Cherchez l’erreur

post_thumb_default

Au commencement il y a la gauche. A gauche, tous les hommes sont citoyens du monde et les frontières n'existent pas. Alors la gauche veut de l'immigration, de l'internationalisation et, pour ce faire, plus de libre circulation. Nos concitoyens du monde arrivent en masse, dumping, chômage, baisse des salaires, crise du logement, hausse des loyers, etc. La gauche qui, plutôt que de supprimer la cause préfère en atténuer les conséquences, réclame des réglementations, plus de prestations sociales et de nouveaux logements, mais sans toucher à l' "acquis" de l'immigration.

A gauche, il y aussi les Verts, les Verts veulent plus de nature et viennent de faire passer une loi pour réduire le bétonnage, surtout en montagne. N'empêche que la gauche veut plus de zones locataires à bas prix, ce qui veut dire plus de tours de béton et, forcément, moins de nature.

Enfin, si elle n'obtient pas ce qu'elle veut, la gauche menace de ne plus soutenir l'extension... de la libre circulation... Cherchez l'erreur.

Absence totale de logique ou l'aveu que, jusqu'ici, la gauche s'est faite le complice actif de l'ultralibéralisme qui, s'il a su créer de la richesse chez quelques-uns, a amené une pauvreté nouvelle chez beaucoup d'autres ?

Un commentaire

  1. Posté par Ben Palmer le

    Logique et idéologie ne font pas bon ménage …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.