MàJ.Dénonciation en justice des organisations musulmanes pour incitation à la haine

Mireille Vallette
journaliste
Musulmans priant sur la place fédéraleBerne

MàJ. Islam et incitation à la haine: dénonciations en série

 

Après Genève, Alain-Jean Mairet a envoyé sa dénonciation pénale lundi 13 avril aux procureurs des cantons de Vaud, Valais et Fribourg.

La lettre est similaire : elle dénonce «des incitations à la discrimination et à la haine» de la part des organisations musulmanes du canton contre des groupes de gens en raison de leur appartenance religieuse. En cause: la répétition 17 fois par jour de la Fatiha dans laquelle les musulmans implorent Allah de les maintenir sur «la voie droite» et de ne pas les diriger vers ceux qui «encourent la colère de Dieu», ou vers «les égarés», soit les juifs et chrétiens.

Les autres procureurs attendent surement impatiemment leur tour. Et nous leurs réactions.

 

http://precaution.ch/fatiha/ch/VD_denonciation_13.4.15.pdf

http://precaution.ch/fatiha/ch/VS_denonciation_13.4.15.pdf

http://precaution.ch/fatiha/ch/FR_denonciation_13.4.15.pdf

 

Dans une lettre au procureur général genevois, Alain-Jean-Mairet incrimine la prière que doivent réciter dix-sept fois par jour les musulmans. Leurs organisations sont dans le viseur.

Le spécialiste et adversaire farouche de l’islam Alain-Jean-Mairet a envoyé une dénonciation au Procureur général de Genève ce jeudi 9 avril, accompagnée de la brochure « La Fatiha et la culture de la haine » de Sami Aldeeb. Il met cause le verset 7 de la première sourate du Coran
que les musulmans doivent répéter dix-sept fois lors de leurs cinq prières quotidiennes.
Le croyant implore Allah de le maintenir sur «la voie droite» et de ne pas le diriger vers ceux
qui «encourent la colère de Dieu», ou vers «les égarés». Soit les juifs et les chrétiens selon la
quasi-totalité des exégètes depuis 1000 ans. Aldeeb en cite 87 en arabe et en français. Tous les
imams l’apprennent au cours de leur formation.
Alain Jean-Mairet dénonce les organisations musulmanes, dont la grande mosquée de Genève et celle de Hani Ramadan au titre du célèbre article 261bis du Code pénal qui dit notamment ceci :

Celui qui, publiquement, aura incité à la haine ou à la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse; celui qui, publiquement, aura propagé une idéologie visant à rabaisser ou à dénigrer de façon systématique les membres d'une race, d'une ethnie ou d'une religion; (…) sera puni d'une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d'une peine pécuniaire.

Le signataire précise que ce n’est pas le fait que cette Fatiha se trouve dans le Coran qui justifie sa démarche, ce livre « ne fait guère ici que traduire des croyances qui n’ont plus ou ne devraient plus avoir cours ». Ce n’est pas non plus la croyance que les juifs seraient la proie de la colère de Dieu et les chrétiens des égarés, « chacune et chacun doit être libre de ses opinions…" chacune et chacun doit être libre de ses opinions..."

«Je dénonce ici une action, celle qui consiste à répéter ou encourager à répéter, quotidiennement, des affirmations qui, par leur teneur et leur sens consensuel, confirmé par le contenu du Coran et des récits univoques attribués à Mahomet, incitent les musulmans pratiquants à discriminer et haïr des gens sans raison valable, en fonction de leurs appartenance à une religion.»

La lettre se termine par la liste de la quasi-totalité des associations islamiques de Genève.
Notre canton n’est que le premier de la liste, d’autres procureurs vont recevoir prochainement la même dénonciation.
On attend avec impatience la réponse sans se faire trop d’illusions. Mais ces initiatives permettront de rappeler une fois de plus le rejet maintes fois affirmé des juifs et des chrétiens
dans le Coran -avec celui d’ailleurs de tous les non-musulmans.
Le dilemme pour nos religieux « modérés » reste  le même : reconnaître la vérité des textes ou maintenir leur divin mensonge. Dans le deuxième cas, on attend toujours qu’ils nous expliquent pourquoi les chrétiens subissent les pires persécutions au nom de leur livre.

Mireille Vallette, 9 avril 2015

.

Ci-dessous, la lettre envoyée au procureur général de Genève :

.

