Suisse : Frappé, insulté et dépouillé par des réfugiés syriens hébergés par l’EVAM. « L’un d’eux avait déjà été condamné »

meurtres

Le 2 décembre dernier, peu après 21h, Alexandre* empruntait le souterrain qui passe sous la place Chauderon de Lausanne, lorsque trois hommes d’une vingtaine d’années lui ont bondi dessus. «Police, police», hurlaient-ils. Ils l’ont plaqué contre un mur avant de le passer à tabac.

Les trois faux policiers l’ont alors de nouveau frappé à tour de rôle, notamment à la tête, et l’ont insulté, le traitant de «fils de pute». Un déferlement de violence pour un butin des plus maigres: la victime n’avait que 5 fr. 95 en poche. Les cogneurs les ont piqués, de même que son portable, avant de prendre la fuite.

Mais le passage souterrain est équipé d’un système de vidéosurveillance et la scène a été filmée. Les images ont permis d’arrêter deux des trois agresseurs. Il s’agit de requérants d’asile syriens hébergés par l’Établissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM). L’un d’eux avait déjà été condamné en août 2015 à Vevey (VD).

L'enquête a fait ressortir que les délinquants n'ont «pas pris conscience de leurs actes et les ont partiellement niés malgré les images».

20 Minutes

11 commentaires

  1. Posté par Mauchien le

    Ces gens sont encore au Moyen-Âge au niveau de leur mentalité, pour ma part je ne leur ferai aucun cadeau.

  2. Posté par amy André le

    Belle époque. Votons UDC. Marre de ces crapules nourries hébergées à nos frais. Le pire est qu’on trouve encore des gens qui leur trouvent des circonstances attenuantes. Continuez à voter à gauche. Ces gens-là devraient être renvoyés direct.

  3. Posté par alticor le

    C’est amusant,la première page du torchon qui contiens l’article est consacré a leurs sondage bidon donnant l’initiative de mise œuvre du renvoi perdant a 56%,et cet article la est quasi perdu dans les méandres des fait divers a la fin,ils font vraiment pitié ces vendus……

  4. Posté par Michel le

    Mais c’est NORMAL qu’ils se conduisent ainsi !
    En Europe -ne pas oublier que ce sont « nos invités, par la grace divine de nos dirigents- ils sont automatiquement absous de leurs délits par des juges bien-pensants.
    De plus on les loge, on les nourrit et « on leur refile du pognon » rien que pour le plaisir de les voir sévir dans nos rues ! Dans leur pays d’origine soit on leur coupe la main pour un délit identique à celui-ci soit ils se font tabasser et vont en prison. Et chez eux , les prisons ne sont pas des quatre étoiles comme chez nous !
    « On » veut nous obliger à vivre avec ces engeances ? mais ce sont des sauvages à renvoyer d’urgence avant qu’ils n’ installent un chaos définitif dans nos pays ! Il ne faut pas avoir d’état d’âme devant ces envahisseurs ! Basta, ça suffit ..

  5. Posté par Aude le

    Voilà des personnes accueillies en qualité de réfugiés qui se conduisent mal.
    Je n’arrive pas à comprendre le manque de reconnaissance de ces gens…Vous les aidez, et eux le rendent par le mal…
    Notre esprit cartésien en prend un coup…
    Tant d’exemples de ce type en Suède…en Allemagne…dernièrement en Autriche…allant jusqu’au meurtre…et des personnes leur étant dévouées…….
    Ces personnes doivent être refoulées car elles n’ont aucune humanité…..

  6. Posté par Chouette le

    Résumons : des REQUÉRANTS D’ASILE hébergés par l’Établissement Vaudois d’Accueil des MIGRANTS.
    Les délinquants n’ont pas pris conscience de leurs actes……il est évident qu’ils ne connaissent pas la signification du mot police, en criant à plusieurs reprises le dit mot.
    2´500 frs de frais de justice, dont les contribuables victimes vont s’acquitter, tout en continuant de subventionner l’EVAM qui ne remplit pas le rôle dont il s’enorgueillit.
    Le contribuable est une nouvelle fois le dindon de la farce!

  7. Posté par Hérodote le

    Une raison de plus pour voter en faveur de l’initiative de l’UDC, au cas où il n’y en aurait pas déjà suffisamment.

  8. Posté par Le pragmatique le

    Tolérence zéro avec les envahisseurs. Retour au bled sans autres formalités. Et surtout pas l’avis d’un juge !

  9. Posté par François le

    Jugement, condamnation avec peine de prison puis expulsion définitive sans discussion !

  10. Posté par Rikiki le

    Et il faudrait garder cette racaille sur notre territoire… Il suffit, nous n’avons pas le droit de continuer notre gentillesse pour ne pas dire notre imbécillité vis-à-vis de nos enfants et petits-enfants. La racaille dehors et sans palabrer plus longtemps !

  11. Posté par pierre frankenhauser le

    Mais puisqu’on vous dit PADAMALGAM. Bienvenue dans l’une des nombreuses petites soeurs de la faune de Calais.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.