Le Gouvernement socialiste français menace Lesobservateurs.ch de 5 ans de prison et de 75.000 euros d’amende

Uli Windisch
Rédacteur en chef
GouvFrançaisTotalitaireVallsenNazi

NDLR. Nous ne savons pas comment et par qui ce tweet est prétendûment apparu sur notre site. Il s’agit donc d’une photo de la décapitation de Mr Hervé Cornara. Nous allons tenter d’enquêter sur l’apparition de cette photo sur un tweet apparemment lié à notre site. Les attaques contre notre site sont tellement nombreuses, diverses et perverses que nous ne pouvons garantir de réussir à remonter la filière de cette publication. Plusieurs plaintes pénales sur ces attaques sont encours.
Si nous décidons d’enlever ce tweet et réussissons à le faire enlever ce sera uniquement par respect pour la famille de la victime de cet acte atroce et barbare qui à notre avis doit être connu et médiatisé, et seulement si cette famille le souhaite.
Cela dit, il est ahurissant de constater que ce gouvernement socialiste français qui utilise grossièrement la photo du petit Aylan a décidé que publier des photos qui lui déplaisent politiquement, c’était faire l’apologie du terrorisme, rien de moins. Faut-il en déduire notamment que ce gouvernement socialiste met en cause la liberté fondamentale de montrer la réalité de la barbarie islamique? Doit-on par analogie interdire par exemple « Nuit et Brouillard » sous prétexte que ce serait l’apologie du nazisme?
Signalons aussi que le ministre socialiste de l’Intérieur français Cazeneuve a par ailleurs déposé deux plaintes contre deux articles de notre site ami Riposte laïque pour avoir publié la photo de ce malheureux Hervé Cornara, décapité, la tête accrochée aux portes de l’usine, avec des étendards de l’Etat islamique autour.
Pour l’instant nous voulons simplement déjà informer nos lecteurs de la nature et des pratiques de ce gouvernement socialiste français. Affaire à suivre…

E-mail reçu le 29.12.2015, 10h34 par le site Lesobservateurs.ch de la part du gouvernement français :

De : OCLCTIC <oclctic-liste@interieur.gouv.fr>Sujet : Rédaction

Corps du message :

Références: FI00841773

Bonjour,

L’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l'Information et de la Communication (OCLCTIC) a constaté la présence d'un contenu qui contrevient aux dispositions :

- de l'article 227-24 du code pénal (Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger, soit de faire commerce d'un tel message, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende lorsque ce message est susceptible d'être vu ou perçu par un mineur).

- de l'article 222-33-3 du code pénal (Est constitutif d'un acte de complicité des atteintes volontaires à l'intégrité de la personne prévues par les articles 222-1 à 222-14-1 et 222-23 à 222-31 et 222-33 et est puni des peines prévues par ces articles le fait d'enregistrer sciemment, par quelque moyen que ce soit, sur tout support que ce soit, des images relatives à la commission de ces infractions.Le fait de diffuser l'enregistrement de telles images est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.Le présent article n'est pas applicable lorsque l'enregistrement ou la diffusion résulte de l'exercice normal d'une profession ayant pour objet d'informer le public ou est réalisé afin de servir de preuve en justice).

Ce contenu est visible à l'adresse suivante :

- http://lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/07/tweet.jpg (image visée : décapitation de Mr Hervé Cornara)

Les éléments techniques constatés laissent penser que vous êtes l'hébergeur de ce contenu. En conséquence, et conformément à l'article 6 de la LCEN, nous vous avisons de la présence de ce contenu en date du 29/12/2015 à 10h30 (heure de Paris). Dés lors, votre connaissance des faits litigieux est présumée acquise.

Merci de bien vouloir nous informer, par retour même voie, de la suite que vous donnerez à cette notification.

Cordialement.

DCPJ / OCLCTIC / PHAROS -

-Ce email a été envoyé via formulaire de contacthttp://www.lesobservateurs.ch/

 

35 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Quand je lis ce passage du gouvernement français « de l’article 227-24 du code pénal (Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger…) » je suis convaincu que, au lieu de se mêler de la liberté d’expression dans un pays voisin souverain, la France a l’obligation légale d’interdire sur son territoire le coran et autres textes idéologiques musulmans, dont les contenus sont de toute évidence, bien pires que ce qu’on peut lire dans « Mein Kampf »!

