Journal Le Temps. NDLR: ils nous dénigrent, c’est donc qu’ils nous craignent…

Uli Windisch
Rédacteur en chef
ViolsSuède

NDLR. Nos lecteurs nous informent de l’ article d’un journaliste du Temps, Olivier Francey, du 8 octobre 2015, qui a « enquêté » principalement auprès des autorités suédoises sur les viols massifs alors que ces dernières font tout pour les minimiser ou même les cacher, au nom du politiquement correct, et pour ne pas attiser le racisme. Plus bien-pensant tu meurs.
Rappel : http://lesobservateurs.ch/2014/10/02/suede-nouvel-enfer-les-femmes/ et pour d’autres articles cliquez dans notre site sur Recherche: Suède, viol, pays scandinaves. Edifiant.
Les innombrables femmes nordiques violées sont certainement d’accord : le viol massif, encore une invention de la « réacosphère ».
Le journaliste du Temps sera sûrement reçu en triomphe dans les pays nordiques pour son » enquête », peut-être recevra-t-il même le prix du grand enquêteur, pour ses propos conclusifs : « Qu’est-ce que ça fait plaisir, parfois, d’être bien-pensant. » Donc elle existe bel et bien cette bien-pensance. Et maintenant il y a le club de ceux qui en sont fiers. Avec nos vives félicitations.
Pour nous ce sera plutôt un bobard d’argent (le bobard d’or est réservé à plus fort encore); nous allons demander aux milieux féministes si elles sont d’accord de lui remettre le prix.

L'article du Temps :

"Le Temps
08 octobre 2015 (site)

Encore mieux qu'un voleur de poules

«La très grande partie des viols» perpétrés en Suède «sont commis par des migrants». Cette assertion fait fureur dans les milieux de droite dure européenne. Info ou intox? Nous avons mené l’enquête

«La très grande partie des viols» perpétrés en Suède «sont commis par des migrants». Ah… Oui, l’étonnement précède fréquemment la réflexion. Enfin. Pour autant que l’on dispose encore de connexions synaptiques en état de fonctionner, faute de quoi l’ébahissement se résume à une bouche ouverte, un filet de bave aux commissures des lèvres et un air niais. C’est donc sur un étonnement statistique qu’a débuté la rédaction de ces lignes. Auteur de l’assertion émise ce lundi? Le sociologue Uli Windisch, ex directeur de l’ancienne filière d’études en communication, médias et journalisme de l’Université de Genève. Mais aussi pourfendeur de la bien-pensance et du politiquement correct, apôtre des nouveaux médias de «ré-information» contre les «médias dominants», porte-drapeau des preux qui osent dire tout haut ce que les courbe-échines taisent: la vérité.

Fier de ce nouveau statut de dominant dont on m’avait indirectement affublé (mais hélas réduit à n’être qu’un esprit étriqué lui-même affidé aux puissants), j’ai tenté d’éclaircir le mystère des viols de masse qui se perpétraient impunément au pays du hareng fermenté. Outre revivifier mes connaissances de suédois – vill du ha sex med mig ikväll? – sur fond sonore de Chiquitita d’Abba, une petite recherche de courtoisie sur le phénomène, à savoir écrire «viol» et «Suède» dans un moteur de recherche, me conduisit à visiter quelques lieux numériques fort éclairants. Alors que «JérusalemPlus» m’apprenait qu’«il était établi que 100% des viols avaient été commis par des musulmans», le site Fdesouche m’écœurait quant à lui, de toute velléité de bain nordique à Stockholm, «capitale occidentale du viol».

«Det är skrämmande!», m’écriais-je avant de poursuivre cette quête de vérité. Ce n’est pas le professeur d’université qui me contredira, il faut toujours rechercher les faits. Nous y venons.

Interrogé, le Conseil national suédois pour la prévention du crime (BRA), organe dépendant du Ministère de la justice, livre les réponses suivantes: «Nous n’avons pas de statistiques ethniques ou raciales concernant les viols ou les agressions sexuelles perpétrés sur notre territoire. Disposer de tels chiffres serait d’ailleurs interdit par notre législation». D’accord. Mais cela n’explique toujours pas l’augmentation des viols en Suède que brandissent allègrement les sites de ré-information. Ont-ils augmenté? Faiblement. Et même que cela s’explique. D’abord, deux durcissements législatifs introduits en 2005 et 2013 ont conduit à ne plus considérer comme nécessaire «qu’il y ait eu violence ou menace de violence pour engager des poursuites» mais aussi à qualifier de viol – nouveauté – «l’exploitation sexuelle». Ensuite, les occurrences de viols ne sont désormais plus traitées comme une seule affaire mais comme plusieurs cas. Enfin, la pression policière s’est accentuée et les victimes ont été encouragées à dénoncer ces faits.

