Autriche : Des officiers de haut rang lancent un avertissement : « La sécurité de notre pays et de sa population est gravement menacée »

ummahaustria

Personne ne s’y attendait. Pourtant, aujourd’hui, ils se font entendre. Les officiers de l’Armée autrichienne ont décidé de ne plus se taire ! Sur une plate-forme nouvellement créée, « L’Autriche défendue », ils alertent sur les dangers d’une politique de sécurité qui a complètement failli. En résumé : la sécurité serait « gravement » menacée, les milieux politiques fermeraient les yeux et l’armée seraient instrumentalisée politiquement, condamnée à l’inactivité et brisée économiquement.

Dans un spot publicitaire publié le 20 janvier 2016, les officiers parlent clairement. Aux côtés du colonel Siegfried Abel et du chef de la Société des officiers autrichienne, le colonel Erich Cibulka, s’exprime également le général Günther Greindl [1]. Ce dernier a participé activement à l’évolution de l’armée fédérale, a été représentant de l’Armée autrichienne auprès d’institutions internationales, est le fondateur et le président de l’Association des Peacekeepers [Casques bleus] autrichiens et chevalier de l’Ordre du Mérite pour les services rendus à la République autrichienne. Les activités des officiers devraient soumettre à une certaine pression le ministère de la Défense et le gouvernement fédéral.

Dans leur vidéo, les officiers justifient leur action de façon exhaustive. « En tant que soldats de l’armée autrichienne, nous servons notre pays. Nous accomplissons notre devoir depuis des décennies avec fierté et conviction. » Pourtant, les dangers croissent de jour en jour. Le conflit Est-Ouest entre la Russie et l’Otan, le terrorisme en Europe pratiqué par « l’Etat islamique » et une immigration massive incontrôlée de millions d’êtres humains sur le sol européen caractérisent la situation actuelle. Il semblerait qu’une grande partie de la sphère politique ne prenne pas ces menaces en considération par ignorance ou clientélisme. Non seulement la destruction de l’armée a été planifiée, mais la « volonté de défense de la population » serait aussi systématiquement détruite et ridiculisée. En conséquence, les soldats auraient aujourd’hui l’obligation de parler et d’agir. En raison « d’une capacité de défense dégénérée » (textuellement), la « sécurité de notre pays et de sa population est gravement menacée ».

Outre un renforcement de l’armée fédérale et de sa capacité de défense, ils demandent une sécurisation des frontières efficace. Les soldats ne se tairont plus longtemps. Et ils sont tous d’accord : « Nous voulons une Autriche souveraine et ayant les moyens d’agir. Nous voulons assurer l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. »

Source

16 commentaires

  1. Posté par Myrisa Jones le

    Pour petit rappel, cette video qui a circulé à la fin de l’année dernière concernant la criminalité étrangère et le traitement de la justice.
    Il s’agit du témoignage face à un député, du général 4 étoiles de la Gendarmerie Nationale qui n’a fait que dire une vérité flagrante sur la politique en matière judiciaire.
    Parce qu’il a eu le courage de dire la vérité, le Général SOUBELET a été limogé de son poste par le pouvoir actuel.
    C’est comme cela partout en Europe, y compris en Suisse et le raz-de-bol est général.

    Le CHAOS organisé par l’État en France , dénoncé ! La VÉRITÉ qui dérange .
    https://youtu.be/58Gbx8Ys16E

  2. Posté par rene bergers le

    Rien, ils n´auront que des coran pour s´instruire sur leurs nouveaux Maître,jamais leurs dominants d´aujourd hui les yankees ne leurs permettrons de lever le petit doigts,,bla bla bla ,

  3. Posté par Myrisa Jones le

    Tout le monde connaît le proverbe: « On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif »
    Ils ne peuvent, ni ne veulent savoir.
    Reconnaître la portée réelle des événements chaotiques actuels, signerait la fin de l’idéologie europâtre, ultra libérale, internationaliste, qui leur a permis de tenir le haut du pavé durant ces deux dernières décennies. Seuls des événements bien plus grave les y obligeront.
    Cologne n’est même pas le hors-d’oeuvre, à peine l’apéritif…
    Nous le savons. Eux aussi, mais ils le nieront encore et encore…

    Quant à nous, les suisses, regardons en face, la trahison, dont nous sommes les victimes passives depuis 1992, année où le peuple a eu le culot de dire non à l’EU.
    Nous avons été piégé et sommes dans une illusion savamment entretenue.
    A moins d’une révolte catégorique, la Suisse aura définitivement disparu d’ici quelques années, pour n’être qu’une simple « région » de plus au sein du projet totalitaire euro-atlantiste.
    Inutile de vous dire que l’élite européenne n’attend qu’une chose : la main-mise totale sur la richesse du pays, par le contrôle territorial et la soumission politique.

