Le pape François en chute de popularité parmi les catholiques d’après les statistiques du Vatican

Canonization_2014-_The_Canonization_of_Saint_John_XXIII_and_Saint_John_Paul_II_(14036966125)

 

François

Les médias adulent le pape François, mais ce n’est pas le cas des catholiques, bien au contraire si on en croit les statistiques de fréquentation des audiences du mercredi publiées par les services du Vatican.

Extrait d’un article de La Porte Latine à ce sujet:

« En gros, la moyenne des participants par audience générale s’établit comme suit :

  • 2013 : 51 617 personnes ;
  • 2014 : 27 883 personnes (- 46 %) ;
  • 2015 : 14 818 (- 47,8 % par rapport à l’année précédente ; – 71,3 % par rapport à 2013). »

(…) en mars 2014, Jean-Marie Guenois écrivait dans Le Figaro :

« l’Etat de grâce toujours actif à l’extérieur de l’Eglise est donc beaucoup moins partagé dans le petit monde du Vatican, et dans certains milieux d’Eglise où monte une certaine perplexité même s’il n’est pas de bon ton d’émettre des critiques dans cette culture. Mais les sentences à répétition contre les fidèles des premiers rangs ou contre les prêtres un peu trop classiques pourraient finir par être contre-productives et décourager ce public qui se sent injustement caricaturé par le pape lui même. Les critiques acides du pape réveillent certes un catholicisme endormi mais elles peuvent parfois créer des clivages artificiels au sein de communautés entre les «vrais» chrétiens et les autres. Quand ce n’est pas les fidèles qui s’adressent à des prêtres totalement dédiés à leur mission pour leur faire à présent la leçon! »

Le constat est dramatiquement simple : François, coqueluche des médias mondialistes majoritairement anti-catholiques, semble avoir perdu rapidement chez les fidèles de base le bénéfice de l’état de grâce due à son élection inattendue. C’est ce que l’on peut déduire de l’article de Radio Vatican du 30 décembre 2015 que nous vous proposons ci-dessous et qui, malgré des tentatives de justification, titre  » Diminution du nombre de pèlerins à Rome en 2015« .

En tout cas, ce ne sont pas les doutes du Pélerin, du 1er janvier 2016, qui vont rassurer ceux qui, contre vents et marées, refusent toute critique de la gouvernance bergoglienne :

« Près d’un mois après son lancement par le pape, le Jubilé de la miséricorde est loin de drainer les foules attendues : si la presse parle même de flop, commerçants et volontaires attendent les beaux jours avec espoir. […] « Il est clair que ce n’est pas la folie que l’on nous prédisait« , soit 10 millions de personnes attendues par les autorités italiennes. Cette impression de visu est confirmée par les chiffres de fréquentation du Vatican, publiés mercredi par la préfecture de la Maison pontificale. »

Le Souverain Pontife, promu « pape des pauvres » par la presse, serait-il entrain de perdre le contact avec les catholiques dont il est le Chef Suprême ? N’est-il pas devenu, malgré lui, le symbole d’un humanitarisme où Notre Seigneur ne serait qu’une option de second rang ?

Il serait certainement insolite, et même très inquiétant, que le Souverain Pontife soit transformé en porte-parole onusien alors qu’il est, de fait et de droit, celui du Christ-Roi. »

 La Porte Latine 

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

8 commentaires

  1. Posté par Marker le

    « Le pape François reçoit le prix Charlemagne pour son rôle en faveur des « valeurs européennes »

    La parole de Jésus : « Malheureux êtes-vous quand tous les hommes disent du bien de vous » devrait sérieusement inquiéter le pape !
    A quoi joue-t-il ? est-ce une stratégie de jésuite ?
    Pourtant Jésus invitait à l’intégrité (simplicité) de la colombe : que ton oui soit oui et que ton nom soit non, tout le reste vient du malin.

    Ainsi que :
    Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous.
    Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.
    Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.
    Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé.
    Si je n’étais pas venu et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient pas de péché; mais maintenant ils n’ont aucune excuse de leur péché.

    Pourquoi la vérité ne plait-elle à personne ?
    parce que :  » la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.
    Hébreux 4, 12.

  2. Posté par Vautrin le

    J’avais, tout athée que je sois, du respect pour Benoît XVI. J’en suis toujours à me demander pourquoi il a été poussé à démissionner, et quelle camarilla occulte l’y a poussé. Et je m’étonne que l’actuel pape ait été élu au premier tour, presque par acclamation, au trône de Saint-Pierre. Il me semble qu’il vandalise l’Église, la vend à l’encan aux mahométans et aux monopoles. Ce faisant, il contribue à affaiblir une Europe en proie aux envahisseurs islamisés.

  3. Posté par Pierre DESBULEUX le

    je rêve d’un pape qui nous dise  » oh les mecs, la religion, désolé, on s’est trompé, tout est faux, c’était juste une blague  » à la manière de Harisson Ford tentant de remettre la tête de Donald Trump dans le bon sens

  4. Posté par Andrea le

    Je suis catholique et je comprends ce sentiment d’abandon de la part du Vatican.
    Le discours niais et politiquement correct ne représente pas ce que l’on attend du successeur de St-Pierre. Tout au plus, on y voit une certaine volonté de catéchisme, telle que l’on pourrait rencontrer dans une école primaire.

  5. Posté par Pierre Adler le

    C’est à peine étonnant, puisque Sa Sainteté s’est muée en militant LGBT.

  6. Posté par Jean Ducas le

    Je plains les Catholiques, confrontés à la crise, à leur remplacement, à leurs problèmes quotidiens, ils ne trouvent à l’Eglise aucun réconfort. Au contraire: ils se font traiter de salauds, d’égoïstes et de racistes. Par un Pape dévoyé à l’accueil d’envahisseurs musulmans.

  7. Posté par Páris Couto le

    Je persiste dans ma Foi catholique, mais ce Pape est une girouette pour qui le Fils de Dieu n’occupe qu’une place dérisoire. C’est affligeant et dissuasif, il tient de S. Pierre le chant du coq. j’ai pu constater chez beaucoup d’amis catholiques, leur désarroi. Le Pape suit la ruse du serpent et oublie l’agneau et ne parle pas loyalement de la répression, massacres et persécutions faites aux chrétiens. Il prétend dénoncer le mondain, quand en fait il est le plus mondain avec ses petits airs béats de gentil bonhomme souriant et s’arrangeant pour se faire bien voir par les ennemis du Fils de Dieu; ONU, Mahométans et autres. Il faut tenir le coup et se remettre aux fondamentaux de la Foi pour passer ce mauvais moment par lequel l’église passe.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.