Les « réfugiés » se mettent à jeter des habits : « Ils ne sont pas à la mode »

migrants-jettent-habits

Italie

Maintenant, les "réfugiés" ne se contentent plus de jeter la nourriture, un bien de première nécessité et un luxe pour qui fuit réellement la guerre et les persécutions, mais ils jettent également les  habits.

Du reste, nous les voyons vêtus à la dernière mode, smartphone et Ipad en main, et affublés de lunettes de soleil quand ils manifestent pour être logés dans des hôtels plus luxueux.

A Côme, par exemple, il semblerait que ces pseudos réfugiés, entretenus avec notre argent par un centre religieux connu, n'apprécient pas les vêtements offerts par le gouvernement et les xénophiles : "[....] A peine arrivés, raconte un habitant, ils ont jeté dans les rues entourant le centre religieux qui les accueille, des sacs de vêtements qui leur avaient été offerts gentiment par nos concitoyens charitables; ils ne les trouvaient probablement pas à leur goût. Les habitants ont immédiatement interpellé les forces de l'ordre qui, pour toute réponse, ont déclaré qu'ils ne pouvaient rien y faire et qu'il ne fallait pas commencer à leur 'casser les pieds', car si on commence comme ça..."

Le témoignage de cet habitant a été recueilli par le Giornale d’Italia

Moins récemment, un cas semblable était arrivé à Novara, où, après un repas de 'solidarité' offert en faveur des pseudos réfugiés, une femme avait photographié et diffusé la scène suivante :

Devant les locaux qui avait permis à l'association Mobadara d'offrir ces repas de solidarité, étaient éparpillés des sacs noirs contenant les habits que les 'réfugiés' n'avaient pas trouvés à leur goût. Ces habits avaient été récoltés dans la soirée pour être donnés à la centaine de clandestins accueillis à Novara.

Ceci avait créé la polémique parmi les habitants : ces habits auraient pu être utilisés pour des gens vraiment dans le besoin. Et au lieu de ça, ils ont été donnés à des africains difficiles et gâtés qui se font entretenir par l'Italie.

La femme en question a contacté l'association Mobadara et a obtenu la réponse suivante  : "Ces vêtements n'ont pas été appréciés par les migrants". Point barre!

Source en italien

Trad. D. Borer

 

 

 

 

 

 

 

37 commentaires

  1. Posté par Risso J-M. le

    Ils ont l’air de nous détester, et de ne pas accepter notre générosité, je pense qu’ils n’aiment pas ce que l’on fait pour eux, alors je pense qu’un retour serait approprié, pour qu’ils ne soient pas dépaysés, et qu’ils ne soient pas toujours en rogne contre notre culture, n’oublions pas que le premier pas nous l’avons fait, et on ne fera pas le deuxième, si nos politiques auraient enfin quelque chose entre les jambes. Il y a longtemps que l’on pourrait s’occuper de nos concitoyens, et pas de ces profiteurs.

  2. Posté par mitili le

    On m’a toujours appris charité bien ordonnée commence par soit même, retour aux pays point barre

  3. Posté par maggy le

    Depuis des années, nous sommes envahis par les étrangers qui se présentent au CPAS et ont d’office ont un logement, et directement l’aide sociale, maintenant, nous devons accepter tous ces étranger qui vont nous dominer, on leur donne le pouvoir et pour moi c’est une invasion pure et simple et la preuve c’est qu’ils sont habillés comme moi je ne le suis pas, smartphone et surtout ils n’arrêtent pas de téléphoner, vous ne vous demandez pas à qui ??? ils ont des contacts, il refusent les vêtements, mais bien sûr, ils en auront des « à la mode » d’autres viennent en voiture pour les dominer, ils ne sont que de « pauvres jouets » dont on tirent les ficelles. Profitez bien du moment présent, car la troisième guerre mondiale est en route, et ceci dit en passant, je préfère comme vous dites malgré que je ne l’admets pas si c’est vrai, que ce soit le gouvernement qui en profite, ils nous gèrent et nous ne sommes pas si mal que cela en Belgique, mais voilà on a de trop et jamais contant, les rois de la rouspettance !!! bon dimanche aux Belges wallons , bruxellois et flamands, puisque là aussi c’est abérant pour un petit pays mais enfin ………….c’est comme cela. De deux maux il faudrait choisir le moindre.

  4. Posté par G. Vuilliomenet le

    Pour les imbéciles heureux et les idiots utiles de l’islam, mais également des internationalistes, il faut rappeler cette prophétie:

    «Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.»

