Offensive PS contre la liberté de ne pas consommer les médias d’Etat

prison-mirador

Ce matin même au Conseil national, dans la bouche de la conseillère nationale socialiste fribourgeoise Valérie Piller Carrard:

"Actuellement, quiconque possède une radio ou un téléviseur est soumis à l'obligation de payer la redevance de réception. Cette disposition s'applique également aux appareils multifonctions, comme les smartphones, les ordinateurs ou les tablettes, qui permettent eux aussi de capter des programmes de radio et de télévision. En effet, ce que désigne le terme "appareil de réception" n'est pas toujours très clair. Il devient de plus en plus difficile de veiller au respect de l'obligation de payer la redevance et par conséquent le financement du service public à la radio et à la télévision s'en trouve menacé.

C'est pourquoi, le Parlement a chargé le Conseil fédéral en septembre 2011 de concevoir un système qui résolve ce problème. La nouvelle redevance sera perçue auprès de tous les ménages et de toutes les entreprises, qu'un appareil de réception radio ou TV soit exploité ou non. Le but est de mettre en place un financement adapté et efficace des programmes de radio et de télévision dans toutes les régions linguistiques du pays.

[...] Les utilisateurs ne seront plus tenus de s'annoncer, ni d'annuler leur enregistrement, auprès de l'organe de perception. Tout se fera automatiquement par le biais du contrôle des habitants

[...] L'organe de perception n'aura plus à effectuer de contrôles dans les foyers et les entreprises. L'introduction d'une redevance générale permet ainsi de réduire la charge administrative pour les ménages et les entreprises, pour l'organe de perception ainsi que pour l'autorité de surveillance.

Donc en principe, il n'y aura plus de resquilleurs, puisque chaque ménage devra payer une redevance. Aussi, la collectivité ne devra plus compenser les sommes qui manquent en raison du resquillage."

Il n'y aura plus non plus de personne libre de ne pas acheter la propagande de l'Etat, la boucle est bouclée, le périmètre aussi.

Source

3 commentaires

  1. Posté par olivier le

    Avec un tel raisonnement, tout le monde devrait également payer la vignette auto, même s’il n’a pas de voiture. Et tout le monde devrait payer l’abonnement général cff même s’il n’utilise pas le train. Tout ça dans l’intérêt supérieur du service public.

  2. Posté par colibri le

    cet article à lui seul est la démonstration d’une dictature bien socialiste ,mieux on ne pouvait pas réver mieux .Il prouve par là même l’ingérance de ce parti qui ne cesse de vouloir ou rendre dépendant les citoyens ou les museler afin qu’ils ne puissent plus dire haut et clair des vérités dérangeantes On comprend tous les avantages d’un tel discours quand on sait les socialistes eux mêmes faiseurs de pluie ou de beau temps grâce aux blogs de certains de leurs membres

  3. Posté par Titus le

    Personnellement ça fait déjà un bon moment que j’ai complètement zappé les médias dit maintream (du courant principal), sauf peut être le 20min, qui me sert à emballer des objets fragiles. Et finalement c’est pas si mal (juste très cher) cette taxe, parce qu’elle empêche d’oublier ce système de redevance de propagande d’une pensée unique au service d’une oligarchie qui avance maintenant à visage découvert.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.