  2. Posté par Caughnawaga le

    Ha, ha, ha qu’ils aillent faire un tour sur YouTube s’ils veulent se rendre utiles, y a les vidéos de l’EI.

  3. Posté par Rikiki le

    Si l’Etat français s’offusque ce n’est pas pour le Liberté et Fraternité. Ils sont simplement vendus aux américains, au quatar et à l’arabie saoudite qui désirent arriver à leur nouvel ordre mondial. De plus, ils sont pourris jusqu’au plus haut point par l’envahissement de ces barbares et surtout incapables d’y faire face. La majorité des Etats européens sont les fossoyeurs de la culture occidentale. Un super programme pour le futur…!

  4. Posté par laurent le

    La loi pénale française est normalement limitée dans l’espace mais d’interprétation plutôt extensive puisque il suffit qu’un seul élément concerne un français pour en revendiquer l’application même à l’étranger. En l’espèce, et selon le droit applicable, l’Etat français se reconnaît compétent même si l’hébergeur est à l’étranger à partir du moment où la photo est diffusée en France. Cela, c’est le principe, mais il doit être combiner avec le droit international et toute convention ratifiée par la suisse. Je suppose aussi que la suisse revendique la compétence ayant pour souci de protéger ses nationaux, ses entreprises et j’espère aussi la liberté d’expression. Concernant la notification article 6 de la loi sur l’économie numérique dite LCEN , je joins l’explication : https://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A9dure_de_notification_et_de_retrait_de_contenu_illicite_sur_Internet_en_France

  5. Posté par Rufieux le

    On dira que la prise de contact est passablement douteuse. De toute manière les lois françaises ne vous concernent pas. Ils n’arrivent déjà pas à les appliquer dans leur pays sous occupation africano-musulmane.

  6. Posté par G. Vuilliomenet le

    Qu’en pense l’avocat des observateurs.ch? Il faudrait déjà commencer par demander l’avis de juristes.

    Que disent les lois suisses sur la publication de telles images?

  7. Posté par Célestine le

    Est-ce qu’il faut vraiment répondre à ce genre de menace? C’est juste une tentative de racket en plus de la part de la France qui s’imagine que la Suisse a déjà été démantelée en leur faveur. J’imagine que leur prochain mouvement sera de menacer votre site d’un interdit bancaire… Elle est belle la grandeur de la France!

  8. Posté par sophie edouard le

    Article 16 de la constitution fédérale de la confédération suisse :
    1. La liberté d’opinion et la liberté d’information sont garanties.
    2 Toute personne a le droit de former, d’exprimer et de répandre librement son opinion.
    3 Toute personne a le droit de recevoir librement des informations, de se les procurer aux sources généralement accessibles et de les diffuser.
    Donc ce site respecte parfaitement notre constitution, c’est le gouvernement français qui devrait être attaqué par la Suisse pour le non respect de sa constitution.

  9. Posté par Christian Hofer le

    Il me semble que c’est la loi suisse qui fait force ici et non la loi française. Le site doit correspondre aux lois du pays qui l’héberge.

    L’état français semble prendre les gens pour des idiots: sinon cela reviendrait à dire que les lois françaises peuvent s’appliquer partout. De même, l’Arabie Saoudite pourrait alors faire imposer sa loi dans n’importe quel pays. Cela n’est pas sérieux.

    C’est de l’ingérence pure et simple à mon avis sous couvert de menaces.

  10. Posté par Aude le

    Ca sent la magouille à 100 km à la ronde….le noeud de vipères.
    J’attendrais le déroulement….tout en demandant des explications à l’état français..
    Le site est sur Suisse…l’application des lois françaises n’est pas de mise….
    Et..qui a passé ces tweeds…? L’occasion de le savoir par voie juridique…non?
    Ne vous inquiétez pas outre mesure « Les observateurs » c’est un coup monté… par qui? Vous le saurez…j’en suis sûre.

  11. Posté par alticor le

    Manuel (el Banco),a tapé sur des « dissident » français pendant des année pour faire diversion sur son incompétence a diriger,résultat des courses un va regagner le Cameroun plein aux as, et l’autre ne s’est jamais aussi bien porté,avec du recul on peut se poser la question qui roule pour qui ?
    Et maintenant il se choisi apparemment un nouvel ennemi avec les Observateurs,attention quand même de ne pas trop rentrer dans son jeux…….

