« Les lynx et les loups, on les bousille, un point c’est tout »

Loup3moutonsCamionnette

Extraits d’une interview, parue dans L’Illustré, 27 mars 2013, de Louis (Lini) Paccolat, 90 ans, chasseur et braconnier qui s’assume et raconte ses aventure de hors-la-loi dans les forêts valaisannes.

« Lini Paccolat a tiré 350 chamois dans sa vie, dont une centaine illégalement… Il pose avec un Hornet, homologué pour l’affût au renard mais pratique pour braconner, car équipé d’un silencieux.… est un des rares -si ce n’est l’unique - braconniers à assumer ses actes publiquement. Et à les expliquer. Le dur à cuire à 90 ans.

…J’ai commencé tout jeune. A 17 ans, j’ai tiré un beau bouc (de chamois) et je l’ai ramené. Maman était contente même si elle avait peur que je me fasse prendre. Dans les années 39-40, on avait les coupons de rationnement pour la viande. Je ne me suis plus arrêté...

Sur les 350 tirés, combien illégalement ? Une centaine peut-être. Mais attention je ne tire pas tout…pas des femelles avec leurs cabris, qui allaitent encore. Il ne faut pas y aller n’importe quand non plus… Je tire un chamois pour le porter à la maison pas pour le commerce de viande. Ceux qui tirent des daguets font du trafic d’armes et vendent la viande sont des crapules…Je suis un braconnier, mais un braconnier honnête. Ma passion, c’est les renards, les lynx, les loups… les lynx, pas de problème ! Parce qu’ils ont été introduits clandestinement par les écolos qui n’ont demandé leur avis à personne…les lynx… j’en ai peut-être piégé une dizaine…ça fait deux ou trois ans que je ne l’ai plus fait. Mais j’ai des copains qui s’en occupent. J’ai formé des jeunes. On ne se laisse pas faire comme ça. Vous savez, quand on retrouve des mamans de chevreuils tuées par le lynx et qu’il y a encore le petit parce qu’elles allaient mettre bas, ça nous fait mal (mais pas aux écolos? ndr). Nous, c’est «A mort contre les félins ». C’est à nous de nous en occuper, pas à ces crapules d’écolos… j’ai toujours été soutenu par le service de la chasse parce qu’il n’en veut rien non plus, des lynx. Vous savez ce qu’ils disent les gardes-chasses ? « Des Lini, il en faudrait  dix… »

PS. Comme nous avons publié plusieurs articles pour rappeler les dangers du loup et de l’ours notamment et notre opposition déterminée à leur présence dans nos contrées, et que la plupart des médias prennent systématiquement la défense de ces animaux tueurs de notre gibier sans défense, et dangereux même pour l’homme, en donnant constamment la parole aux écolos qui affirment faussement le contraire, nous nous faisons un plaisir de reproduire un discours aussi anti-politiquement correct mais reflétant des réalités indubitables.

Certes, ici, le journaliste a fait parler quelqu'un d'autre, un chasseur inhabituel, pour nous offrir ce discours. Reste à espérer que lui et ses collègues osent, eux-mêmes, être de plus en plus à contre-courant de la bien-pensance, quel que soit le domaine de société concerné.

5 commentaires

  1. Posté par Alain Merly le

    Il assume… avec un silencieux, le hors-la-loi. Si notre justice n’était pas aussi laxiste, ça serait ceux qui ne respectent pas nos lois ont les met en taule, un point c’est tout.

  2. Posté par Denis Calomens le

    « si je le chope dans MES montagnes » ??? Non, mais M.T., avant que tu viennent menacer qui que ce soit, souviens-toi que les chasseurs étaient dans « TES » (???) montagnes bien avant les anti-chasse primaires de ton gabarit. L’homme est et reste un omnivore, alors où est le problème si quelques semaines par années il va chercher sa nourriture carnée dans la nature, plutôt que d’acheter de la viande « synthétique » qui vient des abattoirs ? D’autant plus qu’en Suisse, les animaux qu’on chasse ne sont nullement menacés et la chasse suisse est un exemple en matière « d’utilisation durable d’une ressource naturelle », qu’est le gibier (concept pourtant cher aux écolos et aux-bien-pensants). Quant au Lynx, tu est peut-être fort en matière de menaces et insultes, mais tu exposes la superbe de ton ignorance, car le Lynx a bel est bien été officiellement réintroduit en Suisse dans les années 70 dans le cadre d’un programme officiel, en partie légalement et en partie pas des lâchers clandestins. Certains de ces auteurs (comme le feu Archibald Cartier de NE) ont même publiquement reconnu (y avait préscription !) avoir lâché quelques Lynx en douce. Faut se renseigner et se documenter un peu avant de faire la grande g…., derrière un écran d’ordi, ça peut éviter à certains de passer pour … ce qu’ils sont !

  3. Posté par freemind le

    Oui il faut des Lini, l’introduction des lynx et loups par les écolos cela me fait faire le parallèle avec les gauchistes qui soutiennent l’islam, les deux désirent détruire ce que nos ancêtres ont construit. L’excellente société dans laquelle nous vivions dans les années 50 à 90. Autant les gauchistes que les écolos désirent ardemment détruire le bien-être des citoyens enracinés dans la terre, la Patrie, la Suisse!

  4. Posté par M T. le

    Il y a vraiment des types qui pensent comme cette moitié d’homme ?
    Nous ne sommes pas ici au « Far West » M. Le Mauvais Chasseur…pas Disney ici…

    Le lynx « introduit »…mdr’ n’importe quoi…

    Les loups et les lynxs, en petite quantité, ne posent aucuns dangers aux humains. Aucuns.
    De plus, ils sont magnifiques.

    Chassez seulement, braconnez un peu…enfoiré…pas d soucis…mais n’exterminez pas tout sous pretexte que ces animaux n’ont de pouvoir d’achat…

    Osez dire que l’on aime la nature, osez se servir de viande sauvage dans la nature et ignorez les supermarchés qui jettent de la viande tous les jours…bonne idée !

    Ce chasseur est un inculte irresponsable et un ignare, méchant et largement dépassé…

    Si je le chope dans mes montagnes il passera un sale moment et on verra bien qui/quoi sert qui/quoi…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.