Eclairage UW – Les conseillers fédéraux socialistes sont-ils marxistes? – 26.08.2015

Uli Windisch
Rédacteur en chef
EclUW

 

Aspects abordés par Uli Windisch:

  • La longue interview d'Alain Berset dans L'Hebdo du 13 août 2015 intitulée "On nous rejoue Guillaume Tell et Gessler: il faut dépasser l'agitation" !
  • Les plus hauts élus socialistes sur les traces des historiens marxistes et de leur acharnement contre la symbolique nationale: est-ce justement parce qu'ils sont vitaux pour que la Suisse reste ce qu'elle a été depuis des siècles?
  • "Naïveté et myopie" sur l'Union Européenne et sur les vagues migratoires. Qui est vraiment naïf et myope ?
  • Face à l'homogénéisation des différents pays accentuée par l'UE et non par ceux dont il est dit qu'ils auraient "peur de la différence", il est précisément crucial d'insister sur la ligne de démarcation que sont les symboles helvétiques, spécifiques à notre pays, mais universels dans leur message de paix et de liberté: deux choses que l'UE, finalement, bafoue.

 

propos recueillis le 26 août 2015

7 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Nos conseillers fédéraux socialistes ne sont pas seulement marxistes, ce sont des bolchéviques qui manquent de claire-voyance, n’écoutent pas les citoyens et ont transformé la grande majorité des médias suisses en leur ministère de la propagande.

  2. Posté par Pierre H. le

    @conrad.hausmann

    C’est vrai, on peut tout-à-fait les comparer à des sangsues ! D’ailleurs, je suis en train de lire un livre passionnant dont le titre est : « Pourquoi le nazisme était du socialisme et pourquoi le socialisme est-il totalitaire » Il y a une phrase là qui résume bien la chose :

    « Le socialisme en tant que système économique basé sur la propriété de l’Etat concernant les moyens de production demande soit de la fraude, soit une attaque à main armé pour atteindre le pouvoir et ensuite établir une dictature totalitaire afin de rester au pouvoir »

  3. Posté par conrad.hausmann le

    C’est bien plus simple que sur les commentaires.Les socialos adorent vivre et dépenser l’argent des autres.Sans parler des arrivistes qui entrent en politique pauvres et en sortent riches.Je le sais car j’étais membre duPSG. pendant 25 ans!

  4. Posté par aldo le

    Peut être qu’un jour où les mœurs de l’Etat islamiste seront devenue la norme grâce à leur servilité, un autochtone bien intégré se lèvera et décrètera: « puisqu’il ne voient rien, leurs yeux ne leurs servent à rien, alors faisons justice et crevons-les ! »

  5. Posté par Pierre H. le

    On sait que le socialisme est une maladie mentale et l’attitude « moi je sais et j’ai tout compris et vous pas » est un des symptômes de cette sociopathie. Un autre symptôme est aussi que le sociopathe pense que les autres que lui n’ont aucun droit ni même le droit à la liberté. C’est dramatique, ces maladies pathologiques, surtout quand elles touchent ceux qui nous gouvernent. On se demande même s’ils ne sont pas arrivés à leur poste parce que terrifiés par le fait que les autres puissent être libres et avoir des droits ! Des gens libres ?? Ca ne se peut pas !! Pourquoi nous en avons 2 spécimens à Fribourg ? Parce que Fribourg veut dire ville libre ! Ca en est trop, pour un socialiste ! Personne n’a le droit d’être libre ! C’est une aberration !

  6. Posté par Claude Haenggli le

    Bien sûr, ils sont de cette tendance qui s’inspire de Marx car ils sont tous, sauf un, soit socialistes de gauche, soit du centre, soit de droite. Et socialiste, c’est la même chose que communiste et même pire, car ils n’ont pas la franchise de dire ce qu’ils veulent, c’est-à-dire la soumission complète de l’individu à l’État. Toutefois, je dirais qu’ils sont pire que marxistes, car ils ajoutent à des idées philosophiques une stratégie de pouvoir, n’hésitant pas à s’allier aux pires acteurs du mondialisme et s’attaquant à toutes les libertés individuelles et déformant même la langue, avec leur parler «politiquement correct». De plus, ils encouragent toutes les déviances, culturelles, sexuelles et religieuses (Islam = un totalitarisme qui se fait passer pour une religion), etc. Sans parler de leur «multiculturalisme», qui n’est autre qu’un remplacement de populations. Mais quand ils auront liquidé la Suisse pour en faire un état totalitaire musulman ou autre, ils seront, comme tous les socialistes et communistes de tous les temps, éliminés par leurs successeurs et rivaux, s’ils ne sont pas morts avant.

  7. Posté par coocool le

    Les socialistes haïssent les valeurs chrétiennes qui ont construit la Suisse.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.