Hans Küng: Eglise et nazisme même combat…

hans-kung

Ou presque, c'est parce que les évêques se déclarent fidèles au pape que l'Eglise finira comme l'Allemagne d'Adolphe Hitler...

« Si vous voyez le serment solennel dans le rite de l'ordination de l'évêque, il y a un serment de l'obéissance au pape qui n'a aucune restriction. Je ne veux pas comparer évidemment l'Eglise catholique avec le nazisme mais, quand même, on voit le danger si on voit que les généraux allemands, de leur temps, n'ont pas fait une révolution contre le Führer parce qu'ils ont dit "nous avons fait le serment". On devrait réfléchir sur la mittente de la nomination des évêques, avec la participation  du peuple et du clergé, évidemment, dans chaque diocèse, dans une relation de liberté avec le Saint-Siège » (Forum RTS 10.03.2013).

Moralité, si l'Eglise ne se transforme pas sur le champ en collectif révolutionnaire autogéré, on ne veut pas en arriver là, mais la comparaison avec l'Allemagne hitlérienne s'impose d'elle-même.

Il n'y a décidément que la RTS pour exhumer avec un tel talent les vestiges enfouis du paléo-gauchisme. L'on attend tout de même la météorite qui soufflera bientôt ce genre de dinosaures...

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.