  12. Posté par Boris le

    Un gag grossier. Ces tontons flingueurs, ne respectent pas les usages. Les totalitaires français n’ont aucun droit à invectiver et menacer des sites situés sur territoire suisse et qui relèvent de sa seule compétence. Qu’on expulse l’ambassadeur France et ses consuls, espions et conspirateurs de l’anti-Suisse. C’est la seul réponse à une telle ingérence des fascistes roses-rouges-verts. Et qu’ils reprenne un de leurs agents double dans leurs bagages, ce qui devrait au passage vraisemblablement nous débarrasser d’un certain Maudet.

  13. Posté par Christian Hofer le

    Pour moi, il ne fait aucun doute que c’est bien l’Etat français. Mais cette image est visible un peu partout sur le Net.

    Dès lors, au lieu de pointer du doigt ces extrémistes, il préfère attaquer ceux qui dénoncent la barbarie, qui essaient de faire en sorte que ce genre de faits ne se répètent pas.

    « Merci de bien vouloir nous informer, par retour même voie, de la suite que vous donnerez à cette notification. »

    Eh bien nous allons leur dire que nous ne savions pas et que nous allons effacer l’image.

    Mais il est très intéressant de voir que cette France laisse les provocations et les crimes anti-français se propager, que ce pays ne contrôle plus rien avec sa population extra-Européenne mais qu’en même temps il attaque un site… suisse. Que ce gouvernement fantôche essaie déjà de ne pas libérer des multi-multi récidivistes violents:

    http://www.islamisme.fr/poitiers-le-violeur-en-liberte-conditionnelle-agresse-une-femme-a-leglise/

  14. Posté par Franz le

    Mais attention ! En Suisse aussi, la politique use de terminologies très très scandaleuses. tiens, par exemple, la « fameuse nuit des longs couteaux » qui se déroule au Schweizerhof à Berne la veille des élections fédérales ! Que c’est beau de se référer aux assassinats nazis, au sein de leur mouvement, en juin-juillet 1934. Et personne ne dit rien !

  15. Posté par Franz le

    A force d’interdire, les codes de loi n’auront plus qu’une demi-page et un unique article : « Art. 1. Tout est interdit ». L’escalade de l’imagerie glauque a commencé avec Charlie Hebdo et les politiques se sont déclarés « Charlie ». Pourquoi pas ! Mais alors, il faut aussi accepter dans la même mesure l' »ironie » inverse, celle qui vise ces mêmes politiques et nos institutions. Tout cela est fondamentalement débile, irrespectueux, peu importe la religion. Au nom des valeurs républicaines, le socialisme français a mis les deux pieds dans ce plat, en exaltant l’arme de la liberté-dérision. C’est l’arroseur arrosé.
    Toute comparaison faite, l’image ci-dessus d’un M. Valls en Oberstrumführer SS n’est pas plus méchante que maints dessins qui offensaient le musulman croyant dans CH. Même Jésus a été sali en films et autres arts décadents. La publication des atrocités EI ouvre encore plus grande la voie de ce combat idéologique très minable, dégradant, miasmatique. Cela s’appelle être équitable dans le rapport des forces et cette fameuse Justice sociale française accolée à toute phrase en prend un sacré coup. Nous approchons à grands pas des délits d’opinion et procès attenants, tels ceux qu’ont connus les peuples soumis au communisme, ‘goulaqués’ et assassinés aux sons de l’Internationale, encore chantée à tue-tête dans les congrès socialistes occidentaux.
    Il est à espérer que 2016 stoppe cette inflation de haine. Et que la France s’occupe prioritairement et uniquement de ses affaires

  16. Posté par Jacques le

    Bon courage, Monsieur Windisch ! Nos adversaires feront tout pour vous réduire au silence. Votre site est un élément fondamental dans la lutte contre la pensée unique, pour la survie de la liberté d’expression. Nous sommes tous avec vous !

  17. Posté par chantal le

    Français, Françaises, réveillez-vous, changez de gouvernement, ne votez plus, ne payer plus d’impôts, n’allez plus travailler, ne répondez plus à vos courriers administratifs et toute autre plaisanterie servant à nourrir ceux qui vous bernent 24 h sur 24 h.

  18. Posté par Yanka le

    L’image du tweet (avec les commentaires) n’existe pas ailleurs sur le Net, j’ai vérifié. Quant à l’auteur khilafah_infos3, ce pseudo n’existe plus sur Twitter (compte suspendu le 20 juillet ? le dernier message qui lui est adressé est de cette date). Il existe un compte khilafah_infos9, mais protégé, et un compte ouvert en 2011 qui n’a posté que 7 tweets et s’est tu en juin 2011 : info_khilafah. Page d’islamiste, à voir le drapeau en avatar. Par ses abonnements, on peut envisager une piste indonésienne.

