Hollande est-il vraiment socialiste ? Bien sûr

Bruno Bertez
Analyste financier anc. propriétaire Agefi France
HollandeEnfumeurEnfumé

Hollande est un vrai « socialiste moderne » .

Le socialisme moderne est l’idéologie qui donne la priorité au groupe, au collectif, au tout, à l’universel sur l’individu réel existant. Dans « socialisme » il y a « social », c’est à dire fondamentalement l’idée que l’homme-individu n’existe pas et qu’il est un être d’abord et avant tout « social », culturel, produit du collectif.

Les socialistes modernes  soutiennent qu’il n’y a pas de nature et que tout est culture, d’où la théorie du genre. D’où leur volonté de contrôler les esprits, c’est à dire l’Ecole. Là où on forme les hommes.

Relisez le maître des socialistes français, Jaurès, vous comprendrez. Jaurès prétend par exemple qu’il n’existerait pas de « propriété » si la société n’existait pas; la propriété est une création de la société, une convention, donc tout le reste en découle.

La vraie distinction entre la gauche et la droite est là, c’est la distinction entre l’homme abstrait, héritée de deux siècles et plus d’erreur dite moderniste ( les Lumières)  et l’homme concret, celui existe qui se bat, qui travaille et qui souffre. Les « dominants » issus de la Bourgeoisie qui s’est accaparé les Biens Nationaux  sur le dos du peuple après la Révolution,  ont, pour conserver leurs biens, fait alliance d’abord avec les Républicains puis avec les kleptocrates et les puissances d’argent, et enfin avec les socialistes.  Cela leur a bien réussi, il faut le reconnaître!

Plus précisément:

-la gauche est pour le collectif, pour l’égalité, pour l’abolition des différences et des spécificités. Elle nie le caractère premier, irréductible de l’individu, de l ‘identité, de l’héritage

-tandis que la vraie droite proclame la diversité, la différence, l’inégalité et part de l’idée que nous sommes tous uniques et différents et que c’est notre achèvement, notre projet de vie, que de l’affirmer

La droite pense comme Nietzsche que « je suis propriétaire de moi même et donc je suis propriétaire de ce que je produis » et donc je suis légitimement propriétaire de mes biens. Que c’est inaliénable et impératif.

Vous constatez que ni Sarkozy, ni Juppé ne sont de droite. Le FN non plus, qui par sa référence à la primauté nationaliste ( telle que très bien définie par Jean Marie Le Pen ), est collectiviste, socialiste. Son rejet de l’immigration, du métissage, l’origine de ses cadres fondateurs, expliquent qu’on le qualifie de nazi, national-socialiste. Le national socialisme est avant tout un socialisme dans lequel la masse se sacrifie pour son chef, que ce chef soi concret comme Hitler ou abstrait comme la Nation.

En passant, le Nouvel Ordre Mondial, la globalisation, l’homme abstrait universel, les droits de l’homme, la priorité à la finance abstraite sur la production concrète, les droits du migrant, la laicité, tout cela fait partie intégrante du socialisme moderne.

Bruno Bertez, 29 octobre 2015

 

 

9 commentaires

  1. Posté par beunas michel le

    Il y autant de variétés de socialismes que de nuances de la couleur rose .Depuis le rose pâle jusqu’au vif , du rouge en fait . Mais le fondement du socialisme c’est sa conviction que la collectivité sait mieux ce qui est bon pour l’individu que l’individu lui-même . Et , bien sûr , les dirigeants socialistes sont les seuls vrais représentants de la collectivité . Et si la collectivité ne va pas dans le sens choisi par ces dirigeants la collectivité se trompe .

  2. Posté par patrick lévy le

    …, c’est François d’Arabie, le président mensonger de la douce France, terre de mon enfance ,… Patrick Lévy.

  3. Posté par alain le

    LE PEUPLE FRANÇAIS VA-T-IL SE REVEILLER ?

    03 octobre 2015 | Par philippejandrok

    LE PEUPLE FRANÇAIS VA-T-IL SE REVEILLER FACE A LA CRISE SYRIENNE SOUTENUE ET ENCOURAGÉE PAR UN GOUVERNANT CORROMPU A LA SOLDE DES ÉTATS-UNIS ?

    Laurent Fabius que les Français détestent cordialement depuis l’affaire du sang contaminé (1980-1990), ne cesse de faire des déclarations scandaleuses en prenant les Français pour des imbéciles, en insultant leur intelligence, en méprisant les victimes syriennes, en acceptant sur notre territoire des milliers de réfugiés dont nombre sont des terroristes et des assassins qui se sont glissés parmi les familles endeuillées. Nous n’avons pas de preuves de ce que nous avançons, nous disent les autorités, mais nous n’avons pas de preuves du contraire.

