Les clandestins qui débarquent de l’Afrique font partie d’un plan d’invasion

invasion

Magdi-Cristiano-Allam-Io-Amo-lItalia-

 

Par Magdi Cristiano Allam

Bonjour mes amis,

Deux jeunes d'Agrigente ont lancé un signal d'alarme préoccupant. Les clandestins qui débarquent de l'Afrique (en moyenne 1000 par jour), font partie d'un plan d'invasion islamique mis en oeuvre avec la complicité de la maffia et la connivence des organisations catho-communistes (ONLUS), plan qui génère des milliards en chiffre d'affaire.

Voici leur appel :

SOS ITALIA 2014

Nous vivons en Sicile et, depuis une année, avec le début [...] de Mare Nostrum, nous assistons chaque jour à l'arrivé de clandestins dans notre petite ville de 60.000 habitants, Agrigente. Il s'agit d'un flux pouvant dépasser 1000 personnes par jour; ce sont en grande partie des Africains. Nous n'avons vu que deux fois des Syriens, les seuls qui n'immigrent pas seuls mais en famille ou en couple.

Et c'est cela qui nous a fait comprendre la différence qui existe entre des migrants économiques qui partent seuls à la recherche de la fortune et ceux qui fuient une guerre, un danger immédiat et grave d'où ils essaient de se sauver avec ceux qu'ils ont de plus chers.

Parmi les 350 centres d'accueil et les innombrables ONLUS qui ont germé suite à la pluie de fonds versés par l'Italie (avec une petite participation de la communauté européenne), nous avons pu observer, par exemple, qu'à Siculiana, petit village proche de notre ville, un hôtel en faillite qui avait dû fermer, s'est recyclé en centre d'accueil. Même situation pour beaucoup d'autres structures et pour de petits appartements privés, vides jusque là.

En l'espace de quelques mois nous avons vu Agrigente se remplir jusqu'à déborder de migrants.
Les carrefours, les espaces devant les supermarchés et les boulangeries ont peu à peu été squattés par les requérants africains.

Après une année de Marée Nostrum, si, en Italie continentale, les migrants ont été regroupés dans les périphéries, en Sicile ils sont partout. Ils fuguent des centres d'accueil en marchant en file le long des routes à grand trafic, en ville, ils bivouaquent sur les sites archéologiques, et  pénètrent dans les salles de classe des écoles pendant les leçons, tous pour mendier.

Submergés par cet exode biblique, (avec une totale absence de contrôles sanitaires ou autres), nous, les indigènes d'une patrie envahie, ne comprenons pas bien par qui et pourquoi nous sommes envahis. Même si sur tout le continent africain les violences sont à l'ordre du jour, seule la Syrie est en guerre.

En parlant avec les gens et en lisant la presse locale, nous nous sommes rendu compte que les rumeurs qui circulent depuis quelques mois concordent : à Agrigente et dans la province, depuis peu, la maffia a planté ses griffes dans ce nouveau business juteux. C'est probablement pour cette raison qu'en Italie on ne prend aucune décision pour réglementer une situation si délicate à aborder mais qui mériterait qu'on y porte attention et cela aussi pour les autres pays. Pourtant, au lieu de ça, c'est tout le contraire qui se passe : il suffit d'allumer la TV, et cela chaque jour, sur toutes les chaînes, sur tous les tons, dans chaque émission, pour se rendre compte qu'on incite les Italiens a accueillir toujours plus de migrants, à l'infini, alors que l'UE, la France, l'Allemagne, l'Autriche ont commencé à les repousser hors de leurs frontières.

Ainsi, pendant que les Italiens croient faire œuvre de charité ou pensent devoir alléger leur conscience à propos de la colonisation (alors que nous ne sommes ni français ni anglais), notre argent est enlevé à nos personnes âgées et à nos chômeurs.

Cosa Nostra s'enrichit, la traite d'êtres humains en Afrique s'intensifie et avec elle toutes les violations des droits humains que l'UE et le Vatican se targuent de vouloir abolir alors qu'en fait, ils l'encouragent.

Avec tous ces étrangers nécessiteux, bientôt des centaines de milliers qui obligatoirement devront rester en Italie (vu que même ceux qui n'obtiennent pas le statut de réfugiés ne peuvent être expulsés), nous nous demandons ce que feront ces personnes quand ils ne seront plus assistés. En Italie, il n'y a pas de travail. Les employés de restaurant, les aides-soignants, les maçons, spécialement au sud, sont désormais italiens. Quel avenir attend ces migrants dans un pays en récession où les entreprises ferment ? Le travail au noir ? ! Ou alors devenir prostitué ou dealer ?