République et canton de Genève
Recommandée
Ministère public
Route de Chancy 6B
1213 Petit-Lancy
Case postale 3565
1211 Genève 3
.
XXXXX, le 9 avril 2015
.
Dénonciation Article 261 bis CP
.
Monsieur le procureur général,
.
Par la présente, je souhaite dénoncer des incitations à la discrimination et à la haine contre des groupes de gens en raison de leur appartenance religieuse.
.
Les faits .
Dix-sept foispar jour au moins, les musulmans pratiquants, en récitant la partie obligatoire de leur prière, se rappellent que les juifs méritent la colère de Dieu et que les chrétiens sont égarés.
Il s’agit du 7e verset de la première sourate du Coran, dont la récitation doit intervenir à chaque génuflexion, soit au total 17 fois lors des cinq prières quotidiennes.
Vous trouverez ci-joint un livret (La Fatiha et la culture de la haine, Sami Aldeeb), que je vous
prie de considérer comme faisant partie intégrante de la présente dénonciation, réunissant 87
exégèses du verset en question (arabe et français, avec indication des sources) et dont il ressort clairement que c’est là le sens consensuel de cette prière, depuis plus de mille ans.
Tous les imams, pour le moins, doivent savoir cela, ces exégèses font partie de leur formation.
.
Je souhaite donc dénoncer les responsables des organisations musulmanes et des mosquées, dont je dresse la liste ci-après, qui contribuent, par leurs activités et leur communication, à répandre cette pratique illicite et dommageable à la bonne entente dans notre pays.
.
Je précise ici, à toutes fins utiles, que je ne condamne pas la présence de ce verset dans le Coran:
il s’agit simplement à mes yeux d’un vieux livre et qui ne fait guère ici que traduire des croyances qui n’ont plus ou ne devraient plus avoir cours.
.
Je ne m’attaque pas non plus à la croyance selon laquelle les juifs seraient la proie de la colère
divine et les chrétiens des égarés – chacune et chacun doit être libre de ses opinions, même les
plus contestables, à mon avis.
.
Je dénonce ici une action, celle qui consiste à répéter ou encourager à répéter, quotidiennement,
des affirmations qui, par leur teneur et leur sens consensuel, confirmé par le contenu du Coran et
des récits univoques attribués à Mahomet, incitent les musulmans pratiquants à discriminer et haïr des gens sans raison valable, en fonction de leur simple appartenance à une religion.
.
Voici une liste, non exhaustive, des organisations dont j’estime qu’elles, leurs dirigeants et leurs membres se rendent coupables, dans le canton de Genève, des actes décrits à l’article 261 bis du
Code pénal suisse:
.
Fondation islamique et culturelle de la porte du savoir
Route de Colovrex 14 bis
1218 Grand-Saconnex
http://fica.12imam.ch
.
Fondation culturelle islamique
Chemin COLLADON 34
1209 Genève
http://www.mosque.ch
.
Communauté Ahmadiyya de Genève
Avenue du Mervelet 13
1209 Genève
http://www.ahmadiyya.ch/cms
.
Centre Culturel Islamique Albanais Dituria
Route du Nant-d'Avril 12
1214 Vernier
http://www.dituria.ch
.
Centre islamique de Genève
Rue des Eaux-Vives 104
1207 Genève
http://www.cige.org
.
Confrérie soufie Naqshbandi
Rue de Fribourg 5
1201 Genève
http://soufi.ch
.
Centre culturel islamique sunnite
Route des Acacias 18
1227 Genève
http://www.ccisg.ch
.
Association Touba Genève (confrérie mouride)
Rue du Vieux-Billard
1205 Genève
http://toubageneve.com
.
Fondation Communauté musulmane-Genève
Route de Saint-Julien 120
1228 Plan-Les-Ouates
http://www.fcmge.ch
.
Association Islamique Ahl-El-Bayt
Route des Acacias 6
1227 Carouge
http://www.12imams.ch
.
.
Je vous prie de recevoir, Monsieur le procureur général, l’assurance de ma parfaite considération.
.
Alain Jean-Mairet, 9 avril 2015

 

39 commentaires

  1. Posté par Tonio le

    « Le bons sens est la chose du monde la mieux partagée.. »
    Les musulmans sont-ils cartésiens ? Comment peut-on être musulman et cartésien ?
    « C’est à l’islam de s’adapter à la République, pas le contraire » …c’est le moment de s’en rendre compte! Il a fallu combien d’années pour qu’enfin un homme politique, un Zemmour, un Alain-Jean Mairet lèvent ce voile et découvrent ces réalités toutes bêtes et les clament ?
    Et personne, surtout pas à gauche où l’on s’égosille à parler des valeurs sans dire lesquelles, n’y avait pensé avant ?
    Si les gouvernements écoutaient un plus le peuple, cette remarque-là ils l’auraient entendue des millions de fois déjà; mais non, on s’écoute entre complices, loin d’un peuple trop ignorant mais qui continue à tout payer, pour suivre des lubies politiques sans lendemain.
    Merci quand même, M. Ciotti, merci Alain-Jean Mairet !
    Tout cela va sans dire, mais cela ira encore mieux en le disant.
    Qui donc oblige des musulmans à rester en France pour y subir la « laïcité officielle » ? Personne! Les chrétiens ont retenu: « Rendez à César… » Luc XX:25; mais vous ne trouverez rien de semblable dans le coran, totalitaire et intolérant. Et foin de Ouardiri!

  2. Posté par Moshé_007 le

    Ce n’est pas seulement le problème de l’islam, mais le problème des confrontations entre l’islam et les églises !

    Toutes prosélytes et pratiquantes des conversions, forcées et sanglantes durant des siècles !

    L’Europe est sortie de cette « logique » meurtrière et voilà que l’islam remet ça avec 300 ans de retard, devons-nous également lutter contre l’islam après avoir éradiqué les privilèges (encore virulents) des églises ?

    Finalement, les églises ne vont-elles pas s’allier aux pires courants de l’islam afin de reconquérir leurs pouvoirs ?

  3. Posté par bigjames le

    Aucun de ces magistrats ne donnera une suite positive à cette dénonciation.
    Ce sont des lâches, comme la plupart des politiciens de ce pays.
    732

  4. Posté par C. Donal le

    Merci pour cette excellente nouvelle Monsieur Jean-Mairet. Voyons le débat que cela va susciter sur l’incompatibilité de nos valeurs et l’application de la charia.

  5. Posté par C Donal le

    Le procureur général du canton de NE : « d’une part parce que les versets de la première sourate du Coran auxquels vous vous référez ne revêtent dans leur texte aucun élément incitant à des sentiments hostiles »
    Pourtant, la mécréance est à combattre du point de vue du musulman, avec les moyens du bord, puisque il y a celui qui est musulman et celui qui ne l’est pas, erreur de la nature comme une faute originelle. A combattre donc, insidieusement s’il n’y a pas la possibilité de le faire ouvertement et ensuite en utilisant les moyens que la démocratie offre encore. A force de déni, de suffisance, l’abcès enflera.

