L’enseignement religieux LGBT au sein de l’école socialiste

Thierry-Ferjeux MICHAUD-NERARD
Médecin, Pédopsychiatre
Peillon_BelkacemDirectifEXC

Certains mots comme la théorie du genre, l'identité de genre et les stéréotypes de genre, finissent par perdre toute signification. C'est pourquoi l'on peut les manipuler pour n'importe quel usage idéologique avec l'enseignement du "Gender pour tous" à l'école, la libéralisation totale de la PMA et de la GPA. C'est pourquoi la lutte des idéologues du lobby LGBT s'engage contre les parents d'élèves, contre les familles, contre les classes moyennes en tant que telles, et contre la population qui travaille, pour la destruction des valeurs de l'humanisme sociétal au profit du "Nouvel ordre mondial de l'économie libérale sexuelle-libertaire".

Si bien qu'avant de rechercher des solutions de rechange en matière d'éducationsexuelle au sein de l'école socialiste, il faut d'abord pouvoir s'entendre sur le sens soi-disant égalitariste que l'école socialiste veut pouvoir donner au programme LGBT d'éducationsexuelle "libertaire".

Pour définir ce programme LGBT insidieuxde l'économie libérale sexuelle-libertaire, on peut qualifier de fonction d'endoctrinement le rôle que la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT assume, au sein de l'école socialiste, qui est cachée aujourd'hui à l'examen des familles et des parents d'élèves, lesquels ont toutes les raisons de se sentir trahis par l'école socialiste et frustrés.

Il est possible de faire une analyse des services que l'école socialiste rend aux élèves et de voir à qui la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT profite aujourd'hui, que ce soit aux enseignants, aux enfants, aux familles et aux parents d'élèves… Comment ne pas observer la fonction d'endoctrinement des élèves assurée par différentes associations de l'Inter-LGBT qui tiennent un rôle aujourd'hui prédominant dans notre système scolaire moderne.

Enfin, la méthode critique ne peut admettre le postulat selon lequel "l'enseignement" et "l'éducation" formeraient un tout, dont le résultat serait l'endoctrinement des enfants à l'école. On doit se demander en quoi l'école devrait assurer l'éducation des élèves et quelle est la nécessité, pour les enfants scolarisés, de suivre obligatoirement certains programmes en matière d'éducation religieuse ou sexuelle. On doit se demander en quoi la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT, au sein de l'école socialiste, peut-elle respecter la dignité des élèves et la maturité en cours d'évolution des enfants scolarisés.

Avec l'avènement de la société libérale sexuelle-libertaire, la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT veut mettre l'idéologie socialiste faussée de l'homosexualité à la portée de tous les "enfants" soumis au système scolaire socialiste. Mais pour les familles et les parents d'élèves, leur "enfant" est d'abord leur fils ou leur fille, avant d'être un (e) élève enchaîné à l'endoctrinement sexualiste du système scolaire !

Comment les élèves échapperaient-ils aux effets psychologiquement destructeurs de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT, au sein de l'école socialiste ?

Thierry Ferjeux Michaud-Nérard, 17 novembre 2014

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.