Plusieurs plaintes pour agressions sexuelles et vols à Zurich

agression-sexuelles

Les plaintes ne sont parvenues à la police que ces 24 dernières heures.

Après l'annonce dans les médias d'agressions sexuelles en masse en Allemagne la nuit du Nouvel An, quelques femmes ont aussi porté plainte auprès de la police municipale de Zurich.

Au nombre de cinq ou six, les plaignantes ont déclaré avoir été volées et en même temps victimes d'attouchements par-dessus leurs habits, indique la police municipale de Zurich.

Elles ont dit avoir été agressées dans la foule par plusieurs hommes à la peau foncée, selon les termes du communiqué diffusé jeudi par les forces de l'ordre.

La police a reçu une partie de ces plaintes dans les 24 dernières heures. Elle s'attend à en recevoir davantage.

RTS

8 commentaires

  1. Posté par Rikiki le

    Notre pianiste de service n’était pas au rendez-vous à Zürich pour entrer dans la danse. Si elle persiste dans ses divagations, elle doit être sûrement adepte du masochisme. Elle risque d’être satisfaite par ces barbares et ceci plus vite qu’elle ne le pense.

  2. Posté par Titan le

    Elles sont où Mesdames Cesla, Amara et Sommaruga ? On ne les entend pas… Bizarre.. Là, pas d’invitations de nos médias, c’est certainement un sujet qui n’intéresse personne.

  3. Posté par Myrisa Jones le

    Rebelotte à Helsinki! Les bisounours qui nous gouvernent vont-ils enfin ouvrir les yeux?

    Helsinki : agressions sexuelles massives le jour de l’an
    La police finlandaise a rapporté ce jeudi qu’un nombre élevé d’agressions sexuelles ont été relevées à Helsinki le soir du jour de l’an, la police ajoute que les groupes de migrants avaient prémédité ces attaques.

    Ilkka Koskimaki, le chef de la police d’Helsinki, a déclaré à l’AFP : « Il n’y a jamais eu ce genre d’agression durant les réveillons des années précédentes ni durant d’autres occasions. Il s’agit d’un phénomène complètement nouveau à Helsinki. »

    Des personnels de la sécurité qui travaillaient le soir du réveillon ont indiqué à la police qu’il y a eu des « agressions sexuelles massives » sur une place centrale où près de 20.000 personnes s’étaient réunies.

    Trois agressions sexuelles ont également eu lieu à la gare centrale où plus de 1.000 migrants irakiens avaient convergé. (…)

    http://www.fdesouche.com/687819-helsinki-agressions-sexuelles-massives-le-jour-de-lan

  4. Posté par Alcidia le

    Merkel Hollande nous envoie des violeurs ! Mesdames armez vous et sortez en bandes !

  5. Posté par Bilou le

    Selon des sources bien informées, Mme Sommaruga serait en train de préparer un communiqué pour les médias, recommandant aux citoyennes suisses de se tenir à la distance d’une corde de piano des agresseurs…

  6. Posté par pierre frankenhauser le

    Meuuhhh nooonn, elles ont dû rêver. Pas d’amalgames. Ces enfants de notre riche et bienfaitrice diversité interéthnique a juste voulu les distraire un peu. Où est le mal ? D’ailleurs, si elles avaient porté le voile intégrale, cela ne serait jamais arrivé. Elles ont pris un risque, en s’habillant normalement. Cela eu pour effet d’exciter ces pauvres victimes mâles en troupeaux de violeurs en puissance, qui n’ont rien demandé. Alors arrêtons de contrarier et laissons-les faire. La prochaine fois, ils seront 4 fois plus nombreux, et 2 fois plus excité, pour une meilleure animation de nos centres-villes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.