Eclairage UW – Elections du gouvernement suisse et terrorisme islamiste: récupération idéologique par les médias et les politiques – 05.12.2015

Uli Windisch
Rédacteur en chef
EclUW

 

Points d'actualité marquants relevés par Uli Windisch:

  • L'obsession médiatique contre le jeune candidat UDC Thomas Aeschi
  • L'arroseur intriguant Christophe Darbellay bientôt arrosé en Valais?
  • Obama tente de récupérer de manière scandaleuse la dernière fusillade aux Etats-Unis
  • A la Radio Romande, on semble préférer trouver des excuses aux criminels et aux terroristes plutôt que de parler une fois des victimes.

 

propos recueillis le 5 décembre 2015

14 commentaires

  1. Posté par Gaspard Vignon le

    Je ne comprends pas pourquoi le fait que beaucoup de médias ait consacré des sujets à Monsieur Aeschi dénote une volonté de leur part de le discréditer. L’argument du « fils spirituel de Blocher » a souvent été cité comme étant une crainte de certains partis politique, non une crainte des médias. Pourriez-vous m’expliquer plus concrètement sur quels éléments particuliers vous appuyez votre interprétation des intentions des médias dominants.
    Ils ont par ailleurs largement parlé et présenté les candidats UDC depuis 10 jours, ce qui a le don de m’agacer, moi qui trouve que ces politiciens ne méritent pas qu’on parle tant d’eux.

    Amicalement,

  2. Posté par fergile le

    Ce que vous appelez « sociologisme », Monsieur Windisch, c’est simplement le marxisme.
    C’est en effet lui qui veut tout expliquer par la « condition sociale », sans tenir compte ni des cultures, ni des religions, ni des ethnies, ni des nations, ni de l’histoire, ni des traditions et bien entendu surtout pas de la responsabilité individuelle.

    db

  3. Posté par farjon thierry le

    Je n’ai JAMAIS payé et je ne payerai JAMAIS la redevance radio télé ni les journaux officiels!
    Payer pour se prendre 15 g de choses intéressantes, 40 tonnes de manipulation, 60 tonnes de mensonges et des Post-panamax de publicités par jour???? Ça ira! ça ira! ça ira!
    je préfères Youtube, les observateurs, Tv libertés, I-media, Riposte laïque…
    Le jour ou la RSR sera impartiale, libre de parole et sans parti pris, là, seulement, je changerai peut être d’avis… Mais ça sera pas demain la veille!
    Pour ce qui est du terrorisme, tout le monde en Europe, sauf une minorité (réprimée, espionnée, arrêtés, expulsés…) marchent sur la tête
    Le jour ou il y aura le « bataclan » suisse, là je pense que ça bougera, mais ça sera trop tard!

  4. Posté par pierre frankenhauser le

    Les gauchistes et les girouettes, pardon, les PDC, ont la trouille de Thomas Aeschi. Il est sans doute 100 fois plus brillant, efficace et clairvoyant que ces vers de terre. Les petites magouilles électorales mesquines, lors de la nuit des longs couteaux, c’est ce qu’ils savent faire de mieux. Par contre pour gérer le pays avec courage et bon sens, on pourra repasser.

    D’ailleurs, le PDC Darbelley n’est pas prophète en son pays, puisque les Valaisans ne l’ont jamais élu au Conseil d’Etat. Contrairement à Oskar, il ne mérite pas cet honneur.

    Quant Obama, il devrait savoir qu’il n’a jamais pu être démontré que le taux d’armes domestiques était proportionnel à celui de la criminalité. Par exemple en Finlande, ils ont beaucoup d’armes (autorisées depuis l’âge de 15 ans, et historiquement pour se protéger de son grand voisin de l’Est, du temps de l’URSS), et le taux de criminalité. La criminalité y est beaucoup faible qu’au Nigéria, où le taux d’armes personnelles est pourtant très bas.

