5 commentaires

  1. Posté par bigjames le

    Puisque l’on vous dit que tout va bien, tout est sous contrôle.

  2. Posté par aline le

    Pas de police en vue. Mais dès que les mouvements Pegida et autres se montrent dans les rues un cortège de policiers les surveille, prêt à les chasser avec des jets d’eau ou du gaz lacrymogène.

  3. Posté par Jack Palance le

    Ca ne m’impressionne même plus……parce qu’un jour, c’est nous qui allons tirer dans le tas…..mais pas avec des fusées et des pétards…et je le ferais sans aucuns scrupules !

  4. Posté par fergile le

    Il faut donc leur expliquer le respect dû aux femmes, aux non-musulmans, le sens de la fête, l’utilisation raisonnable des armes à feu, des feux d’artifices, de l’alcool, du haschich, de la cocaïne, comment se comporter en société et comment gagner leur vie au lieu de la voler.
    Ou les expulser dans les plus brefs délais non pas où ils veulent mais vers un territoire sécurisé où ils seront mis en quarantaine jusqu’à ce qu’ils apprennent à vivre de façon civilisée. Ou s’entretuent jusqu’au dernier.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.