    Houari Boumediene

  5. Posté par Flo le

    Une chose est certaine. je paie suffisamment d’impôts pour tout et pour rien. je bosse depuis l’âge de 17 ans et j’en ai 43. j’ai toujours payé mes impôts et j’en paierai jusqu’à ma mort certainement. Mais en AUCUN CAS, je n’admets que mon argent parte pour ces gens là. je ne les ai pas invités et j’estime que je donne assez d’argent pour des gens qui en profitent. Donc non! Je suis contre l’entretien de ceux qui profiteront de mes impôts. Point barre.
    Occupons nous de nos voisins Français dans le besoin. les retraités qui ont à peine de quoi vivre. Les « vrais’ chercheurs d’emploi et les entreprises en difficulté. Pour ceux là, oui ! Pour les autres; non !

  6. Posté par C. Donal le

    @ coralie
    « Puis moi honnêtement je prèfaire que les réfugiés profite de NOTRE argent , »
    Ou se servir des autres afin de combler votre besoin nombriliste d’un monde selon vos désirs (ou ceux d’un éventuel gourou), quitte à marcher sur les nôtres, se fracasser et à emporter les futures générations. C’est criminel.
    L’éthologie apporte de passionnants éclairages sur le comportement de bipèdes écervelés.

  7. Posté par coralie le

    Pourquoi les critiquer vous tous ….
    A presque dire que tous sont terroriste ou autre il y a des bon et des mauvais partout dans tout pays et religion ce n’est pas parce qu’il sont musulmans que forcément se sont des terroristes loin de la ….
    Ils se sont juste échapper de leurs pays où ils n’avaient pas la belle vie .
    Se qui est totalement compréhensible …
    Et si vous vous pouviez profiter de l’état , ne le feriez vous pas ?
    Je pense que si alors voilà eux sont intelligent tendit que nous européens on se fait prendrent pour des con eux arrivent à avoir de tout mes tout le monde ferrai le même !!!
    Alors ne juger pas trop ,
    Puis moi honnêtement je prèfaire que les réfugiés profite de notre argent ,
    Plutôt que les ministres et tout les haut placé qui eux ne servent à rien et ne vous que leurs avantages ….
    Puis oui les vêtements on été offert de bon coeur et j’en passe mes si ils ne veulent pas les mettre c’est leurs soucis,
    On peut les renvoyer à des personnes démunie ….
    Et si l’état bougeait un peut plus ça ne serai pas ainsi !
    Alors réfléchissez bien les mauvais la dedans ce n’est pas eux mes l’état c’est l’état qui vous la met bien profond pas les réfugier! !!
    C’est à cause de gens comme vous à critiquer presqua dire que c’est des chiens ect que vous risquez la guerre et non pas en les laissant vivre en paix ….
    Ils ne font que se que nous n’arrivons pas à faire la est l’intelligence

  8. Posté par yves le

    Entendu parler du cheval de Troye?

  9. Posté par Serge le

    Moi je vous dis que la troisième guerre mondiale a débuté

  10. Posté par symbolo le

    john west@ l’armement est là. C’est l’impéritie des gouvernants qui leur donnent tout pour se maintenir au pouvoir. Suisse sans armée est prêt à leur transmettre toutes les armes soustraites dans la pagaille des contrôles de l’armée.

  11. Posté par Claude le

    Nous les haïtiens nous sommes prêts à quitter la France ,quand elle nous aura rendu et payé la dette d’Haïti ! en suite on fera chacun chez soit. Mouvement Démocrate Haïtien – MDH

  12. Posté par john west le

    Je pense que vous allez vers une guerre civile, ces migrants sont des troupes…l’armement va venir après. Si il n’est pas déjà là.

  13. Posté par Barlie le

    À l’instar des pays dits « pauvres » ou l’écrasante majorité des autochtones qui ont, soi-disant, tout juste de quoi vivre, fument et boivent plus de la moitié de leur salaire, ne font pas 20 mètres sans une moto-taxi et sont rivés 24/24 sur leur téléphone dernier cri. Et on les aide ! Couillons … dit-on ?

  14. Posté par Pierre Junior le

    Et si nos soldats de 14 avaient fuit pour ne pas se faire tuer par les Allemands ?
    Et si nous étions envahis de nouveau ils foutraient le camp dans l’autre sens ?

