Autriche, Salzbourg. Agressions sexuelles à la Saint-Sylvestre également

viol_tunnel

Plusieurs femmes ont porté plainte pour agressions à Salzbourg. La police enquête pour savoir si ces attaques étaient organisées et sur un lien éventuel entre les agressions par des individus seuls et celles perpétrées par des groupes.

Un Syrien et deux Afghans ont été arrêtés pour l’instant.

The Local at

 

2 commentaires

  1. Posté par eve le

    Mesdames armez vs, des chiens en rut vont deferler ds nos rues françaises, sur l ordre de EI !

  2. Posté par Bussy le

    Donc même ceux qui semblent être de vrais réfugiés, des syriens et afghans, venant de pays en guerre dans lesquels l’occident a mis le chaos, pratiquent le viol !
    Jusque-là, j’avais eu l’espoir que ça soit réservé à des africains et nord-africains délinquants envoyés en Europe par leur pays pour s’en débarrasser et vider ses prisons !
    C’est donc plus grave, lié effectivement à la religion qui considère qu’une femme non voilée est une pute, etc…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.