Si on continue ainsi, sans aucune règle, que ferons-nous des millions d'Africains qui se pressent sur les côtés libyennes ?

Ce n'est pas si évident de déplacer ces énormes masses de gens sans motivation autre que le bon cœur chrétien des Italiens. Derrière, il doit y avoir quelque chose de plus énorme et de plus inquiétant.

Le peuple, passif, le gouvernement italien masochiste qui n'est préoccupé que par l'enrichissement des ONLUS et des maffias du monde entier, et la communauté européenne, tous complices, semblent vouloir transformer notre péninsule en un immense camp de réfugiés, vidant l'Afrique pour tous nous entasser en Italie.

On minimise les révoltes sociales qui ont eu lieu à Rome ou à Milan en les qualifiant de "guerre entre pauvres" et on nie le malaise des citoyens qui auraient espéré que leurs droits soient défendus mais qui s'aperçoivent que, pour la classe politique, ils comptent moins que les étrangers.

Les téléjournaux télévisés n'en parlent pas mais sur le web, on trouve des nouvelles alarmantes sur la Libye. En ce moment, des groupes armés comme Isis se disputent avec les tribus locales pour le contrôle des routes migratoires vers l'Italie. Ce business pourrait devenir un de leur principal apport financier.

En outre, désormais, tous les Africains savent que l'Italie est l'unique porte ouverte sur l'Europe où ils trouveront : nourriture, logement, habits, téléphones portables, sympathie des habitants et peut-être aussi la possibilité de pouvoir aller dans d'autres pays européens. Il semble que, depuis une année,  une sorte de "manuel du clandestin" dont tous les migrants s'inspirent, ait été codifié :

1) Réunir la somme nécessaire pour payer le voyages aux passeurs, grâce a l'aide de la famille élargie (un groupe qui peut comprendre jusqu'à cinquante familles) qui récolte les fonds nécessaires et sélectionne la personne qui sera envoyée en Italie pour devenir riche avec l'aide des européens. Naturellement, la personne choisie devra rembourser très vite ses bienfaiteurs en utilisant une partie de l'argent distribué par l'Italie qui sera chaque jour envoyé en Afrique.

2) Tous les migrants déclarent être des réfugiés fuyant la guerre, ils pleurent et parlent de tortures. Beaucoup de ces histoire pourraient facilement être démontées en faisant simplement un rapide tour sur Internet. Et pourtant, les responsables italiens ne le font pas. Au contraire, dans des pays plus sérieux comme le Danemark ou la Suisse, le personnel qui s'occupe de contrôler leurs dires possède un manuel pratique et est préparé à débouter les demandes infondées.

A la vue de cette terrible situation dans laquelle seule l'Italie semble se trouver, nous pensons qu'il est l'heure pour tous les Italiens de mettre de côté leurs sentiments charitables et de retrouver leur patriotisme, mis sous le boisseau depuis notre défaite lors de la deuxième guerre mondiale. Il est temps que tous ouvrent les yeux et comprennent combien cela nous coûte et à quel danger nous expose l'irresponsabilité de la classe politique qui nous gouverne.

C'est dans cette optique de prise de conscience et pour rétablir la légalité que nous souhaitons que notre modeste témoignage soit compris.

.

Daniele Leone et Alessandra Conti

 

 

Est-il possible que le gouvernement et les responsables des forces de l'ordre ne se rendent pas compte de la situation ?

Comme il est impossible qu'ils ne soient pas au courant, nous prenons acte qu'ils "laissent faire".

Comme il est impossible que l'Italie ne puisse combattre la criminalité italienne et étrangère qui fait le lit du terrorisme islamique, nous prenons acte que ceux qui nous gouvernent ne veulent pas mettre fin à cette invasion islamique à travers l'invasion de clandestins.

Cela signifie que ceux qui nous gouvernent sont coupables de haute trahison. 

Dans une telle situation, nous devons nous, le peuple, sauvegarder notre droit légitime d'être les "patrons dans notre propre maison", en bloquant l'invasion des clandestins, en combattant l'invasion islamique, pour pouvoir vaincre la criminalité organisée dont l'Etat est complice.