Qu’est-ce que ça fait plaisir, parfois, d’être bien-pensant.

Olivier Francey, Le Temps, 8 octobre 2015"

NDLR. Les 1400 mineures blanches violées en Angleterre sur une période de 16 ans par des hommes majoritairement pakistanais, information passée sous silence par les autorités  (peur d'être accusées de racisme), c'est bien sûr aussi une "information inventée et non vérifiée" de la "réacosphère", même si l'info a aussi été reprise  par  le journal français L'expres.fr.: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/scandale-pedophile-en-angleterre-pres-de-1400-enfants-abuses_1570811.html

 

24 commentaires

  1. Posté par François Etienne le

    Blague à part … chez nous en notre bonne Suisse, l’Etat tient la statistique de religions. Ne serait-ce que pour facturer les impôts paroissiaux dans les cantons concernés, revenu et fortune. Ouuuuuuuh le vilain racisme de l’intérieur !!!

    Quant à la notion de race …. allez dire à un Masaï du Kenya qu’il n’est pas de race noire. Vous verrez et surtout sentirez sa réponse.

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    @ Loutchia

    Je vais passer pour un salaud, mais j’espère bien que ce que vit Israël, l’Europe le vivra, je souhaite même que ceux qui font tous ces dénis soit touchés profondément dans leurs chairs.

    Je ne peux que rappeler cette citation de Céline:

    Pour que, dans le cerveau d’un couillon, la pensée fasse un tour, il faut qu’il lui arrive beaucoup de choses et des bien cruelles. (Voyage au bout de la nuit)

    Ce n’est peut-être qu’à ce prix terrible que les consciences s’éveilleront. Sera-t-il trop tard? Le cheval de Troie est confortablement installé dans notre Maison, pire, une cinquième colonne est prête à lui donner un coup de main.

  3. Posté par Loutchia le

    Idem quand ils prennent le parti des arabes de « Palestine »! Allez sur ce lien et vous comprendrez ce que cachent les média: http://www.danilette.com/2015/10/pauvres-petits-terroristes.html
    Les assassins d’Israéliens, victimisés par les médias.
    Moshé COHEN SABBAN
    Lire l’article complet sur http://jforum.fr/2015/10/l (…)
    15 octobre Extrait:
    Une fois de plus les médias occidentaux par un antisémitisme inconscient ou conscient font preuve d’un aveuglement meurtrier.
    À aucun moment ils ne discernent les méthodes, et le lien avec Daesh derrière les dernières attaques qui ont lieu en Israël ces jours-ci. Les assassins arabes sont appelés individus, dans certaines dépêches comme vues sur BFM, sans doute pour ne pas stigmatiser les arabes, alors qu’ils n’hésitent pas à parler de colons pour les Juifs de Judée Samarie.

    Accuser les victimes du culte de la mort palestinien
    Par Joseph Klein – frontpagemag.com | Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.com
    Lire l’article complet sur http://malaassot.over-blog (…)
    15 octobre Extrait:
    Des attaques crapuleuses de Palestiniens, à l’aide de couteaux, de fusils et de véhicules-béliers comme armes de choix contre des civils israéliens, sont en hausse à un degré alarmant. En réponse, la soi-disant « communauté internationale » a pris le parti des tueurs palestiniens et accuse les victimes juives, bien que la source de la violence soit claire. Encouragée par les commentaires haineux des médias sociaux, exhortant les Palestiniens à sortir et à tuer des Juifs autant que possible, les martyrs palestiniens – y compris les femmes et les adolescents – ont fait exactement cela. Deux douzaines d’incidents violents depuis le 1er octobre, au moins sept israéliens ont été tué et des dizaines d’autres blessés.
    Mahmoud Abbas, un menteur patenté décoré par la Ville de Paris et reçu avec tapis rouge à l’Élysée
    Hélène Keller-Lind
    Texte intégral sur http://www.desinfos.com
    16 octobre Extrait:
    Le plus souvent les mensonges répétés de Mahmoud Abbas, président non élu de Territoires palestiniens sont passés sous silence. Il était même reçu récemment à bras ouverts par le Président Hollande et Laurent Fabius et recevait du maire de Paris la plus haute décoration de la ville. Mais là, quand même, gageons que les médias reprendront son dernier gros mensonge en date : il s’indignait qu’un jeune assaillant palestinien qui venait de poignarder deux jeunes Israéliens avait été “éxecuté” par les forces israéliennes. Or, Ahmed Manasra est soigné à l’hôpital Hadassah de Jérusalem où les médecins tentent de sauver l’une de ses victimes.