  5. Posté par aldo le

    Ces paroles sont exactes et conformes aux réalités des impostures de la TSR. Avec la culture imposée de la multiplication des problèmes, on en vient à devoir légiférer et se plaindre dans tous les domaines, car le multi-ethnisme appartient à cette imbécilté qui vise uniquement à détruire la société et j’y vois la conséquence de la consommation de plus importante des drogues par certains responsables irresponsables. Les observateurs devraient être trilingues et former des « journalistes » pour pouvoir à l’avenir suppléer aux perroquets du P.S., quitte à songer à une autre terminologie, journaliste devenant de plus en plus une injure.

    Dans la désinformation, il est peut être utile de rappeler que les nouvelles de pays tiers servent aussi d’alibis pour manipuler. Ainsi Obama se sert des terroristes pour bannir les armes. La démarche consiste à tarder à affirmer qu’il s’agit de terroristes pour discourir contre les armes détenues par des citoyens puis force infos on bifurque finalement vers la vérité. Mais Obama sert aussi aux manipulateurs locaux pour crédibiliser le fait que la lutte contre les armes en général aurait un fondement bienveillant. C’est un bouffonnerie que de croire que la suppression des armes licites soit un rempart contre l’acquisition des armes par des terroristes. On peut le constater quotidiennement dans les nouvelles relatives aux attentats. Et quand on voit les guerres actuelles on peut difficilement croire que les citoyens désarmés sont mieux protégés, au contraire ils paient un tribu nettement plus important que les soldats. Citoyens-soldats c’est un rempart contre le bordel ambiant.

  6. Posté par aline le

    Sergio Morolosi: bien deviné!

  7. Posté par François le

    Merci Monsieur Windisch pour cet excellent et très pertinent éclairage.
    Concernant les médias je considère qu’ils se comportent de manière fondamentalement malhonnête dans leurs critiques des candidats UDC, ils portent ainsi fortement atteinte au bon fonctionnement de notre démocratie.
    Merci de rappeler la vérité concernant les graves dangers réels de l’islamisme, lesquels sont systématiquement camouflés par les médias.

  8. Posté par Pierre H. le

    Parfaitement dit, Monsieur Windisch ! Et en regardant bien, protéger la population suisse du terrorisme ne semble pas les concerner le moins du monde, par contre, 1 UDC de plus au C.F. est un problème insoluble et préoccupant ! Entre parenthèse, j’espère que ce ne sera pas Parmelin le second UDC au CF. Il a l’air mou et d’une collégialité exemplaire ! De plus, au 2ème tour des Etats, il a soutenu le candidat PLR alors que l’UDC Vaud avait décidé de ne pas le soutenir car le PLR venait avec une valise vide, sans contre-partie. Ce qui en dit long. En plus, j’ajouterais que de ne pas avoir accepté la candidature de Freysinger de la part de l’UDC commence à me faire douter de ce parti qui manque décidément de testostérone pour contrer les arrogants socialistes ? Avez-vous vu Nordmann ? Il a l’air encore pire que Levrat !

    db

  9. Posté par C. Donal le

    Douglas Murray travaille sur un projet démontrant statistiquement que la majorité des auteurs d’actes terroristes en Angleterre et aux US ces 15 dernières années sont particulièrement instruits, universitaires.

  10. Posté par Sergio Morosoli le

    @ Aline
    Si l’on suit votre raisonnement, les chances de Parmelin sont intactes. Mou, tiède, consensuel à outrance, sans odeur ni saveur, le job lui irait comme un gant. L’UDC avec deux demi-conseillers fédéraux convient parfaitement à la gauche. On a voulu un exécutif faible, c’est chose faite.

  11. Posté par pierre steiner le

    Pour une fois qu’on disposerait d’un candidat très compétent et maîtrisant les langues D/F/E on ne devrait pas hésiter. Les compétences et les langues sont primordiales pour des postes comme celui-là. Aeschi est le candidat idéal. Malheureusement il compte de nombreux ennemis jaloux.

  12. Posté par Alain le

    Oui M. Windisch MERCI !

  13. Posté par aline le

    Election au CF: il ne faut pas être dupe, jamais l’assemblée va élire un personnage qui dépasse la moyenne. On a vu avec Mme Keller-Sutter, une excellente femme politique au niveau cantonal et national, on lui a préféré le mou Schneider-Ammann. Alors devinez qui va être le prochain conseil fédéral!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.