    Comment cette capture d’écran s’est trouvée chez vous ?? Car ce n’est pas une photo seule, c’est une capture d’écran avec des tweets. Soit quelqu’un de chez vous qui l’a prise pour preuve, soit vous avez été hackés. L’image n’a pas été publiée sur votre site, mais elle se trouve dans le dossier « images » classique de votre blog (sous WordPress). Vous devriez pouvoir vérifier quand elle est arrivée là. Parce que je le répète, j’ai vérifié (il existe des outils pour cela), cette image (photo + tweets) n’existe que chez vous et donc elle n’a pu être capturée qu’à l’époque où le compte khilafah_infos3 était actif.

    L’adresse mail de la police ne semble pas un fake. Comment ont-ils fait pour découvrir cette image, mystère ! Peut-être (sans doute) vous avez été dénoncé par la personne qui vous a fait ce coup-là, hacker ou autre. L’OCLCTIC est sans doute de bonne foi. Contactez-les pour être sûr, demandez un n° de téléphone ou un nom de personne. Et défendez-vous.

    Petit conseil : protégez vos répertoires par des fichiers .htaccess (avec un point devant), ils seront inviolables (voir spécialement : http://wpmarmite.com/htaccess-wordpress/#htaccess-wp-content-uploads). Je suis sûr qu’on vous a téléchargé cette image par un script PHP malicieux. Il importe de sécuriser votre logiciel (WordPress peut être une vraie passoire, surtout si les fichiers de configuration sont restés en écriture sur le serveur — chose qui arrivent souvent).

    Prenez l’affaire au sérieux quand même, les autorités françaises sont à cran et en pleine déliquescence, donc dangereuses.

  19. Posté par Marie-France Oberson le

    @pierre frankenhauser:
    Les Français ont bien du courage de devoir subir des crétins pareil au pouvoir.
    S’ils avaient vraiment du courage , ils seraient allés jusqu’au bout en persistant dans leur vote au second tour ! Pour ma part, je ne les plaints pas; ils ont ce qu’ils ont voulu!

  20. Posté par chantal le

    on ne demandera pas de quoi le gouvernement français est le contenu !!! ni si par son comportement il met en danger quelqu’un, ni si il incite à la haine, ni si des jeunes sont en danger dans son pays, ni si il a porté atteinte à l’intégrité d’une ou de plusieurs personnes, ni si il soumet son peuple à des messages ou des suggestions de message à caractère violent, ni si il prétend lutter contre le terrorisme en vendant des armes au terroristes !!
    ni si par son incapacité à mener une politique adulte ( c’-à-d. pas sous l’emprise et le contrôle américain) il ne met pas en danger la survie de l’Europe ?

  21. Posté par serve le

    ce gouvernemant fait tout pour discriminer les gens

  22. Posté par goldy-40 le

    Il y a une nuance entre l’incitation au terrorisme, et la révélation du terrorisme… Encore une amalgame de la part de français ne maitrisant ni la langue française ni l’esprit des lois qui régit notre pays… Enfin, il y a la liberté de la presse, et le droit d’informer (+ l’excuse de vérité)… Et enfin, la seule chose que l’état français puisse faire, c’est bloquer la lecture de ce site en France… Il y a alors des parades en activant dans les paramètres les DNS primaires et secondaires, et d’utiliser ceux de Google (international). Soit 8.8.8.8 pour le DNS primaire et 8.8.4.4 pour le DNS secondaire.

  23. Posté par goldy-40 le

    Vu la source du mail « interieur.gouv.fr », je ne pense pas que c’est un fake. Mais c’est simplement une notification de rappel à la loi…
    Reste à savoir quelle est l’incidence sur un site suisse… Nulle je pense !