    Les déclarations de Fabius : « Al Nosra fait du bon boulot » sont suffisantes pour comprendre que cet homme a mésestimé les Français en les prenant pour des sots. Il a insulté la mémoire des victimes syriennes assassinées par ces criminels, qu’il a financé, armé ; il a affirmé que Bachar el-Assad avait utilisé des bombes chimiques contre son peuple alors que des témoins affirment le contraire, alors que d’autres témoins rescapés déclarent que les bombes sont parties de zones précisément contrôlées par Al Nosra.

    Notre Premier ministre, si fort dans la formule qui nous parle de « devoir de mémoire » pour le drame des juifs, et il a raison, il est important ce devoir, mais qu’en est-il du devoir de mémoire d’un peuple, le peuple Syrien, le peuple Irakien, le peuple Libyen, le peuple Afghan ?

    Ces peuples n’ont-ils pas droit au chapitre de l’histoire des drames de l’humanité ?

    Leur crime, et il est d’importance, est d’avoir des sous-sols riches, des ressources naturelles convoitées par les puissances de l’OTAN qui ont inventé une force, non pas pour defendres les opprimés du monde, mais pour les piller et detruire leurs pays pour les endetter par la suite pour leur reconstruction et les rendre esclaves de leurs sauveurs.

    2 millions de victimes civiles en Irak, n’est-ce pas suffisant pour éprouver le sentiment de deuil ?

    Fabius qui persiste et signe en critiquant les Russes et leurs attaques ciblées en Syrie, en prétendant injustement qu’elles sont mal ciblées, qu’elles tuent des civils, et cela, avant même que les avions russes n’aient décollé, quel toupet.

    Hollande, le pompon, qui à la tribune de l’ONU clame que Bachar el-Assad est le problème et que le « bourreau » doit partir.

    Quelle outrecuidance, quelle honte pour nous français d’assister à une telle gabegie.

    Ces deux sinistres individus ne représentent pas la voix du peuple français, il ne sont que des pantins à la solde d’un marionnettiste plus abjecte encore, Obama, qui au lieu de casser sa baraque, détruit l’humanité avec une telle jouissance qu’il en est écœurant.

    Lui et sa politique criminelle nous inspire un profond dégout et il ne faut pas être humain pour faire ce qu’il fait.

    Si la Syrie est aujourd’hui détruite, emportant dans cette destruction toute l’origine de la culture du monde, la France est détruite également mais par la mauvaise gestion d’un gouvernement, par les mensonges répétés et quasi systématiques d’un président qui s’autorise le droit de donner des leçons au monde, par ses ministres aussi lamentables les uns que les autres et les députés de ce pays qui, soumis au pouvoir de la corruption veulent faire de la France une seconde Arabie Saoudite sunnite et wahhabite.

    Pas étonnant que nos relations avec l’Iran ne puissent aboutir et que celles avec Israël soient sérieusement compromises.

    Notre rayonnement international s’apparente désormais à l’éclair de la traitrise, au point que les peuples tournent le dos à la France, comme le peuple de France tourne le dos à toute la classe politique française.

    Que doit-on penser d’un Claude Bartolone qui gagne 18 000 euros par mois en tant que serviteur de l’état et qui décide de débaptiser l’ile de France, ça gêne qui ? Ile de France ?

    Qu’on me le dise ?

    Des Bédouins dont l’empire s’écroule et qui vont faire la guerre au Yémen pour piller leurs ressources, comme ils ont soutenu Al Qaida et Al Nosra pour détruire la Syrie et piller les énormes ressources pétrolières situées dans les eaux territoriales de la Syrie ?

    Quand ces imbéciles comprendront-ils que le pétrole est une ressource toxique pour l’humanité et que des ressources non invasives existent ; mais justement, les Saoudiens, les USA et tous les pays industrialisés préfèrent s’enrichir et détruire cette planète pour leurs misérables intérêts financiers.

    Tout comme nous le voyons en France avec le traitre des traitres, ministre de l’Économie et sa complice douairière à l’écologie, qui autorisent la fraction hydraulique, en France, alors que le président avait promis du contraire, et que Juppé annonce qu’il n’est pas contre ? Traitres et menteurs, voilà la classe politique qui nous représente.

    Mais que sont ces gens qui méprisent autant les citoyens ?

    – Ce sont vos élus cher ami… me susurre une voix à l’oreille

    – Non, je n’ai pas voté pour cette racaille en costard.

    – Mais le peuple l’a fait.