    Et je termine pour ce soir avec cette information de FRANCE24: Un palestinien tué en Judée Samarie…. La vraie info: Un soldat israélien a été poignardé près de Hebron, par un terroriste « palestinien » déguisé en journaliste. Dreuz nous informe:
    S’agit-il d’un journaliste arabe palestinien, d’un terroriste déguisé ? Dans les deux cas, nous attendons les condamnations de Reporters sans frontières.

    Mise à jour : l’Association de la presse étrangère (FPA) a publié un communiqué expliquant que l’attentat au poignard par un terroriste qui s’est fait passer pour un journaliste est « un développement inquiétant ».

    La raison est double : un journaliste a probablement prêté sa veste et son T-shirt à un terroriste pour lui permettre de commettre son attentat. Mais les journalistes sont supposés être neutres (quelle belle blague).

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

    Tous les jours des centaines de morts annoncés mais pas de la même manière concernant les « Palestiniens?! Un attentat a fait 30 morts au Yemen…. Mais 3 « palestiniens » – sans préciser qu’ils poignardaient des civiles ou un soldat – par balles par Israël….. De même pour la voiture bélier, le terroriste est descendu de la voiture et a attaqué des personnes non pas avec un couteau comme annoncé dans les infos ou médias mais avec une hache:
    https://www.facebook.com/theisraelproject/videos/10154524948572316/

    Ces journalistes devraient changer de métier . Vendre des cacahuètes à Ramallah ou Jénine…. Vittorio Arrigoni, 36 ans, militant propalestinien italien, et Juliano Mer-Khamis, animateur du théâtre de la Liberté de Jénine, en Cisjordanie, ont été assassinés…. par des « Palestiniens »!

  4. Posté par Aude le

    Tiens tiens…la Suède ne dresse aucune statistique sur les viols commis sur son territoire….Vous m’étonnez….
    Ou de 1, ils ne veulent pas révéler que se sont en majorité des musulmans qui les commettent, la Suède étant bien socialement à gauche..
    Ou de 2..les victimes étant violées et tuées…cela passe sous crime…
    En tous les cas….peut-on se fier à ce bonhomme? Il n’a aucune source sûre qui lui dit le contraire…et faute de nager dans la choucroute….il fait son blabla venimeux.

  5. Posté par Barlie le

    « Qu’est-ce que ça fait plaisir, parfois, d’être bien-pensant. »
    Il y a ceux qui pensent bien et ceux qui pensent … juste !!!

  6. Posté par Pierre Müller le

    Voilà ce qui nous attend chez nous.

    Votez dimanche et mettez-leur la pâtée.

    Que ces élections soient un véritable électrochoc pour les traîtres au pouvoir !

    :-) VOTEZ CE DIMANCHE 18 OCTOBRE ! :-)

    C’EST MAINTENANT OU JAMAIS !

    CHAQUE VOIX VA COMPTER !

    https://www.ch.ch/fr/ou-comment-voter/

  7. Posté par G. Vuilliomenet le

    Ce n’est pas qu’une centaine de désabonnement qu’il faut, c’est également envoyer des centaines de lettres à l’auteur abject de cet article.

    Sur twitter: https://twitter.com/olivierfrancey

    Sur facebook: https://www.facebook.com/olivier.francey?fref=ts

    Olivier Francey est membre du comité de l’AGJ:

    http://www.agj.ch/site/fr/agj/le-comite

    Un rappel des propos de ce triste sire au sujet des observateurs et d’Uli Windisch

    http://blogs.letemps.ch/olivierfrancey/2015/07/30/mauvais-requerant-mais-bon-client-pour-lextreme-droite/

    Ce propagandiste de bas étage devrait quand même relire la charte des journalistes plutôt que d’employer des méthodes qui auraient ravi un Goebbels, un Hitler ou un Staline.

