La RTS en net progrès

post_thumb_default

Le point Godwin est l'unité de mesure de la probabilité d'une reductio ad hitlerum au cours d'une discussion. L'énoncé de la loi originelle est simple, son principe s'est étendu par la suite à toute forme de référence au fascisme, à l'antisémitisme, au racisme et à leurs origines.

L'annonce du nom du pape élu étant tombé à 20h15, la rédaction de la Radio suisse romande a réalisé un splendide exercice cette session, pulvérisant son précédent record et plaçant un point Godwin de toute beauté sur les "taches noires de sa biographie" (dès 04:04) - relative au fait d'avoir coupablement existé en même temps que la dictature argentine - à peine 10h45 après les faits, n'étant dépassé en cela que par Radio Canada pour de sombres raisons de décalage horaire.

Un résultat remarquable au vu de la surprise de la nomination du cardinal Bergoglio à laquelle personne n'était préparé. Une magnifique performance qui suscite l'admiration de tous sur ce service public. En 2005, il avait pratiquement fallu attendre près de 24 heures pour que retentissent les premiers "SS" et "nazi" à l'intention de Benoît XVI. Une réactivité que les spécialistes consultés ont attribué à l'entraînement intensif de ces dernières années.

Dans la foulée, on retrouve encore, nouvelles technologies obligent, le site de RTS info avec un excellent "Questions autour des relations de Jorge Bergoglio avec le pouvoir en Argentine" pour le moins évocateur et, contingence d'horaire à nouveau, le 12:45 de la télévision suisse complète ce podium avec un "certains aspects de son passé font aussi polémique" et surtout un "Bergoglio aurait retiré sa protection à deux prêtres considérés comme subversifs, ce qui aboutit à leur arrestation et torture" de modeste facture mais simple et efficace. Accessits pour l'équipe de Forum pour son "L'élection du Pape, une mascarade théâtrale catholique ?" et un très bon "national-catholicisme" de 120 secondes qui n'est pas passé inaperçu aux yeux du jury.

Les compétitions de rapidité étant désormais closes, l'on attend celles d'intensité avec impatience. En 2005, Thierry Meury avait connu la gloire, sur les ondes de la RTS, en comparant le pape à un chien national-socialiste allemand. Les pronostics vont bon train, mais, toujours selon nos spécialistes, la comparaison devrait porter cette année sur un chien national-socialiste argentin; les paris sont ouverts.

Un commentaire

  1. Posté par Derek Doppler le

    Constater la présence d’un cancer ne suffit pas pour le vaincre. Un bon moyen de l’éliminer est de l’empêcher d’accéder à l’énergie dont il a besoin pour se répandre et métastaser. On pourrait commencer par trouver un moyen définitif pour ne plus avoir à payer la fameuse redevance audio (odieuse ? ) visuelle.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.