  15. Posté par Grand Nom de France le

    Avez vous remarqué que plus le « Camp des Saints » devient une réalité, plus les « merdias » nous serinent 24/24 qu’il faut « acceuillir les migrants » et ouvrir tout grand les frontières , c’est « la seule solution possible ». La Pensée Unique triomphe, et le peu de personnes qui osent contester la Vérité officielle sont traités de tous les noms (« nazis, fascistes, racistes, monstres égoistes et inhumains, etc »). C’est de pire en pire? à quand un sursaut des européens ? je n’y crois plus beaucoup!

  16. Posté par Jacques le

    Ils avaient sans doute planqué leurs valises Samsonite pour éviter de faire mauvaise impression.

  17. Posté par Mauri le

    Derek Doppler dit : Et les réfugiés qu’on n’aime pas, on peut les jeter aussi?

    OUI. Nous pouvons les rejeter en mer et laisser les ONG aider à rentrer chez eux.
    Nous citoyens des pays d’Europe, nous devons nous unir pour chasser ces « migrants » qui ne sont que des soldats de allah en tenue de camoufflage. Informer les maires de nos villes et soutenir les maires qui luttent contre l’envahisseur.
    ISLAM HORS D’EUROPE : REMIGRATION https://unmondesansislam.wordpress.com/2015/07/28/islam-hors-deurope/

  18. Posté par PERSIA le

    Ces réfugiés profitent du système corrompu par des politiques arrivistes, sans scrupule et des associations qui ne réfléchissent pas aux conséquences ! Doit ‘on blâmer ces réfugiés ? Ou mépriser les gens qui cautionnent ce genre de comportement ? ???
    Pensez aux prochaines élections !

  19. Posté par Jean-Christophe le

    Nous ne sommes pas encore arrivés au bout de notre naïveté. Lorsque nous ouvrirons enfin les yeux, il sera malheureusement trop tard. Franchement on a du souci à se faire pour nos futures générations ! on ne va rien leur laisser ! si pardon ! les emmerdes!!!

  20. Posté par Marc Feijo le

    Bien sûr que ce sont des envahisseurs c’est le cheval de ‘Troie avec cette énorme différence : dans le cheval de ‘Troie , les  » envahisseurs  » sont arrivés cachés dans le cheval, ici ils arrivent à découvert, en faisant du tapage sous nos yeux , en conquérants , et que font nos traîtres de dirigeants …ils les protègent , car la gauche compte sur ces voix la pour se sauver en 2017 !!! LE GRAND REMPLACEMENT EST EN ROUTE !!!

  21. Posté par Francois le

    D’abord, ce ne sont pas des « réfugiés » mais des candidats réfugiés politiques, selon la convention de Genève. On verra à l’examen si ils répondent aux critères. Ensuite, ils ont payé plusieurs milliers d’euros leur « passage » alors qu’ils viennent de pays où le revenu moyen est inférieur à 100 euros/mois. Il est donc probable qu’ils ont des revenus nettement au-dessus de la moyenne, et donc des « goûts de luxe » et au minimum un pécule important dont ils cachent l’existence pour percevoir l’aide des services sociaux. Là où toute personne réellement démunie serait contente de disposer de vêtements de seconde main, en attendant d’avoir des revenus lui permettant d »acheter du neuf, ils se trahissent en refusant ce type d’aide… CQFD…

  22. Posté par annik le

    Personne n’est obligé de nourrir et vêtir ces parasites. Qu’ils retournent dans leur pays à la nage et nus. Et il faut surtout arrêter ces ONG qui profitent eux-mêmes de ces clandestins.

  23. Posté par Loutchia le

    « Première chose à faire: supprimer les associations, ces gens coûtent cher à l’état et sont toxiques pour les citoyens. »

    Tout-à-fait d’accord avec Chevrier Michèle.

    Mais franchement là, c’est du foutage de gueule! LES RENVOYEZ CHEZ EUX. POINT!

  24. Posté par Nicette DIRUY le

    Je pense que nous sommes foutus- l’islamisation de la France est en voie de finition – dans très peu de temps nous serons obligés de porter la bourqa et de respecter la charia, mais moi je dis JAMAIS, plutôt mourir, chrétienne je suis, chrétienne je resterai – c’est déjà bien assez pour moi femme âgée de voir ma France s’en aller en pièces, j’ai mal et honte de nos « dirigeants » achetés avec l’argent des sultans analphabètes et stupides…..

  25. Posté par niel le

    Je pense que nous sommes les dindons de la farce puisque c’est toujours les travailleurs qui payent pour eux car on nous prends à la source les impôts pour entretenir les milliers d’émigrés. Ils savent que chez nous tout est gratuit et en plus ont les entretient à tout va.