  8. Posté par Fifi Brindacier le

    Pour ceux qui veulent s’informer sur les merveilleux résultats de l’immigration de masse dans mon pays. La vérité c’est que la Suède est devenue un coupe-.gorge:

    http://www.gatestoneinstitute.org/6607/sweden-migrants-fear (anglais)
    http://de.gatestoneinstitute.org/6648/schweden-migranten-angst (allemand)
    http://it.gatestoneinstitute.org/6663/svezia-paura (italien)
    http://es.gatestoneinstitute.org/6667/suecia-miedo (espagnol)
    http://nl.gatestoneinstitute.org/6675/zweden-angst (néérlandais)
    http://pl.gatestoneinstitute.org/6665/szwecja-trwoga (polonais)

    Je suis scandalisée par l’article du TEMPS. Un article aussi scandaleux mérite une centaine de désabonnements.

  9. Posté par C. Donal le

    Pour les coupables marchands du temple de la morale et de la supériorité intellectuelle et factuelle :
    Les chiffres sont tenus hors de portée. Par exemples en France le chiffre des viols a disparu de la recension de l’ONDPR au profit d’une incorporation à celui des violences physiques.
    En suède, le gouvernement ne donne plus d’informations « sensibles ». Les dernières statistiques comparatives couvrent la période 1995-2001. Et l’incorporation d’autres délits dans la recension ne permet plus la même clarté pour le grand public.
    Dans le cas de l’Angleterre, le scandale a été si énorme que la presse n’a plus réussi à étouffer l’affaire. Notez que de nouvelles victimes font surface et que l’horreur CONTINUE :
    http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/crime/11391314/Rotherham-child-sex-abuse-scandal-council-not-fit-for-purpose.html
    http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/child-sex-abuse-gangs-could-5114029
    http://www.rotherham.gov.uk/downloads/file/1407/independent_inquiry_cse_in_rotherham
    En Norvège, statistiques de plus en plus difficile à obtenir. Kristin Spitznogle est une psychologue qui depuis longtemps essaye d’attirer l’attention sur la gravité de la situation. L’inspecteur Gunnar Larsen a été assez clair sur la situation soulevant le problème des ethnies. Mais c’était il y a quelques années, avant l’interdiction d’en parler.
    A Sydney, la raison des gangs de viols est on ne peut plus clair, comme en Angleterre :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Sydney_gang_rapes
    En Allemagne récemment, ce sont des organisations qui ont rendu attentif à la gravité de la situation.
    http://www.giessener-allgemeine.de/Home/Stadt/Uebersicht/Artikel,-Zwangsprostitution-in-der-HEAE-_arid,594005_regid,1_puid,1_pageid,113.html

    # Nuremberg 02

  10. Posté par Christian Hofer le

    C’est une technique vieille comme le monde :

    Vous n’avez pas de chiffres parce que l’administration a décrété que cela était interdit. Cela est interdit parce que cela pourrait créer du racisme. Par conséquent, celui qui prétend qu’il y a un problème est un menteur ou un raciste ou une personne dénuée d’intelligence.
    A contrario, les bien-pensants sont « des êtres doués d’une intelligence supérieure, ouverts aux autres et toujours objectifs. »

    C’est merveilleux comme manipulation non ? Je note qu’il est tellement simple de flatter l’égo des niais. Des niais qui se croient intelligents en festoyant devant le politiquement correct et la censure : j’en rigole encore. Depuis la fable du corbeau et du renard, on ne fait que recycler.

    Vous noterez la contradiction. Dire la vérité est devenue une tare parce qu’elle pourrait réveiller les gens.

  11. Posté par Christian Hofer le

    Je rajoute à cela l’excellent témoignage d’Ingrid Carlqvist paru sur notre site grâce à Mme Valette:

    http://lesobservateurs.ch/2014/05/24/vallette-16/

    « Les médias gardent ce qu’ils savent pour eux-mêmes et accusent les gens ordinaires d’être plein de préjugés, même s’ils savent que ce sont des réalités et non des préjugés. Par exemple, que le taux de criminalité des immigrants est beaucoup plus élevé que celui des Suédois d’origine. (…) Un homme politique a écrit sur Facebook qu’il existe une culture du viol dans l’islam. Il a écopé d’une amende. Le tribunal a dit qu’il n’était pas important que ce soit vrai ou pas, il ne pouvait simplement pas le dire. »

    Peu importe si c’est vrai ou faux… tout est dit.

    « Les autorités ne tiennent pas de statistiques sur l’origine ethnique des suspects afin que l’on ne sache pas qui en est responsable. »

    Tout va bien, le journaliste du Temps peut sortir le champagne.

