Allemagne. Les frais dentaires des migrants pourraient coûter des milliards aux contributeurs

Merkel Junker

Durant les 15 premiers mois de leur séjour en Allemagne, les requérants reçoivent des soins lors d'affections aiguës ou de douleurs. Par la suite, ils bénéficient des mêmes prestations que les affiliés aux caisses maladies publiques légales. Des experts estiment que les frais s’élèveront à 10.000 euros par traitement complet. Compte tenu du nombre de migrants, la somme totale pourraient s’élever à plusieurs milliards d’euros, vraisemblablement alimentés par les caisses sociales.

Angela Merkel maintient sa politique migratoire malgré les critiques. Selon les déclarations de la chancelière lors des consultations germano-turques de vendredi  : "Des solutions individuelles décidées par les États, chacun de son côté, ne nous aideront pas. Il nous faut une approche européenne globale."

Stuttgarter Nachrichten de

Un commentaire

  1. Posté par Igor Leprince le

    Il y a bien plus de trente ans de cela, l’écrivain russe soviétique, dissident, A. Zinoviev, invité au siège parisien du Grand Orient de France, pour y faire une conférence devant un auditoire de  » russisants  » à des degrés divers, a dit au moins une chose intéressante, en rapport avec notre sujet. Je suppose qu’on l’avait surtout invité pour égratigner un peu son « concurrent » Soljénitsine, dont l’orthodoxie bien connue de tous dérangeait en ce lieu.
    Il a dit ceci: « Les dentitions de la population soviétique sont dans un état tellement déplorable que tout le budget de l’Etat serait insuffisant pour y remédier ».
    Espérons pour les contribuables Allemands que les » sans-dents « qui arrivent de partout ne vont pas, à cause de la « générosité » irresponsable de cette chère Merkel, provoquer une multiplication de sans-dents chez les Allemands eux-mêmes. Mon pauvre monsieur ! la Sécu ne peut pas rembourser tout le monde, il faut comprendre, il y a des priorités.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.