  24. Posté par Pehem Veyh le

    C’est sûrement un fake. Les gauchos n’ont plus d’arguments à faire valoir (mais en ont-ils eu un jour?), et ils se sentent dépassés car ils ne peuvent plus tenir les troupes avec ces m…. de médias ordinaires. Alors, ils font leur petite crise de gamin pourri et usent de méthodes de glands. Tout à leur image…

  25. Posté par Vautrin le

    C’est peut-être bien une forgerie inventée par un fachocialiste pour intimider le site. Il est en effet plus vraisemblable que nos fascistes gouvernementaux procèderaient selon leur méthode favorite : actionner une « justice » à leur botte s’appuyant sur la magistrature couchée. En outre, le site étant en Suisse, les articles de loi cités relèvent du code pénal français et ne peuvent pas s’appliquer à des citoyens étrangers vivant en dehors de la juridiction des personnages cités ci-dessus. Ils sont contraints de solliciter l’aide de votre propre magistrature, par voie diplomatique (à moins que vos socialistes ne violent eux-mêmes vos lois). Nos fachocialistes peuvent aussi bloquer l’accès à votre site, comme ils l’ont tenté une fois la semaine dernière (voir http://www.subito-invenio.org/wordpress/?p=3201). Au passage, je conseille aux citoyens français abonnés au site de masquer leur IP pour ne pas être privés de réinformation.

  26. Posté par voxdev le

    On aimerait qu’autant d’énergie et de moyens soient mobilisés pour lutter contre la paupérisation de la France par exemple.
    Avec l’état d’urgence, les fonctionnaires du Ministère de l’Intérieur n’ont-ils pas d’autres priorités en matière de sécurité ?

  27. Posté par Dufour R. le

    Le gouvernement français veut que ses lois soient valables dans le monde entier à l’instar du gouvernement nazi-islamiste de Barack Hussein Obama. Le site lesobservateurs.ch est un site suisse géré par une société suisse, par conséquent ce gouvernement étranger sot-CIA-laud peut toujours aller se faire voir ailleurs ! Hollande, Vals, Cazeveuve et Cie sont des criminels. Ce salaud de Fabius trouve qu’Al Nosra fait du bon boulot. Ces gens-là sont des terroristes. On peut se demander s’ils n’ont pas fomentés les attentats de « Charlie Hebdo » et du 13.11.2015 !

  28. Posté par pierre frankenhauser le

    Cette affaire a certainement été montée de toute pièce pour intimider LesObservateurs. Dire des vérités qui dérangent font souvent sortir du bois les pire mesquineries de la part des adeptes du totalitarisme.

  29. Posté par pierre frankenhauser le

    Valls a du sang tessinois. S’il a aussi le passeport suisse, on devrait le lui retirer. C’est trop la honte.
    Lorsque des terroristes tchétchènes avait fait un carnage lors d’une prise d’otage en Russie, Vladimir le Grand avait dit quelque chose comme: « J’irai les buter jusque dans les chiottes. » Et par la suite, les rebelles tchétchènes en ont vraiment morflé, c’est normal.

    Par contre, après les carnages des Merah, Koulibali et autres assassins du 13 novembre, comment les socialauds du gouvernement français ont réagi ? A part leur blabla condescendant et bienpensant habituel, qu’ont-ils entrepris de concret pour combattre le démon islamiste ? Si ce n’était pas aussi tragique, on se roulerait parterre de rire. Les Français ont bien du courage de devoir subir des crétins pareil au pouvoir. Dommage qu’au second tour des Régionales, ils n’aient pas confirmé le score du premier tour. Ils risquent de le regretter encore longtemps.

  30. Posté par Martin Leu le

    Je doute fort que le gouvernement français agisse par courriel. C’est assurément par la voie judiciaire et/ou diplomatique qu’un tel avis devrait être acheminé. Cette notification pue le «fake», réalisé dans le but d’ intimider LesObservateurs. Ne tombez pas dans le panneau et envoyez paître les auteurs. Si c’était vraiment le gouvernement français qui agissait ainsi, il confirmerait que la liberté est une notion qui n’a plus cours dans les pseudo «valeurs républicaines» dont se gargarisent Hollande, Valls, Cazevide et leur clique. Il faut alerter sans délai le Canard enchaîné et ameuter tous les sites de réinformation en France.

  31. Posté par Gilles helger le

    Faut répondre aller vous faire f….. !

  32. Posté par Pierrick le

    Vous êtes suisse, qu’est-ce que notre gouvernement vient se mêler d’affaires suisse. La socialopie ne connaît décidément pas de fontière ! Envoyez donc leur une quenelle à ces colons de carnaval !

  33. Posté par G. Vuilliomenet le

    Pauvre gouvernement fantoche NAZISLAMO-KOLLABO !

    C’est le RANCISTAN tout craché!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.