  6. Posté par Mohammed Rahal le

    Tout à fait d’accord, à un détail près mais qui fait beaucoup de différence ! C’est que le Coran et le Hadith tout en confirmant cette colère et ce désaveu, à maintes occasions, ils ne manquent pas de préciser, d’une part, que ceux qui ont encouru la colère d’Allah sont les rabbins qui ont falsifié la Torah et que les ègarés sont les abbés qui ont associé à Dieu Jéus et le Saint-Esprit alors qu’ils ne sont en réalité que quelques unes de ses créatures mortelles et impuissantes et, d’autre part, si châtiment leur serait réservé c’est à Dieu seul d’en juger le jour de la Résurrection. D’autant plus que Dieu précise dans le Noble Coran que parmi les « gens du Livre » il existe bel et bien beaucoup de gens honnêtes et qui méritent sa bénidiction. Les versets en =(1)= et =(2)= ci-après en témoignent amplement des malfaiteurs et des bienfaiteurs :
    =(1)= « S9-[30] Les juifs disent : «Uzayr est fils de Dieu !» et les chrétiens disent : «Le Messie est fils de Dieu !» Telles sont les paroles qui sortent de leurs bouches, répétant ainsi ce que les négateurs disaient avant eux. Puisse Dieu les maudire pour s’être ainsi écartés de la Vérité ! [31] Ils ont élevé au rang de divinités en dehors de Dieu leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Messie, fils de Marie, alors qu’ils avaient reçu ordre de n’adorer que Dieu l’Unique, en dehors duquel il n’y a point de divinité. Gloire à Lui ! Il est infiniment au-dessus de ce qu’ils prétendent Lui associer.[32] Ils veulent par leurs mensonges éteindre la Lumière de Dieu, mais Dieu tient à parachever Sa Lumière, n’en déplaise aux négateurs ! [33] C’est Lui qui a envoyé Son Prophète, avec la bonne direction et la religion de la Vérité, pour la faire prévaloir sur toute autre religion, n’en déplaise aux idolâtres ! [34] Ô vous qui croyez ! Un grand nombre de rabbins et de moines dévorent d’une manière illégale les biens de leurs semblables et les écartent de la Voie de Dieu. Annonce à ceux qui thésaurisent or et argent, au lieu de les consacrer à la Cause de Dieu, un châtiment douloureux, [35] le jour où ces métaux seront portés à l’incandescence dans le feu de la Géhenne et appliqués sur leurs fronts, leurs flancs et leurs dos : «Voici, leur sera-t-il dit, ce que vous thésaurisiez pour vous-mêmes ! Savourez donc ce que vous avez thésaurisé !»./.
    =(2)= -« Dis: « Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n’adorions qu’Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d’Allah. » Puis, s’ils tournent le dos, dites: « Soyez témoins que nous, nous sommes soumis. » (Coran, 3: 64)
    -« Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d’entre les croyantes, et les femmes vertueuses d’entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d’amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l’au-delà, du nombre des perdants ».(S,5: 5)
    -« Il y a certes, parmi les gens du Livre ceux qui croient en Allah et en ce qu’on a fait descendre vers vous et en ceux qu’on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles envers Allah, et ne vendent point les versets d’Allah à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur. En vérité, Allah est prompt à faire les comptes ».(S, 3: 199).
    -« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés ».S 5: 125). – « Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: « Nous sommes chrétiens. » C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil. » (S, 5: 82)
    « -Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites: « Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’est à Lui que nous nous soumettons. » (S, 29: 46)
    « -Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d’Allah en se prosternant. Ils croient en Allah et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien. Et quelque bien qu’ils fassent, il ne leur sera pas dénié. Car Allah connaît bien les pieux ». (Coran, 3: 113-115)
    -« Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d’entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes œuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n’éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé. » (Coran, 2: 62)
    -« Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables ». (S, 60 : 8 )
    -Aussi, le défunt Cheykh Mohamed Ibn Abdelwahâb ( fondateur du Wahabisme) dit au sujet du fatiha sur le verset ;-« Guide-nous dans le droit chemin » Ce verset indique clairement l’invocation du serviteur qui fait référence à sa relation avec Son Seigneur. C’est une imploration adressée à Allah, une supplication, de lui accorder cette demande immense, [à savoir la demande d’être guidé], qui est la meilleure chose qui puisse être accordée à quelqu’un dans ce bas monde et dans l’au-delà. C’est par ailleurs ce qu’Allah accorda à Son messager : « Afin qu’Allah te pardonne tes péchés, passés et futurs, qu’Il parachève sur toi Son bienfait et te guide sur une voie droite»[27]. La guidée mentionnée dans ce verset est la réussite et l’orientation. Que le serviteur médite donc, sur la nécessité de cette invocation, car la guidée vers le droit chemin renferme la science et la pratique pieuse, la droiture, la perfection et la fermeté jusqu’à la rencontre d’Allah. Ce chemin est le sentier évident et droit qui n’a aucune déviation, il représente la religion qu’Allah a révélé à Son messager, qui est mentionné dans le verset suivant : « Le chemin de ceux qui Tu as comblé de bienfaits », qui ne sont autres que le Prophète et ses compagnons. Ainsi, dans toutes tes prières, tu demandes à Allah de te guider dans leur chemin. Tu te dois donc de croire avec véracité à la parole d’Allah qui affirme qu’il s’agit du droit chemin et que tout ce qui s’y oppose comme voie, science et adoration, n’est autre que déviation. C’est là la première obligation qu’incarne ce verset, à savoir d’éprouver avec le cœur cette conviction sans se laisser tromper par Satan qui incite le serviteur à y croire de manière générale sans en saisir le sens profond de manière détaillée. Or, les plus mécréants parmi les apostats ont l’entière conviction que le Messager d’Allah est sur la vérité et que tout ce à quoi il s’est opposé n’est que vain. Cependant, dès lors qu’il vint à eux accompagné de ce dont leur passions rejetaient, ils se comportèrent tel qu’Allah dit dans le Coran : « Mais chaque fois qu’un Messager leur vient avec ce qu’ils ne désirent pas, ils en traitent certains de menteurs et ils en tuent d’autres»[28].
    -« …non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés »
    Ceux qui encourent la colère d’Allah sont les savants qui ne mettent pas en pratique leur science, ce qui est une caractéristique des juifs. Quant aux égarés, il s’agit de ceux qui pratique un culte sans aucune science, ce qui est une caractéristique des chrétiens. Hélas, de nombreux musulmans pensent par ignorance en lisant l’explication de ce verset que ceci est propre à ces deux peuples. Pourtant, ils reconnaissent bien qu’Allah leur a ordonnés de L’invoquer dans chaque prière par cette imploration, et leur a ordonnés de Lui demander protection contre le chemin de ces gens là ! Pureté à Allah ! Comment peuvent-il croire qu’Allah leur enseignerait cette imploration, et la choisirait en leur ordonnant de L’invoquer par cette dernière constamment, et croire au même moment qu’ils sont à l’abri [de la colère et l’égarement] et qu’il est inconcevable qu’ils puissent emprunter leur chemin ! Ceci est une mauvaise opinion au sujet d’Allah./.

