Agressions de femmes en Allemagne par des immigrés : réaction de Frank Franz

frank-franz

Les tensions sont vives en Allemagne, en particulier à Cologne qui a fait la une de la presse mondiale suite à l’agression en masse de jeunes femmes à Nouvel an (voir l’article de LaPravda.ch). Entretien avec le président du Parti national-démocrate d’Allemagne (NPD) qui critique fortement la politique migratoire du gouvernement Merkel.

Interview : Alimuddin Usmani

Alimuddin Usmani : Durant la nuit de la Saint-Sylvestre, de nombreuses femmes ont subi des harcèlements, des agressions sexuelles et des vols à Cologne. Des incidents similaires ont été rapportés à Hambourg et à Stuttgart.  Selon divers témoignages, les assaillants étaient des jeunes hommes d’Afrique du Nord. Quelle est votre réaction à ces événements?

Frank Franz : Ceci est la conséquence logique de l’entrée d’un certain nombre d’individus étrangers à notre culture sur le territoire de l’Allemagne, qui n’a même plus besoin d’être soumise. Dans le cas précis, nous ne parlons pas d’Européens qui ont les mêmes valeurs et les mêmes concepts juridiques que nous. Il s’agit de gens qui, dans leur pays d’origine, ont partiellement pour habitude de traiter les femmes comme des choses. Ils viennent en partie de pays où les femmes n’ont aucun droit. C’est une honte que la bourgmestre de Cologne, Madame Reker, veuille désormais formuler des règles de conduite pour les femmes au lieu de renvoyer ces criminels d’où ils viennent.

Suite

9 commentaires

  1. Posté par Palador le

    Ces allemandes risquent de connaître le même sort que leurs grand-mères et arrières grand- mères en 1945. L’Histoire n’est qu’un éternel recommencement.

  2. Posté par Derek Doppler le

    Les viols de masse sont l’apanage des armées victorieuses.

  3. Posté par A. Vonlanthen le

    Etrange ! Le journal Le Matin a effacé tous les commentaires des lecteurs. Un problème technique ? La censure ? Hi Hi Hi !

  4. Posté par Fanny le

    Je m’allie à vos messages à propos de la RTS. Et j’ai même l’impression que c’est de pire en pire. La Suisse court à sa perdition, comme les autres pays européens, juste avec une note de retard.

  5. Posté par Pierre Adler le

    A Toriello,
    Je n’ai pas de mots pour dire ma rage à l’endroit de ces complices du crime à la RTS.

  6. Posté par Rikiki le

    Il y a tout de même des gens suffisamment lucides pour se rendre compte que dans les pays d’où nous arrive cette immigration, une femme n’a pas plus de valeur qu’une chèvre pour ces machos. Que Madame la Maire demande aux allemandes de s’adapter aux réfugiés (qui n’en sont pas) est un immense scandale de la classe dirigeante.

  7. Posté par bigjames le

    @Toriello
    De la part de notre très très chère RTS, fallait pas s’attendre à autre chose.
    Leur manque de courage, leur dhimmitude n’est plus à démontrer.

  8. Posté par Toriello le

    Je viens d’entendre le jour sur la RTS à propos de ces agressions à Cologne. Juste insupportable l’explication des faits diluée au milieu de milles précautions sémantiques. J’en ai juste la nausée.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.