  26. Posté par Aude le

    @oui, Alain, j’y ai également pensé…Une énorme manifestation à Bruxelles, organisée par les partis dits « populistes » Histoire de leur faire une trouille monstrueuse.Les arrêter dans leur délire.

  27. Posté par darmoise a. le

    Nous n’avons déjà pas de travail pour les français,alors encore pour les immigrés, qu ils reste chez eux et qu ils reforment leur pays et qu’ils se battent pour lui à la place de se plaindre chez nous et de nous envahir

  28. Posté par Joanna le

    Comme beaucoup, je pense que les personnes très défavorisées et qui ont besoin d’aide ne sont pas dans nos centres pour requérants. Quand un demandeur d’asile me dit avoir payé 1200 Euros pour atteindre la Suisse, je me dis que j’ai raison de penser que la grande partie des gens qui arrivent ici sont des PROFITEURS ET QUE NOS GOUVERNEMENTS SONT STUPIDES DE MARCHER DANS LA COMBINE. MAIS, IL Y A TELLEMENT DE (CON) TRIBUABLES POUR PAYER TOUT ÇA. Et pendant ce temps les pauvres gens de chez nous peuvent tirer la langue pour nouer les deux bouts. Josiane R

  29. Posté par alain le

    Je pense que ces gens […] essaient par tous les moyens de profiter du systèmes, de vivre dans le pays qui est obligé de les prendre en charge, de glander sur les terrasses des petits cafés et de faire du business, drogue, vols, rackets. On voit ça dans toute l’ Europe et nous, petits travailleurs taxés de toute les façons n’avons pas le temps d’ aller sur les terrasse nous vautrer et, non seulement ils draguent nos femmes et nos filles mais ils nous cherchent misère quand on les regarde trop. Pour l’europe, les citoyens devraient tous aller manifester à Bruxelles tout le monde,sauf ceux qui, bien sur, sont les seigneurs de l’ europe. Aux armes citoyens

  30. Posté par Chevrier Michèle le

    Première chose à faire: supprimer les associations, ces gens coûtent cher à l’état et sont toxiques pour les citoyens.

  31. Posté par Kenmeugni Frederic le

    Le monde est devenu tellement petit que nous gagnons à être solidaire.
    Le monde est formidable vivons seulement!!!
    Fred de Sion

  32. Posté par Tanaelle le

    Cessons de leur donner… quand ils crèveront réellement de faim et de froid, on verra s’ils jettent la nourriture et les vêtements! Ou mieux: avec un peu de chance, cet hiver, par -5, -10°, ils préfèreront peut-être retourner chez eux! De toute façon, on nous dit « ils fuient la guerre »… mais il y a 80% de jeunes hommes en pleine santé physique et mentale… où sont les femmes, les enfants, les vieillards? Pourquoi il n’y a que ceux qui sont en âge et en condition physique pour se battre qui fuient? Fuient-ils seulement? Ils ne fuient rien du tout! Ils envahissent!

  33. Posté par Vautrin le

    Tenue rouge fluo (comme le fait « l’état » islamique) et nourriture collective (surtout pas halal), et en cas de rouspétance, retour au pays manu militari.Leur arrogance est inadmissible !

  34. Posté par fergile le

    @ Derek: non, car les « forces de l’ordre », en fait les soldats de la dictature génocidaire, ont ordre de protéger les « réfugiés » (en fait les envahisseurs).

  35. Posté par Derek Doppler le

    Et les réfugiés qu’on n’aime pas, on peut les jeter aussi?

  36. Posté par Carole le

    De passage à Yverdon aujourd’hui, j’ai pu constater l’envahissement de cette ville (une de plus, socialiste évidemment) où on se croirait à Abidjan ou à Tunis… J’ai du attendre une personne en bas d’un immeuble, juste à côté d’une terrasse, cinq tunisiens attablés, à tuer le temps, derniers iphones en main. Franchement, quel avenir ont tous ces gens chez nous? Il y a certes une crise économique chez eux, mais expliquez-moi pourquoi ce sont nos citoyens, pauvres ou riches qui doivent les entretenir alors que chez eux, il y a tant de gens très fortunés (qui jouissent de maisons ressemblant à des palais, qui ont des demeures d’été, du personnel, tant de voitures de luxes). Mais non, eux ne donnent rien pour leurs pauvres ou pour les gens qui sont dans le besoin, ils préfèrent que nous travaillions pour les entretenir, c’est un scandale auquel il faut mettre fin.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.