  7. Posté par Leb le

    Nos médias nous serinent depuis l’invasion musulmane de notre pays que l’islam est une religion de paix.
    Hier, il y avait deux articles dans 24heures pour défendre l’islam et ses adeptes.
    L’un d’eux, (http://www.24heures.ch/vivre/musulmans-prend-otage/story/20860136) une interview de Hafid Ouardiri, ancien porte-parole de la Mosquée de Genève et directeur de la Fondation de l’entre-connaissance, qui se présente comme une personne vouée à la compréhension des cultures et des peuples,
    explique que les vraies victimes des attentats sont les musulmans qui sont pris en otage par les extrémistes.

    « ….je sais à quel islam j’appartiens et que je suis en opposition à toute violence faite au nom de la foi, quelle qu’elle soit. Ceux qui commettent ces actes sont les premiers ennemis de cette foi et, du fait que je m’y oppose, je deviens également un homme à abattre. »

    Frederico Camponovo, le journaliste lui pose la question :
    « Pouvez-vous affirmer qu’il n’y a pas de violence dans le Coran, pas même un verset ambivalent? »
    Ouardiri « Six versets du Coran, pas plus, contiennent le mot «tuer». Le Coran, toutefois, n’est pas fait pour être répété: il est fait pour être lu, avec profondeur, raison et réflexion, et surtout pour être interprété. Et pour interpréter le Coran, il faut se garder d’en isoler un verset, en le sortant de son contexte et en ignorant dans quelles circonstances la révélation a été faite au Prophète. »

    OK, que disent les concordances du coran: http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/_INDEX.HTM

    Sur la concordance, je trouve 91 x le verbe tuer, 8 x exterminer, 4 x égorger, 2 x assassiner.
    Bien sûr, il faut tenir compte du contexte (certains de ces versets disent « ne tuez pas » ou « ils tuèrent la chamelle », ça ne compte pas).
    Mais tout de même, Ouardiri nous prend tous pour des dhimmis avérés.

