Eclairage UW – L’apprentissage des langues en Suisse: la Migros mieux que les parlementaires – 29.07.15

EclUW

 

Questionnements abordés par Uli Windisch:

  • Le plurilinguisme est-il un élément essentiel de la cohésion nationale?
  • Le dialecte suisse alémanique méprisé mais essentiel: les écoles de langue de la Migros en avance sur la politique d'intégration?
  • L'apprentissage de l'anglais est-il toutefois un blasphème?

 

propos recueillis le 29 juillet 2015

Un commentaire

  1. Posté par J.-V. de Muralt le

    Vos éclairages sont remarquables, Ce sont des éclairages aux U.V. (V double bien entendu).

    Pourquoi vous ne vous présenteriez pas aux élections ? Soit à Genève, soit en Valais ?

    Je suggère que vous lanciez une liste UW hors partis. Vous seriez élu à mon avis, et vous feriez avancer le schmilblick…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.