Agressions sexuelles : Pour le 24H, ce sont les « réfugiés » les victimes

Je vous laisse juger d'une telle provocation, aucun respect pour les Européens victimes de tels actes dans leur propre pays, rien. Mais nous découvrons comme de coutume le vocabulaire utilisé par la gauche avec ce terme ridicule devenu fétiche pour désigner un courant politique qui pense simplement à la sécurité du peuple : "droite populiste". Comme dit et redit, ces journalistes ne font plus de l'information mais clairement de la propagande à l'encontre des partis patriotes.

Bien évidemment pour ce "journaliste", l'instrumentalisation de la mort du petit Aylan par la gauche ne posait aucun problème. "Eux ils ont le droit".

Article signé par Christophe Bourdoiseau.

"La droite populiste instrumentalise les violences sexuelles de la Saint-Sylvestre pour dénoncer la politique d’asile de la chancelière."

24h1

 

Source

10 commentaires

  1. Posté par Béatrice le

    La garde suisse n’a plus rien à faire à Rome .
    Qu’elle tire sa révérence , elle sera plus utile en Suisse ou à Cologne .

    *

  2. Posté par Jacques le

    Deux exemples de ce qui est en train de se passer près de chez moi:
    1. Lorsque je me rendais avec ma femme au stand de tir de Gysenstein/BE pour nous exercer au pistolet, nous passions devant un centre de jeunesse abritant des hôtes sympathiques venust de la région, Ils jouaient de la guittare, chantaient et nous saluaient aimablement. C’est fini ! La dernière fois que nous avons passé, le centre était habité par une soixantaine de migrants basanés, de jeunes mâles qui tripotaient leurs smartphones en nous regardant de travers. J’ai maintenant un stock de 200 cartouches à la maison, à toutes fins utiles. L’avenir est menaçant.
    2. Nous aimions aller à Thoune, une petite ville charmante, où beaucoup de jobs dépendent de notre armée. Cela change rapidement: un centre militaire a été converti en centre d’accueil abritant 600 immigrants. Ils vont à coup sûr envahir les rues de la cité.
    ET CELA N’EST QUE LE DEBUT !
    Hélas…
    Pauvre Suisse, vendue par nos « élites » auto-proclamées…

  3. Posté par S.Fernique le

    eh bien ….nous y voilà !! depuis Quelques jours on nous « innonde » a la téléde reportages pré et post attentat CHARLIE et je constate en filigranne que ceux qui pleurent les potes tombés sous les balles de terroristes sont les mêmes qui leurs tendent la main. Quand j’ entends les pleureuses islamiques faire « semblant « ,place de la république à Paris devant les caméras complaisantes de la TV francaise ,j’ entends parler des serpents !!

  4. Posté par Rikiki le

    La question est très simple… Comment faire baisser drastiquement le tirage de ce torchon qu’est 24h ? NE PLUS ACHETER UNE SEULE EDITION. De même d’ailleurs pour le Temps et Le Matin appartenant au même groupe de presse torchon! Pas une seule seconde d’info au téléjournal sur l’Allemagne et encore moins sur Zürich ou Bâle. Nous saurons que voter sur Billag j’espère.

  5. Posté par Cenator le

    Très grave, cet autre extrait de l’article cité par Myrisa Jones:
    « La police a demandé des renforts, mais n’en a pas reçu, car tous les autres policiers étaient engagés dans d’autres villes. »

  6. Posté par Cenator le

    Idem hier sur Forum (radio publique romande) :
    http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/forum/7373125-forum-du-06-01-2016.html , sujets « Les agressions du Nouvel-An à Cologne relancent le débat sur les migrants » et « Les médias doivent-ils s’autocensurer pour éviter les amalgames? » :
    Christian Favre : « La droite dure y trouve de quoi illustrer son rejet de la politique d’Angela Merkel », « On voit vite la récupération politique s’enclencher en Allemagne ».
    Ingeborg Grässle (députée européenne CDU) : « L’extrême-droite veut en profiter ».
    Albrecht Meier (Tagesspiegel) : « Il ne faut pas tomber dans le piège de Pegida ».
    En bonus cette remarque involontairement islamophobe d’Albrecht Meier : « Est-ce qu’il peut y avoir aussi un certain background culturel pour ce genre d’agressions ? »

  7. Posté par aldo le

    J’ai interrogé quelques personnes de mon entourage. Personne n’était au courant des saloperies commises par les criminels migrants expédiés depuis les prisons et les hôpitaux psychiatriques du monde musulman dans son intérgralité. En revanche pour le petit Aylan pas de problèmes. Si on lit l’OBS, on constate qu’il n’y a AUCUNE COMMISERATION POUR LES VICTIMES, LE SEUL SOUCIS DES INTOXICATEURS MEDIATIQUES, C’EST LE RISQUE DE FAIRE L’AFFAIRE DES FASCISTES ET DES POPULISTES, oubliant au passage que socialiste écolo etc. correspondent parfaitement à cette définition.