    Le commentaire de Sitbon Yvette résume parfaitement la réalité de l’islam:
    « …Il y est dit; que juifs et chrétiens (peuples du Livre) sont des « effaceurs »; Ils auraient falsifié les textes saints pour ne pas dire comme le Coran: « que nous sommes nés musulmans »
    – il ne faut pas prendre pour amis ni les juifs ni les chrétiens,
    – les juifs sont traités de « porcs et de singes » « 2 religions ne peuvent coexister ».
    – le jour du jugement dernier n’adviendra « que lorsqu’il n’y aura plus un seul juif sur terre »
    – le musulman, quand il est en état de « faiblesse » doit attendre pour reprendre l’offensive d’être mieux « armé »
    – le jihad est une obligation pour chaque musulman
    – Allah est le seul Dieu de l’univers, la religion musulmane doit être celle du monde entier
    – Allah est source de tout, le musulman ne reconnait pas la justice des hommes
    – Allah est le créateur de tout ce qui existe, en son nom, on peut tout, voler, tuer, mentir,
    – On lui doit une obéissance absolue… »
    On pourrait également écrire des pages et des pages sur le traitement dégradant des femmes sous l’islam, ce qui rend complètement incompatible les musulmans avec notre civilisation.
    Et au lieu de nous noyer dans leurs takiyya, citons, Ibn al-Rawandi qui pointe le doigt sur l’essentiel :
    « …Le cœur du problème est que nous avons tort d’affirmer qu’il y a trois grandes religions monothéistes : Judaïsme, Christianisme, Islam. C’est une erreur qui empêche de voir la réalité en face.
    Il n’y a qu’une seule grande religion monothéiste qui nous vient des Hébreux. Le Christianisme n’est que le prolongement du Judaïsme. Les Hébreux attendaient le Messie Jésus est enfant de ce peuple, les premiers disciples à avoir suivi le Christ sont Juifs également. Juifs et Chrétiens sont donc de la même famille, cette unique famille monothéiste.
    En revanche, l’Islam n’est pas dans le prolongement du Christianisme. Les musulmans considèrent Jésus comme un prophète dont la mission fut d’annoncer la venue de Mahomet.
    C’est une IMPOSTURE. Même un athéiste peut voir l’imposture intellectuelle en confrontant les textes et les idées. Mahomet est l’antithèse* du Christ. L’Islam est l’antithèse du Christianisme. Le Dieu de l’Islam n’est pas le Dieu des Hébreux, bien au contraire, c’est un dieu destructeur créé par un faux prophète. Le Christ avait mis en garde contre les faux prophètes reconnaissable à leurs actes.
    L’Islam ne pourra jamais être un partenaire de confiance car l’Islam est contre la Liberté et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Cette Déclaration Universelle a été conçue, est née d’une société Judéo-Chrétienne. L’Islam est donc incompatible avec l’Occident. Si l’Islam ne disparaît pas, ce sont les sociétés Occidentales qui tomberont.
    * Mahomet est l’antithèse du Christ. Pourquoi ?
    Jésus dit : “Aimez vos ennemis.”
    Mahomet dit : “Tuez mes ennemis, mes ennemis sont vos ennemis, tuez-les.”
    Jésus remet en question l’ordre établi : Toutes les institutions chrétiennes se sont éloignées du message initial de Jésus Christ. “Certains des premiers seront les derniers et certains des derniers seront les premiers”, Jésus lave les pieds des apôtres pour signifier que le maître est au service de ceux qu’il doit protéger, le pouvoir doit être mis au service des plus faibles……….
    Jésus nous demande de nous remettre en question afin de connaître, par nous-mêmes, la différence entre ce qui est Bien/Juste et ce qui Mal/Injuste. Lorsqu’on lui demande si une femme adultère doit être lapidée, Jésus répond : « Que celui d’entre vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.» Puis il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience ils se retirèrent un à un, à commencer par les plus âgés et jusqu’aux derniers; Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors il se redressa et, ne voyant plus qu’elle, il lui dit: «Femme, où sont ceux qui t’accusaient? Personne ne t’a donc condamnée?» Elle répondit: «Personne, Seigneur.» Jésus lui dit: «Moi non plus, je ne te condamne pas; vas et désormais ne pèche plus.» Il sauve de la mort par lapidation la femme adultère et ne la juge pas, car le jugement n’appartient qu’à Dieu.
    Mahomet fait le contraire : “L’apôtre d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banû Aslam, un Juif et sa femme.” (Récit de Jabir Abdullah, Muslim XVII 4216).
    Mahomet établit un ordre social strict dont il est le chef tout puissant puisque sa légitimité lui vient du dieu qu’il a inventé pour assouvir son désir de pouvoir. Dans cet ordre social, les hommes ne sont pas libres et les femmes sont des sous-êtres humains. Tout dans l’Islam contredit le message du Christ. Les êtres humains sont les esclaves d’une loi qui est contre la Raison et la Morale. “Le Messager de Dieu réunit ses compagnons et leur dit : Cette caravane est chargée de toutes les richesses de Quraysh (La Mecque) attaquons la en espérant que Dieu nous accorde la victoire.” – Le Messager de Dieu ordonna qu’on assemblât tout le butin dans un seul lieu. Les captives et le bétail furent réunis dans le même enclos. Les musulmans se ruèrent sur les femmes. Ne voulant pas de celles qui étaient mariées, ils demandèrent au Messager de Dieu qui assiste au spectacle comment procéder. Il leur répondit : Ne prenez pas de femme enceinte avant qu’elle ait enfanté, ni d’autre femme avant qu’elle ait eu le sang menstruel.” – Donc selon le Messager de Allah, le viol est acceptable et dès l’âge de 11 ans, les filles sont des femmes qui peuvent être violées.
    Jésus est guérisseur : Ils se rendirent à Bethsaïda ; on lui amena un aveugle, et on le supplia de le toucher. Jésus prit l’aveugle par la main et le conduisit hors du village ; puis il lui mit de la salive sur les yeux, lui imposa les mains et lui demanda : Vois-tu quelque chose ? Il ouvrit les yeux et dit : Je vois des hommes, mais comme des arbres, et ils marchent. Jésus lui mit de nouveau les mains sur les yeux ; et, quand l’aveugle regarda fixement, il était rétabli et voyait tout distinctement. Alors Jésus le renvoya dans sa maison, en disant : Ne rentre pas au village. (Évangile selon Marc 8.22)
    Mahomet est tortionnaire : Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et qu’il leur eut enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la discorde sur la terre sera l’exécution (par décapitation) ou la crucifixion.” (Récit d’Abu Zinad, Dawud XXXVIII 4357.)
    Jésus respecte la liberté de chacun; ceux qui ne veulent pas de son message sont libres de partir mais si ils reviennent dans la voie qu’il a tracée, Jésus les accueille avec joie. Parabole du fils prodigue: “Un homme avait deux fils. Le plus jeune fils dit à son père: “Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir“. Et le père leur partagea son avoir. Peu de jours après, le plus jeune fils partit pour un pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre. Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l’indigence. (…) Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut pris de pitié: il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d’être appelé ton fils”. Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller. Mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds. Mangeons et festoyons. Car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé.”
    Mahomet ne laisse aucune liberté, ceux qui ne veulent pas de Allah et de son messager sont condamnés à mourir. “Celui qui s’écarte de sa religion, tuez le !”…
    …Dans l’Évangile selon Mathieu, Jésus avertit ses disciples : “Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez” (Ch.7 v.15 à 20).
    Quels sont les fruits de ce « prophète » ?
    Ses actes. Contracte un mariage d’intérêt et hérite de la fortune de sa première épouse bien plus âgée que lui, épouse une enfant de six ans et commence à la violer lorsqu’elle a neuf ans, organise des razzias, fait massacrer des tribus juives et les chrétiens, participe personnellement à des massacres, égorge plus de 700 juifs de la tribu des Banu Quraish, dispose des adolescentes et des femmes de ses ennemis comme d’un simple butin de guerre et les viole, pratique la torture, incite au meurtre, possède des esclaves, vend des esclaves. Ses dernières paroles sont des paroles de haine, une malédiction envers les juifs.
    Où est le message spirituel dans cette vie ?
    Allah est l’antithèse de Dieu. Allah a 99 noms différents, dont Al-Mouzhill (celui qui avilit) et Al-Moumit (celui qui fait mourir, le destructeur). Allah est l’Ancien, le Trompeur. Si Dieu existe… (Vérité, Sagesse, Connaissance, Béatitude, Amour)… Dieu ne peut pas être nommé. Réalité ultime qui Est toujours Nouvelle, Vie en Mouvement. Réalité absolue qui dépasse notre entendement.
    Il y a un lien indestructible qui uni Judaïsme et Christianisme. Il y a impossibilité de les séparer; même si elles apparaissent comme deux religions distinctes, Judaïsme et Christianisme sont Un. ………..
    …De nombreuses formes de spiritualité à travers le monde peuvent vivre ensemble et se respecter, parfois même se nourrir les unes et les autres.
    Pas l’Islam. L’Islam ne peut tolérer aucune autre vision du monde. Son but : que le monde soit Islamisé par n’importe quels moyens, la terreur et le mensonge. »