Magdi Cristiano Allam

 

Source en italien (trad. D. Borer)

31 commentaires

  1. Posté par FERRET Jean-Patrick le

    C’est l’invasion, les USA avaient déja planifié cela, pour éviter que l’Europe se fasse, ils perdaient beaucoup trop de fric, DE Gaulle voulait faire de suite après la guerre 39-45 cette Europe, sans les Anglais et sans l’Allemagne qui aurait été dissoute avec les pays alliés, prendre aussi une partie de l’Italie, ne pas oublier que les Italiens ont aussi perdu la guerre a cause de leur alliance avec l’Allemagne, et comble de tout, le Duce , avait annexé une partie du Tyrol Autrichien, qui n’a d’ailleurs jamais été rendu a l’Autriche, mais , les USA ne voulaient pas de cette belle Europe toute neuve, reconstruite en confédération, ils ont engagé la guerre froide avec les Russes et voila le tour est joué , deux allemagnes , est ouest, pari gagné bien que De Gaulle les ai mis dehors en 1962 et sorti la France de l’Otan et qu’un couillon nous y a remis, voila comment est gérée notre Europe, par Bruxelles , faut pas déconner, Washington, USEA United States of Europea America, le traité transatlantique arrive pour parachever notre soumission non seulement aux ricains mais a ses alliés, Qatar et Arabie saoudite, avec l’Islam. Si on prend bien le temps de l’analyse de cette situation , on constate que nos dirigeants sont des marionnettes, incapables de comprendre la stratégie qui nous détruit, j’en ai encore sous le manteau, mais ça sera un autre commentaire

  2. Posté par G. Vuilliomenet le

    « En vidant l’Afrique,  »

    Je ne pense pas que cette invasion qui ne dit pas son nom videra l’Afrique. Bien au contraire.

  3. Posté par Etienne le

    S’adapter au vivre ensemble avec des barbares profiteurs, non merci.

  4. Posté par bribrilanarchistededroite le

    En vidant l’Afrique, les USA et autres vautours pourront tout à leurs aises vider les richesses de l’Afrique sans que personne ne s’interpose, cet afflux d’étrangers sans bagages, sens propre comme sens figuré, vont provoquer une guerre civile et de nouveau les USA et autres vendeurs d’armes vont s’en mettre plein les poches. C’est voulu depuis longtemps avec la collaboration USA et son copain arabie-saoudite et tous les pays musulmans sunnites

  5. Posté par ADEL le

    BONJOUR JE VOIS QU’IL FAUT S’ADAPTER A VIVRE ENSEMBLE, MERCI

  6. Posté par boisat le

    Une nouvelle invasion barbare je dirais. L’histoire se répète comme on dit. Je suis angoissée car je ne vois pas d’issue à cela et je voudrais me tromper, car je pense que le gouvernement, soit il est dépassé, soit c’est voulu. Il faudrait des mesures draconiennes pr ceux qui veulent partir et ceux qui sont déjà là. Ils deviennent des personnes errantes et prêtent à tt pr ceux qui sont déboutés, tandis que les autres vivent à notre détriment ns les autochtones.

  7. Posté par Breton Suzette le

    La phobie des immigrants , mise en place par une gouvernance ridicule , inhumaine , laquelle « pense » ainsi voiler le surplus de notre population française , lequel n’a rien de français ! Les arabes , majoritairement , les israéliens , et autres communautés bien implantées chez nous depuis des années ! Sieur Hollande mettez un frein à toutes vos inepties ! Votre crédibilité a disparu le 7 mai 2012 ! Suzette BRETON

  8. Posté par Amaury Massalis le

    Nous sommes dans la configuration du roman prophétique de l’écrivain Jean Raspail : Le Camp des saints. C’est la civilisation chrétienne européenne qui est menacée.

  9. Posté par manu le

    Je l’ai toujours dit, c’est bien une INVASION!!!

  10. Posté par Bruno Schmidt le

    Il y a comme un paradoxe dans la conclusion ! :(
    Qui a élu le gouvernement ?! :'(

  11. Posté par chevrier Michèle le

    C’est une catastrophe, nous sommes envahis c’est intolérable, ces gens ne doivent pas être dans nos pays, il y aura une révolte voir une guerre mondiale, nous devons reprendre nos droits.
    Je pense surtout à l’Italie et à la mafia, ces gens sont sans scrupules et se moquent que les Italiens soient dans le chaos, nous ne devons pas subir, nous devons réagir pendant qu’il en est encore temps.