    Dans la même veine la Tribune de Genève sélectionne sa lettre de lecteur préférée. Une diatribe d’une dénommée Canonica contre la montée des fascismes avec la photo du Duce (national socialiste). Visiblement encore une migrante confite dans la propagande crypto-communiste, famille originaire de Bologne avant d’aboutir à Genève et bénéficiant de la bienveillance des dérives socialo-fascistes de la TdG. Le lavage des cerveaux migre du Courrier à la TdG.

    Canonica, c’est déjà l’ADN d’un nom qui peut cacher difficilement ses intentions belliqueuses. Vivement qu’elle ait à faire à ses sauvages préférés pour lui remettre les pendules à l’heure. A moins que ce soit les seuls mâles qui puissent s’intéresser à sa personne et quand on voit les têtes et le reste des féministes écolo-pastèques, on comprend mieux son souci. Elle souhaite peut-être une livraison à domicile par DHL.

  8. Posté par Philippe le

    Attention monsieur 24 heures….nous la droite on arrive lentement…….mais sûrement……toujours un peu plus près……chaque année on gagne du terrain…..trembler journaliste…..l’ordre nouveau arrive.

  9. Posté par Myrisa Jones le

    Pourquoi s’étonner encore que le 24h soit devenu ce piteux journal?
    Ils n’ont plus les moyens financiers, ni intellectuels semble-t-il, de faire autre chose que de reprendre ce qui a été écrit et pensé ailleurs pour eux.
    Ainsi, comme d’habitude, tous ceux qui sont scandalisés par ces comportements barbares, qui ne supportent plus ces populations masculines musulmanes rétrogrades imposées aux populations européennes, sont donc des fachos, des islamophobes, des populistes, des adeptes de la théorie du complot, et j’en passe.
    C’est vite oublier que « Dèche-lave-plus-rouge », les passeurs et tous les corrompus qui participent aux trafics de clandestins, ont promis à ces mâles orientaux, de l’argent facile et du sexe à gogo avec les femmes occidentales… qui n’attendent qu’eux bien évidemment.
    On appâte le client comme on peut et selon son niveau d’éducation culturelle!

    Voici ce que dit la police allemande, qui a participé aux quelques arrestations possibles sur place. Le son de cloche est bien différent et rejoint le témoignage des nombreuses victimes ainsi que les alertes incessantes des « sales populistes » qui ont l’outrance d’avoir pressenti la catastrophe à venir.

    (Trad.google)
    Rapports de la police de Cologne: c’est bien pire que ce qui a été précédemment connu
    DWN/ Nouvelles Economiques Allemandes | Publié: 07:01: 16 02:33
    Les événements à Cologne étaient apparemment beaucoup plus dramatiques que connu précédemment : la police a dit, dans l’Express, qu’il y avait eu 15 arrestations de demandeurs d’asile. Les données personnelles ont été mises sous le boisseau. Un rapport de la police secrète indique que la présence de la police et des passants a pu « prévenir un viol complet »
    (…)
     » Le Kölner Express a signalé qu’il y avait eu dans le réveillon du Nouvel An à Cologne 15 arrestations provisoires. Le journal cite un officier de police sans nom, qui a déclaré que les gens ne sont « certainement en Allemagne que depuis quelques jours ou quelques semaines » : « Parmi ces personnes, 14 venaient de la Syrie et l’autre d’Afghanistan. Voilà la vérité. Bien que cela fasse mal. » Les « provisoirement détenus avaient des certificats de résidence pour la réalisation de la procédure d’asile  » avec eux.
    Leurs données personnelles sont enregistrées, mais seraient désormais gardés sous clé comme une collection de listes secrètes. »
    (…)
    http://deutsche-wirtschafts-nachrichten.de/2016/01/07/polizei-berichte-aus-koeln-es-war-viel-schlimmer-als-bisher-bekannt/

  10. Posté par C. Donal le

    Et bien oui, la presse a été fustigée en Allemagne, en Angleterre et certainement ailleurs pour n’avoir informé qu’après les réseaux sociaux et les nombreux sites d’information. Nous avons même eu droit à la prise de température par tweets avant de se mouiller de la part de la ZDF.
    Sachez que la police est surtout mise en doute par des représentants musulmans (voir die Welt) Dans les commentaires c’est le tollé. Evidemment, il serait impensable de remettre en question leur vision malade envers la société occidentale et la femme en particulier.
    On tape donc sur la « droite populiste » et sur la police. Dégénérescence journalistique profondément regrettable et coupable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.