Allemagne : « épidémie » de viols commis par les clandestins, nos médias se taisent!

3-singes

Un nombre croissant de femmes et de jeunes filles hébergées dans des camps de réfugiés en Allemagne sont violées, agressées sexuellement et même forcée à se prostituer par les demandeurs d’asile de sexe masculin, selon les organisations de travail social allemands ayant une connaissance de première main de la situation. [...]

Dans le même temps, un nombre croissant de femmes allemandes à travers le pays sont violées par des demandeurs d’asile en provenance d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient. Beaucoup de ces crimes sont minimisés par les autorités allemandes et les médias nationaux, apparemment pour éviter d’alimenter des sentiments anti-immigration. [...]

Le 18 Août, un rassemblement de quatre organisations de travailleurs sociaux et de groupes de défense des droits des femmes a envoyé une lettre de deux pages aux chefs des partis politiques du parlement régional de Hesse, les avertissant de l’aggravation de la situation pour les femmes et les enfants dans les camps de réfugiés. [...]

  • Le 28 Août, un demandeur d’asile érythréen de 22 ans a été condamné à un an et huit mois de prison pour avoir tenté de violer une femme irako-kurde de 30 ans dans un refuge de réfugiés dans la ville bavaroise de Höchstädt.
  • Le 26 Août, un demandeur d’asile de 34 ans a tenté de violer une femme de 34 ans dans la buanderie d’un centre de réfugiés à Stralsund.
  • Le 6 Août, la police a révélé qu’une jeune musulmane de 13 ans a été violée par un autre demandeur d’asile dans un centre de réfugiés à Detmold.
  • Au cours du week-end du 12-14 juin, une jeune fille de 15 ans logée dans un foyer de réfugiés en Habenhausen a été violée à plusieurs reprises par deux autres demandeurs d’asile.
  • Le 11 Septembre, une fille de 16 ans a été violée par un « homme au teint basané » à proximité d’un abri de réfugiés dans la ville bavaroise de Mering.
  • Le 13 Août, la police a arrêté deux demandeurs d’asile irakiens, âgés de 23 et 19, pour le viol d’un femme allemande de 18 ans derrière une école à Hamm.
  • Le 26 Juillet, un garçon de 14 ans a été agressée sexuellement à l’intérieur des toilettes d’un train régional à Heilbronn, une ville du sud-ouest en Allemagne. La police recherche un homme « à la peau foncée » entre 30 et 40 à l’«apparence arabe».
  • Le 26 Juillet, un demandeur d’asile tunisien de 21 ans a violé une femme de 20 ans dans le quartier Dornwaldsiedlung de Karlsruhe.
  • Le 9 Juin, deux demandeurs d’asile somaliens, âgés de 20 et 18 ans, ont été condamnés à sept ans et demi de prison pour le viol d’une femme allemande de 21 ans à Bad Kreuznach.
  • Le 5 Juin, un demandeur d’asile somalien de 30 ans appelé « Ali S » a été condamné à quatre ans et neuf mois de prison pour avoir tenté de violer une femme de 20 ans à Munich. Ali avait déjà purgé une peine de sept ans pour viol, et était sorti de prison cinq mois seulement avant d’attaquer à nouveau.
  • Le 22 mai, un marocain de 30 ans a été condamné à quatre ans et neuf mois de prison pour avoir tenté de violer une femme de 55 ans à Dresde.
  • Le 20 mai, un demandeur d’asile sénégalais de 25 ans a été arrêté après avoir tenté de violer une femme allemande de 21 ans à la Stachus, une grande place dans le centre de Munich.
  • Le 16 Avril, un demandeur d’asile irakien de 21 ans a été condamné à trois ans et dix mois de prison pour le viol d’une jeune fille de 17 ans au festival dans la ville bavaroise de Straubing en Août 2014.
  • Le 7 Avril, un demandeur d’asile de 29 ans a été arrêté pour la tentative de viol d’une jeune fille de 14 ans dans la ville d’Alzenau.
  • Le 17 Mars, deux demandeurs d’asile afghans âgés de 19 et 20 ont été condamnés à cinq ans de prison pour le viol «particulièrement odieux» d’une femme allemande de 21 ans à Kirchheim, une ville près de Stuttgart, le 17 Août 2014.
  • Le 11 Février, un demandeur d’asile érythréen de 28 ans a été condamné à quatre ans de prison pour le viol d’une femme allemande de 25 ans à Stralsund, le long de la mer Baltique, en Octobre ici 2014.
  • Le 1er Février, un demandeur d’asile somalien de 27 ans a été arrêté après avoir tenté de violer des femmes dans la ville bavaroise de Reisbach.
  • Le 16 Janvier, un immigré marocain de 24 ans a violé une femme de 29 ans à Dresde.

Des dizaines d’autres cas de viols et tentatives de viols – des cas dans lesquels la police est spécifiquement à la recherche d’auteurs étrangers (la police allemande se référant souvent à eux comme Südländer, ou «du sud») – restent en suspens. Voici une liste partielle seulement pour Août 2015:

  • Le 23 Août, un homme « à la peau foncée » a tenté de violer une femme de 35 ans à Dortmund.
  • Le 17 Août, trois hommes  «du sud»  ont tenté de violer une femme de 42 ans à Ansbach.
  • Le 16 Août, un mâle « du sud » a violé une femme à Hanau.
  • Le 12 Août, un mâle « du sud » a tenté de violer une femme de 17 ans à Hanovre.
  • Le 12 Août, un mâle « du sud » lui-même exposé à une femme de 31 ans à Kassel. La police a déclaré un incident similaire a eu lieu dans la même région le 11 Août.
  • Le 10 Août, cinq hommes «d’origine turque» ont tenté de violer une jeune fille à Mönchengladbach.
  • Le 10 Août, un mâle « du sud » a violé une jeune fille de 15 ans à Rinteln.
  • Le 8 Août, un mâle « du sud » a tenté de violer une femme de 20 ans à Siegen.
  • Le 3 Août, un « Africain du Nord » a violé une fillette de sept ans, en plein jour, dans un parc à Chemnitz
  • Le 1er Août, un mâle « du sud » tenté de violer une femme de 27 ans dans le centre de Stuttgart.