  12. Posté par boumont le

    fermer nos portes tout simplement plus d’immigrés chez nous Beaucoup de français n’ont rien et nous allons très mal Ils faut les renvoyer chez eux

  13. Posté par Aigle0187 le

    Malheureusement, excepté ‘certains partis patriotiques géniaux et résistants’ à la pression, il y’a une guerre déclarée avec les politiciens européens extrêmement incompétents, lâches, et motivés par leurs conforts avant tout, sans aucun respect pour les français.
    Désolé de vous dire ça mes amis, mais, préparez-vous à vous battre férocement dans les décennies qui suivent, vous et vos enfants. Les actions, la violence, les opérations coup de poing, détruire, voila ce qu’il va falloir devoir faire.
    Soyez sans pitié.
    Parler, bons comme mauvais le font. A cette heure-ci ça ne change rien. Les Courageux et ceux qui se sacrifient changeront les choses.

  14. Posté par Fabienne le

    Il sera bientôt temps de prendre les armes si ça continue. M. Charot, moi aussi je le clame depuis des années, j’avais même envoyé des mails à certains politiciens, mails restés sans réponse bien entendu.
    Soit je quitte la Belgique, soit je reste pour voir avec tristesse la fin de notre civilisation, de notre démocratie

  15. Posté par Anne le

    Je ne sais pas ce qui se passe en Italie à part par les médias français auxquels je n’accorde aucune confiance, tous lèches-babouches et pro- islam ; mais ce témoignage en Italie me fait réagir car en France nous ne sommes pas mieux partis. Sans parler de la mairie de Paris qui dépense depuis plusieurs années 80 000 puis 90 000 pour fêter le fin du ramadan sans aucun accord des habitants de la ville alors que se sont nos impôts locaux qui financent de telles mascarades alors qu’aucune autre fête religieuse n’est célébrée.Personnellement je suis sans logement avec ma fille de 14 ans, titulaire d’un dossier DALO c’est à dire à reloger d’urgence depuis janvier 2014. Bien sûr depuis cette date aucune proposition, bien évidemment à chaque fois qu’un logement se libère j’appelle et fais valoir le fait que je suis née dans cet immeuble où je suis hébergée chez mon fils, mais non ils préfèrent attribuer les apparentements à des africains ou des maghrébins qui ne commencent à payer le loyer que plusieurs mois après quand les allocations familiales ont débloqué les dossiers, donc sur l’argent du contribuable. Jusqu’à quand seront obligés de supportés une telle situation ? Une situation où n’importe quel immigré a plus de droits et d’aides qu’un natif originaire de ce pays. Je comprends la rébellion qui couve en Italie mais c’est en France qu’ils viennent ensuite ; jusqu’à quand supporterons nous d’être des réfugiés dans notre pays. Je sais que j’écris ce commentaire dans un journal Suisse, j’ai eu l’immense honneur de rencontrer un jour M. Oskar Fressinger, moment mémorable dans ma vie, priez pour qu’il reste longtemps dans votre gouvernement !

  16. Posté par GOMILA le

    Pour abolir cela, il serait si simple de remettre les frontières en service; les gouvernements non pas idée de ce qui risque d’arriver et qui arrive à grand pas. Cela est t’il voulu?? Pourquoi veulent il se faire harakiri et dans quel but

  17. Posté par Six Véronique le

    L’ heure est grave effectivement, il ne s’ agit plus de sauvetage d’ une population démunie en proie à la guerre et aux violences territoriales, mais d’ invasion pure et simple, Ces migrants, pour la plupart, ne débarquent sur nos côtes que pour mieux s’ installer afin de nous détruire. Ils comptent sur notre charismatisme pour mieux nous leurrer. Le style cheval de Troie ne me surprend pas. Les personnes réellement en détresse sont balancées par dessus-bord !!! Le plus grave est qu’ il faudra fermer nos frontières…Ou alors installer un filtrage draconien, c’ est pas gagné :(

  18. Posté par van den houte lisette le

    Rendez vous bien compte,c’est rare qu’il ait des vieux, des pauvres ou des handicapés parmi eux, seulement des riches qui savent payer .Belle stratégie non ?

  19. Posté par Rossi le

    Il y a des années que je pense la même chose, ce n’est pas difficile à comprendre. Les islamistes ne se cachent pas pour dire qu’ils veulent coloniser l’Europe et en plus le faire à nos frais, avec le ventre de leurs femmes, ils en prennent le chemin, il est temps de réagir pour éviter que le sang coule de trop. Nous avons des gouvernants complètement débile, ils ne regarde pas plus loin que leur nez ou alors ils ont la prétention de vouloir faire évoluer les Musulmans, si cela était possible depuis 1500 ans cela se saurait, Tous ce que nous vivons n’est autre chose que la résurgence d’une autre forme de nazisme, avec son lot de collaborateurs.

