirmé, ordonné prêtre et envoyé porter la Bonne Nouvelle au monde par nos aïeux de Damas. Ces chrétiens qui souffrent aujourd’hui, sont les descendants des croyants restés fidèles au Christ deux mille ans durant et qui avaient su payer de leur vie leur appartenance indéfectible à l’Eglise du Verbe Incarné qui a toujours été l’Alpha et l’Omega de leur existence.
-
Notre résistance vient aussi du fait de notre appartenance à cette nation qu’est la Syrie, Patrie que nous chérissons pour y avoir demeuré depuis des siècles, pour tout ce qu’elle nous a donné dans le passé et pour tout ce qu’elle pourra nous offrir à l’avenir. Nous y avions vécus des décades durant, respectés heureux et tranquilles et nous espérons pouvoir y trouver, après cette guerre injuste et ignoble, qu’on nous inflige pour je ne sais quelle raison, un nouvel essor économique et une société civile encore plus ouverte à la liberté individuelle et à la diversité de ses composantes sociales. Notre résistance fait partie de notre lutte en vue d’atteindre un lendemain meilleur, un lendemain où tout homme trouvera son plein droit à choisir sa propre croyance et à vivre sans entraves suivant la religion à laquelle, en toute conscience, il se sent porté à adhérer.
-
Nous Chrétiens en Syrie nous avons, aujourd’hui plus que jamais, besoin de nos frères en Occident. Nous avons besoin de leurs prières et de leur soutien. Nous avons besoin de leur appuie ferme et décidé auprès de leurs élus et de leurs gouvernants. Il faut que ces messieurs considèrent notre terrible souffrance et qu’ils changent d’attitude à notre égard. Nous souhaitons qu’ils comprennent une fois pour toute que nous tenons à rester chez nous. Cela est un besoin vital pour nous et représente un droit humain évident et inaliénable, nous y tenons autant qu’à notre vie elle-même.
-
Extraits mis en page par Michel Garroté, 19.2.2016
-
http://www.aed-france.org/syrie-il-avait-tout-juste-treize-ans/
-

19 commentaires

  1. Posté par Odette Lejeune le

    Je suis très déçu par le Pape en ce moment , je n’aurais jamais pensé ça de lui ? je ne lui pardonne pas
    qu’il puisse accepter une chose pareille !

  2. Posté par Jean-Francois Morf le

    Encore heureux que Putin et Trump sont lucides, ainsi que ceux qui votent pour Putin et Trump…

  3. Posté par Daniel le

    Le Pape? Il va à Lampedusa souhaiter la bienvenue aux envahisseurs, ceux qui viennent pour islamiser l’ Occident!

  4. Posté par Syrie Fédérale et Libre le

    Merci les Suisses qui viennent aux secours des chrétiens de Syrie (mais aussi de tous ceux qui refusent la dictature sanglantes des fascistes islamistes:
    https://www.youtube.com/watch?v=Ky_i8n12S0s
    Un jour la Syrie débarrassée d’EI, de Al Nosra et de tous ces cinglés sera un état fédéral comme la Suisse, les chrétiens de langue araméenne et arabe vivront dans leurs villages et paix avec les alaouites et tous les autres syriens, sunnites chiites , druzes , kurdes , arméniens… qui refusent l’islamisme et le djihadisme.
    La Syrie sera la Suisse du Moyen-Orient!

  5. Posté par Azad le

    Occident, j’ai honte de toi. Dieu, pardonne leur car ils ne savent toujours pas ce qu’ils font.

  6. Posté par lucie le

    pour qui « roule  » le pape ???

    n’a-t-il pas dit que l’Europe est une vieille stérile et qu’elle doit être fécondée par les migrants…

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    Merci aux collabos du Collectif R de se battre pour que des immigrés clandestins – certainement musulmans – puissent continuer à s’incruster chez nous en s’accaparant l’une de nos églises (St-Laurent, Lausanne). Pendant ce temps, celle du Lignon a été incendiée, pour la plus grand joie des musulmans.

  8. Posté par Fanny le

    @Christian Hofer: Je ne comprends pas le procès que vous faites à François B. Il dit justement qu’il faut aider tous ceux qui sont persécutés, quelle que soit leur croyance. Il est temps de réunir tous ceux qui sont contre la barbarie et non pas de créer d’autres clans de haine de l’intérieur.

  9. Posté par Alain le

    Et les églises officielles du canton de Vaud préfèrent organiser un débat au sujet de l’initiative UDC avec des personnes de gauche.

  10. Posté par Sancenay le

    Le sang de ces martyrs rachètera le vain « triomphe » – qui se transformera bientôt en criant échec- des apprentis sorciers prisonniers de quelque « libre pensée » et autres scories intellectuelles révolutionnaires.
    François B, Serait-ce le gouffre qui s’ouvre sous vos pieds qui réveillerait votre de instinct de survie ? Vous n’auriez pas tort de faire preuve de prudence à défaut de compassion, car en effet la nature a horreur du vide.