    « Dans quelques semaines, le livre de Lars Hedegaards «Les Filles de Mahomet» sera publié en Suède, il est sorti au Danemark il y a 2 ans. C’est le meilleur livre de recherche jamais écrit sur la culture du viol dans l’islam, et j’espère qu’il va susciter un débat en Suède… Mais probablement pas. »

  12. Posté par Christian Hofer le

     » Disposer de tels chiffres serait d’ailleurs interdit par notre législation »

    Cela ne semble aucunement gêner le journaleux. Ouf, la propagande est sauve, on a cassé le thermomètre.

    Quant à réfléchir, cette situation où la censure fait loi n’a aucunement dérangé le « journaliste » pour qui une recherche Google de 3 secondes semble être sa seule référence pour discréditer. Il ne lui viendrait pas à l’esprit qu’une telle interdiction est l’apanage de la gauche, comme cela s’est fait en France, pour cacher les crimes de certaines ethnies. Non pensez donc, il faut censurer et surtout, surtout, ne pas chercher à comprendre pourquoi cette censure est présente. C’est donc cela la gloire du Temps, avoir un journalisme de bas étage, orienté politiquement pour ne pas dire plus.

    Ainsi le journaleux peut fièrement conclure qu’en fait toute critique contre ces musulmans est fausse. En réalité, ce pitre n’a rien prouvé si ce n’est que le système a interdit toute statistique qui pointerait du doigt certaines communautés, encore une fois sans que cela ne le gêne. La vérité est bannie, qui peut en être fier? visiblement ce journaliste qui fanfaronne.

    Malheureusement pour lui, il existe d’autres sources, notamment dans le pays voisin la Norvège, qui pointe la vision des hommes musulmans sur les femmes occidentales:

    Kristin Spitznogle

    « pour eux le voile est un marqueur qui sépare les femmes bien, les musulmanes soumises, de ce qu’ils considèrent comme des putes norvégiennes ».

    Source vidéo: https://youtu.be/GjegavnvpHs

    « Et les Norvégiens ont peur d’aborde ce sujet car ils craignent d’être taxés de racistes »

    Ce journaliste croit-il naïvement, pour reprendre son terme « avec l’ébahissement qui se résume à une bouche ouverte, un filet de bave aux commissures des lèvres et un air niais » que cette perception musulmane se limite à la Norvège? Que ces femmes dans la vidéo mentent alors qu’elles dénoncent justement ce politiquement correct et cette censure ? Et il y aurait encore tant à dire…

    On attend avec impatience sa réponse.

  13. Posté par aline le

    Viel Feind, viel Ehr, bravo M. Windisch. Le Temps se lit comme 20 minutes, parce qu’il n’y a pas d’analyses et recherches approfondis dans ce torchon. C’est pourquoi nous avons absolument besoin des site de ré-information pour bien comprendre le monde.

  14. Posté par François Etienne le

    L’islam marginalise totalement le Femme. Le viol n’existe pas chez les musulmans, dans la mesure où la femme est asservie à l’homme, comme une bête de somme. Dix pénétrations de force permettent d’acquérir le statut de musulmane à une femme mécréante. Oui, Madame, Monsieur, telles sont les pratiques repérées dans les hordes envahissant l’Europe.Ces vérités cachées, pourtant actuelles, sont en train de se faire connaître notamment en Allemagne. Il y a d’ailleurs un épisode « cocasse » qui s’est produit dans un centre d’accueil à Berlin : des migrants chantaient et les organisateurs allemands applaudissaient, à cette différence qu’après ils ont appris que ces chants glorifiaient le jidadisme et la conquête de l’Occident. Alors, OUI, la ré-information objective est une nécessité, face à la presse dissimulatrice.

  15. Posté par cibarre le

    Là vous avez mis dans le mille, parce que vous avez montré du doigt la totale absence de professionnalisme, et l’incompétence crasse du traitement journalistique de ce problème.

    Si Le Temps était un journal, non pas « de référence » (évidemment c’est un witz cette expression), mais simplement sérieux, ce journaliste mériterait son congé.

    La panique elle prend. Ils commencent à faire des fautes. C’est le début de la fin.

  16. Posté par réacteur le

    Bravo! C’est exactement ça qu’il faut faire: relever systématiquement tous les mensonges et désinformations de la gaucho-bobosphère de propagande mondialisteb bien pensante comme Le-Temps-L’Hebdo-&-Co. Et chaque fois exposer publiquement l’imposture, avec la référence de l’article et le nom du rédacteur menteur à la solde de la haute oligarchie (familles Supino-Coninx et Ringier).