    C’est pourquoi, nous, les personnes issues de la civilisation judéo-chrétienne, devrions nous serrer les coudes et nous préparer comme des soldats qui ont leur vie et leur honneur à défendre (n’en déplaise aux connards qui disent qu’ils ne sont pas judéo mais pagano, latino, vikingo, etc…).
    N’oublions pas une seconde ces phrases prononcées par l’EI :
    « Nous allons conquérir l’Europe un jour. La question n’est pas de savoir si nous allons le faire, mais quand. Pour nous, c’est l’évidence (…) notre expansion sera perpétuelle et les Européens doivent savoir que quand nous viendrons, ce ne sera pas joli. Ce sera avec nos armes. Et ceux qui ne se convertissent pas à l’Islam ou qui ne payent pas la taxe islamique seront tués », lui a expliqué ce combattant.
    Et qu’en est-il des 150 millions de Chiites? S’ils refusent de se convertir, interroge Todenhöfer. « 150 MILLIONS, 200 MILLIONS OU 500 MILLIONS, CELA NE NOUS IMPORTE PEU. NOUS LES TUERONS TOUS », REPOND LE DJIHADISTE, qui justifie ensuite l’esclavagisme des non-musulmans. « Ils (les membres de l’EI, ndlr) croient en ce pour quoi ils se battent et se préparent pour le plus grand nettoyage religieux de l’Histoire », conclu l’auteur allemand.
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/daech-se-prepare-pour-le-plus-grand-nettoyage-religieux-de-l-histoire_1634874.html

    Les Ramadans, les Ouardiri seront là pour leur faciliter le travail de nettoyage, les clandestins qui se déversent par milliers seront leurs soldats, le takiyya des musulmans et les gauchistes islamo-compatibles ne devraient pas nous distraire une seconde de cette réalité!
    Il n’y a pas de négociation, de cohabitation ou d’accommodation possible avec les musulmans ; dès que leurs forces seront suffisantes, ils nous détruiront, selon les préceptes d’Allah.
    C’est une équation très simple : ce sera EUX OU NOUS !
    Et pourvu qu’on ne se réveille pas trop tard !
    Bien sûr, les musulmans pourraient repartir en toute liberté pour rejoindre leurs merveilleux oumma. Seulement, ils ne sont pas venus pour repartir mais pour prendre tout ce qu’on a. Ils sont arrivés « comme des misérables », ensuite ils profitent au maximum « de nos faiblesses » (les sanglots de l’homme blanc, etc …), pour finalement nous faire la guerre et nous anéantir.
    Nous n’avons pas le choix entre une coexistence et la guerre ; nous nous battrons … ou nous périrons. Tous, sauf peut-être quelques dhimmis. Néanmoins, le monde qui subsistera pour ces dhimmis sera tellement horrible que nous n’avons rien à perdre à nous battre.

  8. Posté par Le passant ordinaire le

    Alain Jean-Mairet refait surface et donne du grain à moudre au procureur général de la République et canton de Genève, que grand bien lui fasse. Toutefois, il serait souhaitable que les musulmans déposent également plainte contre ce personnage pour incitation à la haine religieuse, histoire de pouvoir compter les coups comme dans un match de tennis car il est bien clair que pour un athée pareille démarche n’est que du pipeau et ne sert qu’à bloquer la justice qui a déjà tant de retard à Genève.

  9. Posté par Hélène le

    Enfin!!! bon sang!!! quel soulagement … cette démarche devrait être propagé au sein de tous les états laics de droits aux prises avec l’importation d’une idéologie archaique aussi phallocrate que l’islam qui est par essence totalitaire et extrêmement dangereuse de par ses textes coraniques, sons historique passée et présente, son prophète en tant que modèle de comportement musulman, ses hadiths, sa charia et toutes les variantes de ses enseignements… dont les multiples interprétations laissent libre cours à toutes sortes de déviances, tantôt létales, tantôt barbares, tantôt sexistes, tantôt conquérantes…
    Les musulmans eux-mêmes devraient entamer un réel effort d’introspection face à leurs croyances, compte tenu que l’islam est non réformable.

