Pavie : les « migrants » manifestent et menacent car ils veulent une femme de ménage

femme-de-menage
Dans la commune de Ceranova, dans la province de Pavie, les réfugiés ont manifesté dans les rues du village, en renversant les poubelles, pour demander la mise à disposition d’une femme de ménage dans la villa où ils résident.
.
Les réfugiés sont arrivés dans la région en Juillet dernier, et la municipalité a mis à leur disposition une maison jumelée inoccupée ; certains témoignages les traitent de « bras cassés », car ils traînent perpétuellement dans le jardin de la villa.
.
La protestation, qui a éclaté soudainement, a surpris tout le village, en raison également de la menace émise par les réfugiés, qui ont affirmé vouloir mettre le feu aux poubelles, et menacé de se battre avec la population locale.
.
Matthew Mognaschi, de la Ligue du Nord de Pavie, a commenté, stupéfait, cet évènement : " Nous avons perdu le sens de la mesure. Qui, chez les italiens, peut se permettre une femme de ménage ? Et nous devrions en garantir une aux réfugiés?" 
 .
Au début de l’été, les réfugiés dans la province de Pavie étaient environ 450, alors que leur nombre a déjà dépassé le millier aujourd’hui ; pour l’avenir on peut s’attendre à beaucoup d’autres d’arrivées, car le flux migratoire ne semble pas diminuer.
.

11 commentaires

  1. Posté par sophie edouard le

    c’est se moquer du peuple qui les entretient, c’est vraiment les mêmes migrants que l’europe a eu durant la 2ème guerre mondiale…., qu’un mot : expulsion !!!!

  2. Posté par Célestine le

    Réfléchissons: l’Europe « a besoin » de main d’oeuvre et ouvre donc les portes à tous ces migrants jeunes et virils qui ne savent même pas manier un balai?

  3. Posté par Yvon le

    Je pense que c’est normal. Ils ont sûrement cela chez eux, une femme esclave… cela s’appelle une épouse dans leur pays..

  4. Posté par Mac'oest le

    Ils vont peut-être suivre la brillante idee des Allemands: leur envoyer des écoliers pour faire le ménage et la lessive…. Ca pourrait même devenir une directive de Bruxelles au train où vont les choses. Je n’en serais qu’à moitié surpris.

  5. Posté par alticor le

    Excellente Vidéo d »Aldo sur le sujet,merci a lui pour sa pertinence,son humanité,et bon rétablissement a sa fille…….
    https://www.youtube.com/watch?v=MnPhO4WnP8E

  6. Posté par Bussy le

    Et à la femme de ménage, il lui faudra une escorte policière…..

  7. Posté par hubert le

    Si vous êtes chômeuse en Italie et qu’ils obtiennent le droit d’avoir une femme de ménage,surtout refusé le poste!

  8. Posté par laurent le

    Cela est risible mais a le mérite de démontrer qu’ils arrivent en Europe comme s’ils étaient chez eux, non pas dans l’intention de se soumettre à nos lois et à nos mœurs mais revendiquent un statut princier de domination et considèrent les européennes comme leurs soumises, justes bonnes à passer la serpillière et au besoin assouvir leurs pulsions. C’est un pas de plus dans l’invasion des sultans en Europe, nouvelle terre d’islam…

  9. Posté par sophie edouard le

    et on ose comparer cette crise migratoire à celle de la 2ème guerre mondiale….

  10. Posté par Aude le

    Ah..elle est bonne..
    Et peut-être un major d’homme une cireuse de pompe, un banquier, une maison…..un jardinier….?

  11. Posté par pierre frankenhauser le

    Eh bien quoi ? Cela serait la moindre des choses que de leur mettre à disposition une femme de ménage. Ils pourrait forcer ces « salauds de pauvres » autochtones SDF à faire ces nettoyages, pendant que ces élus d’Allah se prélassent avec notre fric et dans le confort mis à dispositionp. Les autochtones => aux abris PCi, les clandestins => dans nos villas, avec si possible piscine et hammam gratuits.p

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.