Obama : il faut lui retirer le prix Nobel de la Paix

Uli Windisch
Rédacteur en chef
post_thumb_default

A l’heure actuelle il n’y a toujours pas de confirmation définitive, claire et nette, que c’est le président syrien qui a ordonné l’utilisation de gaz de guerre interdits et qu’il est le seul dans son pays à en avoir fait usage. Mais cela fait plusieurs jours que l’on sent bien qu’une intervention militaire occidentale se prépare notamment entre les USA, la Grand-Bretagne et la France.

Il est évident que si les accusations se confirment, l’usage  de ces gaz terrifants est totalement inacceptable et scandaleux et mérite les protestations les plus vives et des mesures adéquates à appliquer par les organismes internationaux compétents.

Les USA montent au créneau en invoquant des critères moraux,  préparent une vaste mise en scène rendant acceptable aux yeux du monde une intervention. Bien des observateurs s’étonnent de cet empressement et voient une analogie avec la préparation de l’intervention aux effets catastrophiques en Irak, et avec quelles conséquences et combien de morts ?

Certains experts accusent actuellement le Président des USA Obama de vouloir aider les islamistes et notamment les dits Frères Musulmans partout où cela est possible, sans se préoccuper des conséquences elles aussi catastrophiques, destructrices et meurtrières pour les pays concernés. D’un autre côté les USA  se désintéressent apparemment et subitement de l’Egypte, etc. !

Que les USA prétendent agir pour des raisons morales, humanitaires et autres arguments « acceptables » est tout simplement scandaleux et devrait engendrer de vastes mouvements de protestations dans le monde. Les USA ressemblent de plus en plus à un Etat arbitraire, autoritaire, voire totalitaire prêt à utiliser tous les moyens légaux et illégaux pour défendre leurs seuls intérêts, au mépris de ceux de tous les autres pays et au mépris aussi des assassinats et persécutions de masse des Chrétiens dans ces pays, sans véritable réactions.

On en saura  sûrement bientôt plus sur les vrais raisons et intérêts de leur intervention en prévision mais qu’ils ne nous parlent  plus de morale, de préoccupations humanitaires et autres bons sentiments.

Qu’on en finisse enfin avec l’Obamamania et surtout qu’on lui retire le Prix Nobel de la Paix, pendant qu’il jouera aux cartes en regardant à la télévision son armada militaire foncer lâchement sur la Syrie et tuer encore plus de monde, comme il semble l’avoir fait lors de l’exécution de certains terroristes !

Uli Windisch

4 commentaires

  1. Posté par dup le

    NON , il faut DEINITIVEMENT retirer l’aura qu’avait le prix Nobel. Il vaut pas plus qu’un pins acquis à une fête foraine . J’exagère ? jugez vous même
    http://www.upr.fr/videos/conferences-en-ligne/la-tromperie-universelle-comme-mode-de-gouvernement
    ce n’est pas le premier criminel décoré par cette mafia américaine .de mémoire Kissinger l’a ,Fritz Haber , l’inventeur du gaz moutarde l’a , Obama , l’a , l’UE l’a , Arafat l’a .. et j’en oublie Exit Nobel

  2. Posté par Pierre-Henri Reymond le

    Voyez donc ce qu’en pense Boukovsky! En particulier en ce qui concerne Gorby! C’est dans « Procès à Moscou ».

  3. Posté par Gaétan Porcellana le

    L’ineffable Rav Ron Chaya a très bien résumé le rôle d’Israël dans la région.
    La petite parabole du coq chétif qu’il raconte suffit à y voir clair: http://www.dailymotion.com/video/xdpocx_le-combat-de-coqs_news

    Il ne faut pas chercher plus loin. Rappelez-vous qu’aucune guerre ne se fait dans la région sans que l’Égypte y participe de près ou de loin. Mais… L’empire s’est déjà occupé de celle-ci… Ça n’évitera pas un bordel pyramidal dans le coin.

  4. Posté par P.M. Vergères le

    Rien à dire. Ces dirigeants syriens sont vraiment des idiots! Pensez, utiliser des armes chimiques juste au moment où l’oncle Sam (et tous ses vassaux) a les yeux rivés sur le pays! Faut quand même le faire. Le pire dans cette pathétique pièce montée, ce sont les intervenants (soi-disant grands spécialistes militaires et fins stratèges) qui gobent cela avec une bonhommie totalement désarmante. Les délirantes histoires américaines passent de plus en plus pour du Jean-Foutre, mais relayées le plus sérieusement du monde par une bande de larbins hypocrites et bien soumis.
    Il n’est qu’à voir l’empressement louche de Fabius à dénoncer le régime de Bachar El-Assad, tout cela planté droit dans ses bottes devant le drapeau………………israélien!
    On se dit alors qu’il y a des intérêts que l’on a décidément bien de la peine à cacher.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.