  10. Posté par Jac Etter le

    Bravo, bravo, bravo et mille mercis à MM. Mairet et Aldeeb, Mille mercis à vous Mme Vallette pour tout ce courage, cette persévérance, cette sagesse. Enfin nos outils démocratiques sont utilisés dans la vérité pour le bien de nos propres existences, pour l’évolution de notre société et ne sont pas détournés, manipulés et dévoyés par ces prédateurs issus de la communauté des soumis. Aujourd’hui, le soleil est un peu plus lumineux. Merci.

  11. Posté par G. Vuilliomenet le

    @ post office

    La Suisse n’est pas la Rance, vous savez cet état totalitaire où les Patriotes sont muselés. Mais j’ai entendu dire qu’à la CFR, on était en train de chercher à mettre en place un système type 1984 pour censurer et punir tous ceux qui se permettraient de critiquer cette saloperie d’idéologie qui se vêt des oripeaux de la religion, devançant ainsi les desiderata des 57 pays membres de l’OCI et violant par la même occasion les articles 265 et suivants du Code Pénal Suisse.

    http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19370083/index.html#a265

  12. Posté par lucie le

    @ Clause, oui, c’est grave et je pense que le TF ne saurait fermer les yeux sur ce réel danger et proteger les non-musulmans en particulier; et ceci le confirme aussi, mais vous connaissez sans doute… http://www.coranix.org/killers.htm

  13. Posté par lucie le

    Un grand merci à Monsieur Alain-Jean-Mairet et Sami Aldeeb. L’époque actuelle est en effet très périlleuse et l’islam est désormais en période active pour quelque temps. Évidemment, il y a un point central, les Salafistes et leur propagande dans les stands… Il est aussi triste que désormais, à Geneve et on ne peut plus acheter la bible au marché, pour calmer les musulmans qui font la propagande d’une fausse religion; billet suit, c’est édifiant pou voir avec ce qui va se passer ces 2 prochaines années au moins, il faut donc rester vigilant !

  14. Posté par Pierre H. le

    Titre 1 Dispositions générales
    Art. 1 Confédération suisse

    Le peuple suisse et les cantons de Zurich, de Berne, de Lucerne, d’Uri, de Schwyz, d’Obwald et de Nidwald, de Glaris, de Zoug, de Fribourg, de Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, de Schaffhouse, d’Appenzell Rhodes-Extérieures et d’Appenzell Rhodes-Intérieures, de Saint-Gall, des Grisons, d’Argovie, de Thurgovie, du Tessin, de Vaud, du Valais, de Neuchâtel, de Genève et du Jura forment la Confédération suisse.

    Art. 2 But

    1 La Confédération suisse protège la liberté et les droits du peuple et elle assure l’indépendance et la sécurité du pays.
    2 Elle favorise la prospérité commune, le développement durable, la cohésion interne et la diversité culturelle du pays.
    3 Elle veille à garantir une égalité des chances aussi grande que possible.
    4 Elle s’engage en faveur de la conservation durable des ressources naturelles et en faveur d’un ordre international juste et pacifique.

    Art. 3 Cantons

    Les cantons sont souverains en tant que leur souveraineté n’est pas limitée par la Constitution fédérale et exercent tous les droits qui ne sont pas délégués à la Confédération.

    Art. 4 Langues nationales

    Les langues nationales sont l’allemand, le français, l’italien et le romanche.

    Art. 5 Principes de l’activité de l’Etat régi par le droit

    1 Le droit est la base et la limite de l’activité de l’Etat.
    2 L’activité de l’Etat doit répondre à un intérêt public et être proportionnée au but visé.
    3 Les organes de l’Etat et les particuliers doivent agir de manière conforme aux règles de la bonne foi.
    4 La Confédération et les cantons respectent le droit international.
    Art. 5a1Subsidiarité

    L’attribution et l’accomplissement des tâches étatiques se fondent sur le principe de subsidiarité.
    1 Accepté en votation populaire du 28 nov. 2004 , en vigueur depuis le 1er janv. 2008 (AF du 3 oct. 2003, ACF du 26 janv. 2005, ACF du 7 nov. 2007; RO 2007 5765; FF 2002 2155, 2003 6035, 2005 883).

    Art. 6 Responsabilité individuelle et sociale

    Toute personne est responsable d’elle-même et contribue selon ses forces à l’accomplissement des tâches de l’Etat et de la société.

    Titre 2 Droits fondamentaux, citoyenneté et buts sociaux
    Chapitre 1 Droits fondamentaux
    Art. 7 Dignité humaine

    La dignité humaine doit être respectée et protégée.

    Art. 8 Egalité

    1 Tous les êtres humains sont égaux devant la loi.
    2 Nul ne doit subir de discrimination du fait notamment de son origine, de sa race, de son sexe, de son âge, de sa langue, de sa situation sociale, de son mode de vie, de ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques ni du fait d’une déficience corporelle, mentale ou psychique.
    3 L’homme et la femme sont égaux en droit. La loi pourvoit à l’égalité de droit et de fait, en particulier dans les domaines de la famille, de la formation et du travail. L’homme et la femme ont droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale.
    4 La loi prévoit des mesures en vue d’éliminer les inégalités qui frappent les personnes handicapées.

    Art. 9 Protection contre l’arbitraire et protection de la bonne foi

    Toute personne a le droit d’être traitée par les organes de l’Etat sans arbitraire et conformément aux règles de la bonne foi.

