Christiane Taubira surprise à la gare d’Angers

post_thumb_default

Un lecteur raconte :

"Deux jeunes filles de 18 ans N.A. et A.T. ont pu accueillir Madame Taubira à sa descente de train à Angers vers 15h30.
Surveillées par des policiers en civil, ces jeune filles ont déjoué la sécurité policière et les gardes du corps (elles ont appris à repérer la police en civil).
Le t-shirt manif pour tous à la main, N.A.s'est placée devant le ministre, les yeux dans les yeux, pour lui dire d'une voix calme mais ferme : "Taubira casse toi"
Le ministre a eu les yeux vitreux envahis par la panique jusqu'à ce que ses gardes du corps et la police emmènent ces jeunes demoiselles.

Accusées de terrorisme, menacées de représailles, identités relevées, elles ont tranquillement répondu qu'elles voulaient exprimer leur liberté d'expression
et que comme terroristes ils pouvaient toujours les interpeller.
Finalement relâchées les policiers leur ont déclaré "à votre âge vous ne connaissez rien de la vie"."

Lire la suite

4 commentaires

  1. Posté par LACAZE LUCIEN le

    TAUBIRA dégage
    CASSE TOI CHRISTIANE

  2. Posté par Un autre le

    Bravo a ces deux jeunes filles! J’espere que la nomenclatura francaise commence a prendre peur: si deux jeunes filles peuvent se rapprocher autant, qu’en est il de personnes, disons un peu moins amicales?

  3. Posté par michele le

    mais elles sont très bien ces jeunes filles elles ont simplement dit ce que les 3/4 et plus de la population française pense
    dehors taubira

  4. Posté par caro le

    Bravo !!!!!!!!!!!!!On ne lachera RIEN , JAMAIS !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.