  11. Posté par Pehem Veyh le

    @ Christian Hofer: vous avez raison, je ne l’avais pas lu mais votre mot m’a fait y retourner. Souvent, ces crétins qui se disent libre penseurs sont des fainéants de la réflexion. En sus, ce titre qui semblent leur auto conférer une supériorité crasse sur tous les autres les rends abjectes et inhumains. Ce sont des abrutis qui s’accrochent à des hiéroglyphes au détriment même de vies humaines afin de bien se masturber intellectuellement. Ils sont en sus d’une cruauté inepte. Heureusement qu’ils sont un infime minorité. De pareils individus, si on leur lâche la bride, pourraient nous amener très rapidement dans de sombres moments d’une dictature à leur image. Cruelle, inhumaine et implacable….

  12. Posté par Hotch le

    Logiquement il faudrait (enfin) lancer la 10ème croisade, mais avec un pape communiste c’est plutôt mal parti.

  13. Posté par Pehem Veyh le

    Ce triste appel résonne comme le cor de Roland. Une sirène de fin de partie. Les dirigeants sensés être de pays chrétiens se foutent du sort de ces gens d’une manière scandaleuse. Si seulement ils leur prêtaient un centième du foin qu’ils font à chaque fois qu’un migrant barbare est remis à sa place, ces chrétiens-là pourraient encore avoir un peu d’espoir. Mais bien vrai Rikiki, même SS le Pape ne dit rien de leur sort. Ce qui est révélateur sur l’ambiance ultra-gauchisante de l’Europe de l’Ouest, blafarde, constipée et castrée. Un jour, nous (ou plutôt nos dirigeants) seront jugés à leurs actes. Je les plains…..

  14. Posté par Christian Hofer le

    @ FrançoisB

    Avec votre manière de « penser », vous devriez avoir honte. Mais cela ne me surprend guère de la part des « libres penseurs » qui ont déjà démontré toute leur haine du christianisme:

    http://www.librepensee.ch/fr/tag/croix/

  15. Posté par Vivi le

    Terrible ! Monstrueux ! Croyant ou pas il est de notre devoir de défendre tous les Judéo-Chrétiens:
    notre culture et nos Droits de l’Homme durement aquis à travers l’Histoire de notre humanité sont bâtis et tirés des valeurs Judéo-Chrétiennes.
    Avons-nous déjà tout oublié ?
    Bientot il ne restera plus personne pour nous non plus…

    « Je n’ai rien dit »… par le Pasteur Martin Niemöller

    Quand ils sont venus chercher les communistes,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas communiste
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas syndicaliste
    Quand ils sont venus chercher les juifs,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas juif
    Quand ils sont venus chercher les catholiques,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas catholique
    Et, puis ils sont venus me chercher.
    Et il ne restait plus personne pour protester
    Als die Nazis die Kommunisten holten,
    Habe ich geschwiegen ;
    Ich war ja kein kommunist.
    Als sie die Sozialdemokraten einsperrten,
    habe ich geschwiegen ;
    ich war ja kein Sozialdemokrat.
    Als sir di Juden holten,
    Habe ich geschwiegen ;
    Ich war ja kein Jude.
    Als sie die Katholiken holten,
    habe ich nicht protestiert ;
    Ich war ja kein Katholik.
    Als sie mich holten, gab es keinen mehr,
    der protestieren konnte.
    Dachau – Pasteur Martin Niemöller, texte revu par Berthold Brecht.

  16. Posté par FrançoisB le

    Comme athée convaincu et libre penseur, je devrais rester indifférent aux problèmes rencontrés par ces chrétiens de Syrie, mais il s’avère qu’ils sont des des descendants des premiers chrétiens du Proche-Orient, donc porteurs d’une histoire deux fois millénaire. A ce simple titre, ils méritent autant que les Indiens d’Amérique, les Aborigènes, les tribus amazoniennes et tant d’autres d’être protégés, de même que leur culture et leur histoire. Ils sont une marque incontournable dans le développement de notre civilisation. Cette gangrène de l’Islam conquérant est en train de détruire des siècles d’histoire et de témoins irremplaçables de l’humanité. Et tiens, pendant que j’ai le micro, je tiens à préciser qu’on peut être libre penseur et simultanément adorer la musique d’église, messes, requiem, Te Deum, etc. pour leurs qualités musicales exceptionnelles !

  17. Posté par Bilou le

    La lecture de ce témoignage me remplit de tristesse. Cet appel au secours restera sans réponse, l’Europe ne se souciant que d’islamiser au plus vite son (pour l’instant) territoire. Les ONG si attentives au confort des opprimés se préoccupent-elles des populations chrétiennes torturées, violées, massacrées dans ces pays de sauvages ? Vont-elles y planter leur tente pour distribuer eau, nourriture et médicaments aux « mécréants » ? Cela ne fait en tout cas pas les grands titres dans les médias, ni d’émissions télé en boucle toutes les semaines. C’est moins vendeur, hein ???

  18. Posté par Sancenay le

    Merci à Michel Garroté de relayer ce tragique appel que l’Occident oxydé accroché à ses incertitudes et ses calculs pas plus certains s’empresserait bien vite d’enfouir .

  19. Posté par Rikiki le

    Que dit le pape sur la situation des chrétiens assassinés au proche orient ? Rien.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.