    Le texte suivant, de Liliane Held-Khawam, vaut la peine d’être bien lu et relu.
    Quand le peuple suisse sera-t-il informé de la mutation de son pays ?
Par Liliane Held-Khawam, le 21 janvier 2016
    « Les braves citoyens suisses sont malheureusement gouvernés par des apprentis sorciers qui se couchent devant Bruxelles et qui cherchent à échapper aux décisions populaires prises par la voix de la démocratie directe. » Silvia Cattori
    Pourquoi n’informe-t-on pas le peuple suisse de l’impuissance de son gouvernement?
Des arriérés correspondant à des prestations versées à des ressortissants français tombés à l’assistance publique genevoise. Genève a payé et attend que la France rembourse. Il se réfère pour cela à une convention signée en 1931….
Or, la Suisse a signé un paquet de contrats bilatéraux dans le cadre de ce que l’on doit appeler une intégration de facto à l’UE. Dans ce cadre, la libre-circulation des personnes est garantie et s’adapte merveilleusement bien aux personnes qui n’ont pas d’impôts à déclarer.
La question dans ce dossier est de savoir ce qui prime entre le droit cantonal/suisse d’une part et les accords bilatéraux.
Osons dire que Berne, adepte du mondialisme de la finance internationale a signé tellement de contrats avec des reprises du concept des « acquis communautaires » qu’elle n’a plus trop de levier pour faire appliquer ces conventions du passé.
Berne n’a tout simplement plus les moyens de défendre une quelconque souveraineté de sa législation… Elle s’est auto-sabotée….
    (…)
    http://arretsurinfo.ch/quand-le-peuple-suisse-sera-t-il-informe-de-la-mutation-de-son-pays/

  4. Posté par Anne Lauwaert le

    ah les carabiniers de Offenbach ! mais ça fait des années que monsieur et madame tout le monde écrivent tout ça en long et en large dans les médias politiquement pas correct genre Observateurs ou Riposte Laïque etc.
    je demande à l’administrateur du site Les Observateurs de prendre contact avec ces messieurs et de leur signaler le « link » avec Les Observeturs pour qu’ils puissent y lire utile.

  5. Posté par Myrisa Jones le

    Quand on veut… on peut…

    Les demandes d’asile se tarissent dans les pays nordiques grâce aux contrôles aux frontières

    Alors que le Danemark a voté une loi jeudi afin de diminuer le nombre de réfugiés, des données montrent que le nombre de demandes d’asile dans les pays nordiques ont fortement diminué après l’instauration de contrôles aux frontières.

    https://francais.rt.com/international/14437-demandent-dasile-se-tarissent-dans

  6. Posté par Pierre Adler le

    Pour éviter la destruction de nos états et de notre culture, du christianisme, de nos us et coutumes, de notre héritage helléno-chrétien, de notre rationalité, il n’est pas inconcevable que nos armées doivent un jour prendre le pouvoir afin de rétablir l’ordre, fermer les frontières et renvoyer tous les clandestins économiques ou ayant un casier judiciaire, et mettre en examen et passer en justice tous les politicards qui ont violé la constitution de, et trahi leur pays.

  7. Posté par GoHabsGo le

    Ah mes amis autrichiens ! Nostalgie quand tu nous tiens !

  8. Posté par Aude le

    J’y vois un avertissement très sévère à leurs politiciens….
    Il se peut que dans un futur pas très éloigné…il y ait des coups d’état en Europe….qui balayeront les traitres en place…

  9. Posté par Pehem Veyh le

    Les autrichiens n’ont pas à se faire de souci. Le jour où ils en auront besoin, ils pourront toujours virer leurs parasites vers la Suisse. Nous, on a encore la misérable pianiste…

  10. Posté par Jacouille le

    « De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace…. »…..George S. Patton dixit !….un qui en avait !

  11. Posté par JeanDa le

    Je prie pour que cela inspire l’armée suisse ! Il est temps que les « forces de l’ordre » montent le ton !
    Ils ont prêté serment de protéger le pays et la population, comme les policiers, et comme les politiciens (mais ces derniers sont pour la plupart menteurs et parjures).

  12. Posté par bigjames le

    Chez nous, les merdias préfèrent tourner en bourrique les avertissements de notre chef des armées, Monsieur Blattman. C’est tellement plus facile, quand on est de gôôôche.

  13. Posté par Sentinelle le

    Une lueur d’espoir ! Le seul vrai discours politique crédible de nos jours ! Nous attendons les officiers d’autres Etats européens adopter l’attitude de leurs collègues autrichiens.

    Après l’armée, c’est à la police – qui a également prêté serment sur la Constitution – de prendre position et de rejeter le tissu de mensonges imposé par des politiciens irresponsables ou criminels !

  14. Posté par Gérard Brazon le

    Il serait temps que certains soldats français redecouvrent qu’ils ont des couilles et soient un peu plus téméraires. « De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace…. »

  15. Posté par laurent le

    C’est une démarche courageuse et patriote des officiers de l’armée autrichienne de demander la sécurisation des frontières soulignant que la destruction de l’armée a été planifiée, ce qui vient d’être confirmé en France puisque en catimini le conseil des ministres a déposé début janvier un projet de loi pour le retour de la France dans le commandement intégré de l’Otan renonçant à toute souveraineté militaire et en dépit de l’accord des français. Ils bradent le pays aux USA. Il est temps que les généraux de l’armée française fassent aussi preuve de patriotisme et donnent publiquement leur avis à la population sciemment tenue dans l’ignorance.http://www.wikistrike.com/2016/01/ni-vu-ni-connu-hollande-veut-achever-le-retour-de-la-france-dans-l-otan.html

  16. Posté par Vautrin le

    Bravo ! Voilà une « Grande Muette » qui parle, et qui dit vrai ! Il serait temps que les politicards soient balayés.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.