[...]

Pendant ce temps, on demande aux parents de faire attention à leurs filles. La police de la ville bavaroise de Mering, où une jeune fille de 16 ans a été violée le 11 septembre, a émis un avertissement aux parents, les enjoignant de ne pas laisser leurs enfants sortir dehors non accompagnés. Elle a également conseillé aux femmes de ne pas marcher de ou vers la gare seules en raison de sa proximité avec un refuge de réfugiés.

Dans la ville bavaroise de Pöcking, les responsables de l’établissement Wilhelm-Dies ont enjoint les parents de ne pas laisser leurs filles porter des vêtements révélateurs afin d’éviter les «malentendus» avec les 200 réfugiés musulmans logés dans des hébergements d’urgence dans un bâtiment à côté de l’école.

[..]

Source via Fdesouche.com

9 commentaires

  1. Posté par Maikeul Zeoine le

    Faut-il que les citoyens des différents pays européens soient tombés bien bas pour se laisser commander par une poignée d’ EURO-dictateurs ( JUNCKER end C° ) ! Staline et MAO en ont rêvé mais Bruxelles et l’ Union Européenne les ont surpassé en matière de dictature des peuples . Tant que nous , citoyens-électeurs , resterons dans cet univers carcéral de l’U.E , nous ne pourrons que subir les diktats de ces dirigeants européens dont les intérêts personnels s’opposent violemment à ceux des peuples européens . La SORTIE de L’ U.E reste notre seule ISSUE de SECOURS .

  2. Posté par QUINEL le

    Je pense que ceux qui ont violé doivent êtres punis et renvoyés dans leurs pays …..

    db

  3. Posté par Martin le

    Je pense que tôt ou tard des personnes en viendront aux armes et malheureusement ils auront raison tout cela parce que nos gouvernants Européens sont des incapables…

  4. Posté par Pierre Müller le
  5. Posté par Christian Hofer le

    « L’immigration est en enrichissement. Tout ceux qui prétendent le contraire sont des racistes. Les clandestins ne font rien de mal. Aucun homme n’est illégal »

    Voilà en substance comment les gauchistes se foutent totalement de nos populations agressées, ne savent rien mais ouvrent systématiquement leur grande gueule.

  6. Posté par Placide le

    Voila de quoi faire réfléchir les bisounours ….

  7. Posté par François Etienne le

    En Suisse, à Fribourg, partout, l’Islam s’impose en profitant de l’avachissement d’un peuple vendu aux idées gauchisantes.

  8. Posté par Le pragmatique le

    Mais on nous dit qu’ils sont tous universitaires, médecins, ingénieurs, maris, pères aimant, attentionnés ; bref civilisés et ayant fréquenté de grands écoles : UNE CHANCE POUR L’UE.
    Du foutage de gueule Grand Veneur.

  9. Posté par Pierre Müller le

    Police : 117
    Police CFF : 0800. 117. 117 (pour vos voyages en train)

    Enregistrer ces deux numéros sur son portable, les afficher dans les tout premiers numéros de sa liste ou même dans « Contacts récents » !

    Se documenter et chercher toutes les infos nécessaires sur :

    http://polizei.ch/fr
    https://yellow.local.ch/fr/q/Self-defense.html
    http://tel.local.ch/fr/q/krav%20maga.html
    https://yellow.local.ch/fr/q/Stand%20de%20tir.html
    http://yellow.local.ch/fr/q/Armurerie.html
    http://www.violencequefaire.ch/fr/vic/plan_urgence/faire_face/index.php
    http://www.self-defense-femme.fr/self-defense-femme-conseils/self-defense-feminin-en-cas-dagression-que-faire
    https://www.youtube.com/results?search_query=self+defense+femmes
    http://www.bag.admin.ch/themen/chemikalien/00228/03566/index.html?lang=fr
    http://www.bonasavoir.ch/test.php?offset=20&id=1769
    http://www.bag.admin.ch/themen/chemikalien/00228/03566/index.html?lang
    Et dans la rubrique de droite :
    Fiche d’information sur les sprays d’auto- défense (version PDF)

    etc., etc….

    A FAIRE DES MAINTENANT !

    Et je me permets de répéter le message du 18 septembre :

    SURVEILLEZ ET PROTEGEZ VOS PETITS ET VOS JEUNES.

    ANTICIPEZ.

    ACCOMPAGNEZ-LES SYSTEMATIQUEMENT ET ALLEZ LES RECHERCHER.

    PEU IMPORTE L’ENDROIT ET PEU IMPORTE L’HEURE.

    PRENEZ DE VOTRE TEMPS, QUITTE A ANNULER CERTAINES DE VOS ACTIVITES PERSO.

    SACHEZ QU’UNE SEULE FOIS EST UNE FOIS DE TROP.

    ET QUE LE TRAUMATISME EST UN TRAUMATISME A VIE.

    Ne faites plus confiance car le temps de l’insouciance est malheureusement révolu.

    Protégez vos enfants, votre famille et vos proches.

    EVITEZ TOUTES LES SITUATIONS A RISQUE !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.