  20. Posté par Charot le

    Depuis longtemps ,je dis que ce sont de faux immigrants…Combien de djiadistes …de kamikases parmi eux…Depuis des années ,on me traite de raciste….n’empêche que mon analyse était bonne…Des millions de gens sont morts,lors de l’invasion des Nazis .. !!! Ici l’ennemi a trouvé la parade…Ce sont des réfugiés déguisés…UN CHEVAL DE TROIE…qui cache dans son ventre 500.000 combattants…puissamment armés…Ils défient toutes la planète…J’espère me tromper

  21. Posté par LeConsterné le

    Il y a une dizaine d’années, l’ONU avait clairement indiqué que l’Europe devait accepter l’immigration de quelques 200 millions d’Africains, la justification étant la baisse de la natalité en Europe. Ce qui n’a pas empêché les Suisses de voter en faveur d’une entrée dans l’ONU, pauvres c… !

  22. Posté par demitrius le

    Le but étant de détruire l’Europe et surtout la France, le meilleur moyen d’y arriver est de détruire son histoire, ses valeurs, ses moeurs, ses lois, etc, etc… et rien de tel que de le faire par la loi du nombre. Les politiques sont complices de cela car ils obéissent aux ordres hélas de ceux qui ont intérêt à cette destruction. Vivre à l’anglo saxonne sera imposée à l’Europe hélas.

  23. Posté par Carminati le

    il faut les renvoyer aussitot chez eux
    carminati

  24. Posté par Dubouillon le

    C’est de la trahison et je suis sure que certainspsont payés pour leur forfaiture. Renverser le giouverement, sortir de l’Europe, ne rien donner, faire comme les >Algériens qui ferment leurs frontières

  25. Posté par Anne Lauwaert le

    Qui sont ces « migrants »? Au sujet de ceux de Losone, sur le site http://www.ilguastafeste.ch/ on peut lire une conversation dans laquelle ils expliquent qu’ils ne sont pas des Erythréens échoués à Lampedusa… ils sont arrivés du Nigeria par avion avec un visa touristique, parlent bien l’anglais, sont chrétiens qui fuient les milices islamiques, n’aiment pas les autres groupes de réfugiés, trouvent que la nourriture est dégueulasse, s’ennuient à mourir, voyagent dans toute la Suisse, mais savent aussi que les journalistes vivent de mensonges et cachent la vérité… cet article est à lire !

  26. Posté par KANDEL le

    Tous ces migrants doivent impérativement être ramenés à la case de départ (leur pays d’origine) … et cette invasion (s’en est bien une!) cessera d’elle-même.
    Il n’y a pas d’autre alternative si l’on ne veut pas que l’Europe devienne une nouvelle Afrique !

  27. Posté par BERNARD Pascal le

    je pense qu’en France depuis quelques années certains devrait etre guillotinés pour haute trahison de notre pays , comme dans d’autre pays , pour savoir le nombre d’étrangers en France , très simple , comptez simplement à divers endroits d’une ville 100 personnes , faites les moyennes et vous aurez les réponses . Quand on voit que la police n’a plus les moyens niveau munition ça nous donne un aperçu de ce qui va se passer dans les prochaines années . Personnellement je ne me laisserai pas étriper dans mon pays .

  28. Posté par Jac Etter le

    Enfin, enfin quelqu’un parle. Naturellement que ceci est un trafic organisé par les maffias. La maffia a au début des années 90 envoyait ses enfants fraîchement diplômés des hautes écoles américaines, anglaises, suisses, à Bruxelles, alors qu’aucun fonctionnaire italien ne trouvait ces postes suffisamment « cools » pour leur standing, afin d’infiltrer l’administration européenne. La nouvelle maffia en col blanc implantait ainsi ses ramifications. Ces informations ont été diffusées à l’époque dans le « Courrier International » et le « Washington Post » (ils étaient encore des medias professionnels et moyennement corrompus). De là, quelques années plus tard, différents trafics se sont mis en place, comme le traitement de tous les déchets hautement toxiques issus du parc industriel du bassin italo-germanique, en les coulant au fond de la Méditerranée et de l’Adriatique, Vive la dorade napolitaine au mercure et à la dioxine. Sur un autre axe, encore plus lucratif, s’est instauré le trafic d’êtres humains à larges échelles et subventionné par l’Union Européenne. La maffia se moquant allégrement des idéologies même islamistes, elle s’allie avec quiconque lui rapporte de l’argent et du pouvoir. Alors oui bien sûr, la maffia est là derrière. La question est, que font les services secrets et les lanceurs d’alertes, l’information aurait dû sortir depuis 5 ans au moins.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (43'000 commentaires retenus sur plus de 400'000) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.