    – Non, le peuple n’est pas responsable, il a fait confiance, il a cru aux belles paroles, il a tendu l’obole parce qu’il avait faim, parce qu’il avait soif de liberté, il croit, le peuple aux belles paroles des politiques, non pas parce qu’il est naïf, mais parce qu’il a l’espoir, il a cet espoir sublime de l’homme qui croit en l’homme pour que les choses s’améliorent ici bas, mais elles empirent dans les mains des sbires qui bafouent le droit, qui bafouent la constitution, qui bafouent l’humanité. Comment un politique, et combien sont-ils à gagner 18 000 euros par mois alors que des retraités qui ont travaillé toute leur vie touchent 700 euros de retraites ?

    Ces mêmes retraités qui ont payé de leur sueur le salaire de ces parasites constitutionnels ?

    Où est la France de la justice pour tous, que clame un Premier ministre qui se rapproche d’un Napoléon le petit aussi dictateur qu’il est ridicule ?

    Où est la justice, lorsque l’état jette à la rue des pauvres pour les remplacer par des migrants aussi pauvres ?

    On ne méprise pas un pauvre pour un autre, on aide les deux d’égale manière à moins d’avoir ourdi un plan machiavélique et c’est, je crois, ce qui se trame dans ce pays qui me fait honte, honte oui, par rapport à l’application des principes républicains qui sont détournés par une race de bandits qui se cachent derrière des principes de gauche qu’ils bafouent au quotidien au nez et à la barbe de tous.

    J’aimerais croire au sentiment national, mais avec la bande d’un Partit Socialiste désormais diabolique, j’ai perdu tout espoir et je dirais à mes frères syriens qui entrent en France après un long et pénible périple :

    « Lasciate ogne speranza, voi ch’intrate »

    « Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance… »

    Disait la voix des morts à Dante et Virgile aux portes de l’enfer à la recherche éperdue de la belle Beatrix, guide infernale, des stations en spirales de la peine et de la douleur des âmes humaines auprès de Satan. Non, amis, la France n’est pas encore l’enfer, c’est le purgatoire et nous sommes actuellement sur la même galère poussée par Charon vers une rive inconnue.

    Ce purgatoire dirigé par des succubes aussi méprisants que malfaisants qui ont pour intention malsaine de nous pousser dans le gouffre avec ce flux migratoire pour tirer les marrons du feu dans deux ans ; l’unique objectif est l’élection présidentielle qu’il faudra remporter coute que coûte, quitte à faire d’autres attentats, quitte à laisser la horde de terroristes d’Al Qaïda infiltrés parmi ceux qu’ils ont eux-mêmes assassinés, semer la terreur en France comme c’est déjà le cas en Allemagne, au point d’empêcher les personnes âgées de sortir, même pour aller voter, car les vieux ne voteront pas pour ceux qui les ont plongés dans le dénouement.

    Non ceux qui voteront seront les nouveaux arrivants pour remercier ce merveilleux PS de son accueil. Le PS qui se tient provisoirement sur la rive de l’Achéron ce premier fleuve infernal attend de convaincre les âmes qui se trouvent en face sur l’autre rive et pour les attirer à lui, il se rendra coupable de toutes les fourberies, des pires tricheries, comme il s’est rendu coupable des crimes les plus odieux au Moyen-Orient.

    Les Français ne le savent pas, mais ces pays que la France contribue à détruire, sont souvent plus civilisés, plus ouverts, plus socialistes qu’une gauche qui se cache sous les idées de Jaurès et qui pratique une politique mussolinienne pour ne pas dire pire.

    Nous vivons une époque formidiable…

  4. Posté par alain le

    quelle différence y a t il entre le flamby PS et le grincheux LR aucune! Ils sont tous les deux pro musulman et pro migrants. Ils aspirent tous les deux à être les vice chancelier de la mouche chancelière kommandantur! Ils sont incompétents tous les deux en politique étrangère. Le grincheux et flamby ont assassiné Kadhafi qui protégeait l’europe de l’invasion des migrants et la Syrie contre l’invasion des djihadistes. Flamby et grincheux défendent les intérets des USA aujourd’hui et financent des groupes terroristes dont Daech par l’intermédiaire du Qatar pour supprimer Bachar el Assad qui est dans la lignée de Kadhafi. Vivement que le front national prenne le pouvoir et fasse une politique étrangère intelligente qui permette au peuple Syrien de choisir son président. Vivement que le front national prenne le pouvoir afin que le peuple français ne subisse plus cette discrimination anti blanc de l’herpès (LR-PS)