    Si c’est fait systématiquement et sérieusement comme dans cet article, en une année on aura réduit à zéro le peu de crédibilité qui reste encore à ces torchons appartenant à des milliardaires antisuisses dont les journaleux ne sont rien d’autre que les domestiques.

    A ce moment là ce sera la chute définitive de la propagandosphère. Elle est proche. Plus personne ne lira ni Le Temps ni L’Hebdo, définitivement discrédités et par conséquent économiquement foutus puisque n’ayant plus de lecteurs.

    Encore un effort et ce sera la victoire.

  17. Posté par Amélie le

    Allez-y M. Windisch continuez de déranger. Quand ces journaleux de gauche vous attaquent car certaines vérité dérangent leur bien-pensance et leur idéologie de gauche, c’est juste une bonne publicité pour votre site et je m’en réjouis.

    Quant à ce monsieur et son « enquête », ça me semble un brin bâclé. Cela se résumerait à dire « On ne sait pas » voilà ce qu’on apprend grâce à ce génie de l’investigation sur la question des viols en Suède « On ne sait pas ». Du tout grand journalisme.
    Sa leçon de morale et son dénigrement des sites de réinformation, dans les lignes de ce quotidien rose/vert, il aurait vraiment dû s’abstenir.

  18. Posté par didier le

    » L’islamisation de l’Allemagne n’a été et n’est possible que parce que des politiciens allemands, des juristes, des journalistes et d’autres groupes professionnels ont fait et continuent à faire des violations massives de la substance et de l’esprit de notre Constitution.

    Le but du projet « Nüremberg 2.0 » est d’enregistrer ces violations de la légalité et de nommer les responsables publiquement de manière à ce que, en temps opportun on puisse leur demander des comptes en usant des moyens démocratiques et légaux, cela étant basé sur l’exemple du tribunal de crimes de guerre de Nüremberg en 1945. »

    De notre point de vue, le concept Nüremberg 2.0 mériterait d’être élargi à l’Europe
    et on y retrouverait une bonne partie de la classe politique et médiatique.

  19. Posté par Derek M. le

    C’est une enquête digne de « 20 minutes ». Il a même été sur Google. On frôle le prix Pulitzer.
    Mais pourquoi pas une interview d’Elin Krantz et d’Ephrem Yohannes puisque M. Francey suggère ce lien? Car ça demande du travail, argh et on risque d’apprendre quelque chose, ouïe et le pire est qu’on risquerait éventuellement de contredire sa pétition de principe. Pourquoi payer pour ce grand journalisme d’investigation quand on a la même profondeur et étendue intellectuelle gratuitement dans le 20 minutes?

  20. Posté par Pierre H. le

    Bravo Monsieur Windisch de faire partie des gens qui dérangent. Et curieusement juste avant les élections ! Ce genre de journaliste est complice en dissimulant ce genre d’événements. Mais une vie humaine n’a aucune valeur face à un bon papier. A propos, faite une recherche Google sur « Elin Krantz », une Suédoise qui fut une adepte du multiculturalisme.

  21. Posté par P. Monnard le

    M. Francey, quel superbe travail d’investigation journalistique, pour pondre cet article vous avez donc interrogé UNE source ?
    Votre “quête de vérité” auto-proclamée, s’arrête avec des explications de technique statistique ainsi qu’avec des chiffres qui occultent la nature même de l’objet de votre enquête.

    Etre bien-pensant, c’est le plaisir d’enquêter depuis son bureau en écoutant Abba.

  22. Posté par Pierre Steiner le

    Le journal Le Temps est en train de devenir un torchon. Merci Ringier.

  23. Posté par Derek Doppler le

    J’attends avec impatience le prochain article d’un pigiste de la référence romande corroborant le fait que la terre est bien plate.

  24. Posté par Avi le

    Quiconque connais les attitudes musulmanes envers les femmes en général, et envers les femmes non-musulmanes, sait la vérité, sans besoin de statistiques. Pour les hommes musulmans, qu’ils soient originaires du Pakistan ou l’Irak, les femmes sont des choses dont ils ont tous les droits de se servir à volonté, et avec mépris. Ce n’est pas seulement en GB ou en Suède que cela se passe, mais aussi chez eux.
    Cet article du Temps est encore une preuve que les gauchistes prenent les gens pour des imbéciles.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.