    Art. 10 Droit à la vie et liberté personnelle

    1 Tout être humain a droit à la vie. La peine de mort est interdite.
    2 Tout être humain a droit à la liberté personnelle, notamment à l’intégrité physique et psychique et à la liberté de mouvement.
    3 La torture et tout autre traitement ou peine cruels, inhumains ou dégradants sont interdits.

    Art. 11 Protection des enfants et des jeunes

    1 Les enfants et les jeunes ont droit à une protection particulière de leur intégrité et à l’encouragement de leur développement.
    2 Ils exercent eux-mêmes leurs droits dans la mesure où ils sont capables de discernement.

    Art. 12 Droit d’obtenir de l’aide dans des situations de détresse

    Quiconque est dans une situation de détresse et n’est pas en mesure de subvenir à son entretien a le droit d’être aidé et assisté et de recevoir les moyens indispensables pour mener une existence conforme à la dignité humaine.

    Art. 13 Protection de la sphère privée

    1 Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile, de sa correspondance et des relations qu’elle établit par la poste et les télécommunications.
    2 Toute personne a le droit d’être protégée contre l’emploi abusif des données qui la concernent.
    Art. 14 Droit au mariage et à la famille

    Le droit au mariage et à la famille est garanti.

    Art. 15 Liberté de conscience et de croyance

    1 La liberté de conscience et de croyance est garantie.
    2 Toute personne a le droit de choisir librement sa religion ainsi que de se forger ses convictions philosophiques et de les professer individuellement ou en communauté.
    3 Toute personne a le droit d’adhérer à une communauté religieuse ou d’y appartenir et de suivre un enseignement religieux.
    4 Nul ne peut être contraint d’adhérer à une communauté religieuse ou d’y appartenir, d’accomplir un acte religieux ou de suivre un enseignement religieux.

    Art. 16 Libertés d’opinion et d’information

    1 La liberté d’opinion et la liberté d’information sont garanties.
    2 Toute personne a le droit de former, d’exprimer et de répandre librement son opinion.
    3 Toute personne a le droit de recevoir librement des informations, de se les procurer aux sources généralement accessibles et de les diffuser.

    Art. 17 Liberté des médias

    1 La liberté de la presse, de la radio et de la télévision, ainsi que des autres formes de diffusion de productions et d’informations ressortissant aux télécommunications publiques est garantie.
    2 La censure est interdite.
    3 Le secret de rédaction est garanti.

    Suite :
    http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19995395/index.html

  15. Posté par Nicolas le

    Belle initiative, espérons qu’elle fera des émules jusqu’à Frauenfeld.

  16. Posté par Christian Hofer le

    C’est courageux: Merci Monsieur Alain-Jean-Mairet.

  17. Posté par François le

    Ce sont en priorité tous les représentants politiques de notre pays, y inclus et surtout nos sept conseillers fédéraux qui, au nom des valeurs démocratiques, devraient porter haut et fort cette « Dénonciation en justice des organisations musulmanes pour incitation à la haine ».

  18. Posté par Patrick Stocco le

    Bravo. Mais je crains que cette question ne puisse être tranchée en définitive que par le TF. Aucune juridiction intermédiaire ne s’y risquera. Il faudra donc avoir le courage, le temps et les moyens financiers pour faire remonter le dossier jusqu’à la Cour suprême.

  19. Posté par Dominique Schwander le

    Bravo!
    Il faut exiger encore plus.
    Notre confédération a été crée premièrement pour assurer la sécurité de ses citoyens. Il faut s’allier pour porter plainte et exiger que tout appel et encouragement à tuer, torturer, mutiler, esclavagiser, humilier et mentir, en particulier de terroriser les non-musulmans et les femmes, à substituer la « charia » à la démocratie, soient enlevés de tous les écrits de l’islam importés, envoyés, vendus, enseignés dans les écoles coraniques et prêchés dans les mosquées en Suisse. Tant que cette mesure n’est pas mise en vigueur, l’islam-idéologie ne peut aucunement être assimilé à une secte ou une ONG, l’islam ne peut avoir ni passe-droits, ni écoles privées islamiques remplaçant nos écoles publiques, ni réduction ou exemption d’impôt sous prétexte d’être d’utilité publique, ni subsides des contribuables, ni aumôniers en particulier dans les prisons et à l’armée, et doit être considérée comme une idéologie totalitaire et fasciste qui est une menace pour les citoyens, la sécurité nationale, notre constitution fédérale, nos constitutions cantonales et nos lois. Quelques angéliques crieront que c’est introduire une censure et manquer de tolérance, mais que font les pays musulmans chez eux? Essayez d’introduire un nouveau testament en Arabie Saoudite! Peine de mort! Le principe de réciprocité doit être strictement appliqué; ce qui est loin d’être le cas actuellement. Comment nos dirigeants acceptent-ils que les musulmans et leurs guides, pour construire des mosquées en pays chrétiens/laïques, se fondent sur la liberté religieuse de ces mêmes pays chrétiens/laïques, alors que justement ces mêmes guides doctrinaires musulmans et les gouvernements des pays musulmans n’acceptent pas la liberté religieuse dans leurs pays musulmans? Ne se rendent-ils pas compte que ces musulmans les prennent pour les derniers des crétins?

  20. Posté par Clause le

    Bonjour,
    ah ! et bien voilà ce qu’il fallait faire depuis longtemps…J’espère que cette plainte ira jusqu’au bout de façon à faire réagir le monde musulman mais également nos dirigeants. L’heure est suffisamment grave pour bâtir un vrai « vivre ensemble » où chacun respecte son voisin !
    Merci.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.