  5. Posté par blum le

    Vous lui faites bien de l’honneur, à Hollande, Monsieur, de penser quoi que ce soit.
    Arrivé, sans y être préparé, (en raison d’une chute calamiteuse de son pote DSK , pris en flagrant délit de stupre avec une servante noire —une « opprimée », évidemment), il fait de la figuration au sommet de l’Etat, avec tous les complices qu’il a pu placer à un maximum de postes, en vue de casser la France.
    De manière socialiste?
    Qu’importent les motifs idéologiques vaseux que peuvent donner des Taubira, Vallaud Belkacem, Cazeneuve, Touraine , et autres destructeurs.
    Soyez bien certain qu’ils sont parfaitement à-mêmes de distinguer entre l’individu et la masse , quand il s’agit de leurs intérêts.
    L’alpha et l’oméga de la politique, pour cette engeance, est :DURER, PROFITER, comme on dit maintenant.
    Hélas, ce qui se voudrait ‘l’opposition », ne s’en distingue guère.

  6. Posté par François Etienne le

    Définissons d’abord le SOCIALISME !

  7. Posté par François Etienne le

    Hollande ? Le vrai socialiste bo-bo, bisounours, pur produit des Hautes Ecoles françaises. C’est le gars de la « Synthèse ». En d’autres termes, il n’a strictement aucune opinion sur quoi que ce soit, mais il est champion pour « arbitrer » les cogitations d’autrui. C’estz sa touche finale : quasiment six millions de chômeurs, une déliquescence en matière de sécurité et, le plus GRAVE : une Education nationale socialisante, tendant à éradiquer l’excellence, l’effort, la qualité, sous la présidence d’une gamine toute souriante. Même le socialo Finkielkraut le dit …Et il a raison. C’est la trahison de la Nation au profit de l’Islam envahissant, c’est le nivellement par le bas, remake réchauffé du socialo-communisme que cette même gamine n’a pas connu. L’analyse profonde et pondérée du Drame français réside dans l’incapacité d’une pseudo-élite globale qui ne parle que d’elle, sans jamais parler et agir pour le peuple. Alors ! Le FN a champ libre ! LA SUISSE AVEC SON UDC LUTTE ENCORE EFFICACEMENT CONTRE L’EMPRISE EUROPEENNE COPIE CONFORME DU SOVIETISME qui a crevé misérablement en 1989.

    Elites auto-proclamées, Experts en tout et rien, avez-vous côtoyé et vécu et subi le socialo-communisme, idéal humanitaire devant durer mille ans ? Non ? alors taisiez-vous. Profil bas de bo-bos bien nourris. Je peux vous donner des leçons de ce socialisme apparemment radieux et alors vous irez d’abord travailler pour des clopinettes et vous apprendrez ce qu’est la dictature élitaire. Repos !

  8. Posté par Sancenay le

    Monsieur Bertez qui fut proche du Céres de l’ancien Ministre de la défense du Président Mitterrand, Jean-Pierre Chevènement, soit l’aile gauche des socialistes français, semble faire preuve d excessive amertume vis à vis du FN et de son Président d’honneur, qui, certes a raflé la mise à la gauche quant à « l’électorat populaire ». Car s’il est une dérive de tendance quelque peu « nationale-socialiste » que pourrait connaître éventuellement le FN, elle me semble à contrario plutôt risquer de venir de ce que le fondateur du FN a entrepris de torpiller , soit l’influence effectivement très cocorico-gauchisante et ultra rigide de Monsieur Philippot, qui d’ailleurs traînait ses guêtres, il fut un temps, au parti de Chevènement !…
    Monsieur Bertez est un économiste social compétent, mais cela n’en fait pas nécessairement un analyste politique objectif . La peu glorieuse, faut-il en convenir, et éculée reductio ad hitlerum en témoignerait..
    Je crois plus réaliste de définir Le Président d’honneur du FN comme un « réactionnaire moderne », si j’ose dire, et avec l’âge cependant , semble-t-il ,plus patriote que « nationaliste  » pur jus tel qu’il a pu apparaître jadis, essentiellement d’ailleurs par rejet du mondialisme nihiliste dont il a su prévoir -et tenté de prévenir- le présent déchaînement totalisant autant que totalitaire.
    Un historien crédible comme Reynald Secher qualifie lui Jean-Marie Le Pen de « radical » – cela peut se discuter- mais assurément pas de socialiste.
    Pour Juppé et Sarkozy par contre, nous sommes d’accord, « y a pas photo  » : séides zélés du nihiliste désordre mondial.

  9. Posté par Vautrin le

    Le fascisme a beaucoup d’aspects, bien davantage que le sacrifice pour le chef. Mussolini avait résumé : dans le fascisme, l’État est tout, l’individu n’est rien. Comme chez Robespierre, Lénine, Hitler. Mais une chose est certaine : le socialisme a le fascisme dans ses gènes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.